• Astria

    (personnage de Plume de Choucas)

    Prénom : Astria

    Surnom : La Blanche

    Age : 25 ans

    Sexe : Femelle

    Peuple : Canin

    Apparence et image : Astria est une canine au pelage clair teinté de brun au bout des oreilles et autour des yeux. Elle ressemble beaucoup à un fennec, avec de grandes oreilles poilues et un petit museau qui la rendent extrêmement mignonne. Elle a de grands yeux dorés et une petite truffe noir, elle est petite et menue en taille.

    Caractère : Astria est une femme pleine de bonne volonté et d'énergie pacifique. Elle n'aime pas la violence, la cruauté, et mange même très rarement de la viande (bon, c'est aussi parce que la viande, c'est cher).

    Très superstitieuse et croyante, elle pratique la religion d'Aurès le Grand et ne rate pratiquement aucune prière. Elle n'est pas stupide, mais assez naïve, et est facilement manipulable.

    Sympathique, attentionnée et sociable, parfois un peu lourde, elle n'hésite pas à poser beaucoup de question dans une discussion, bien que les réponse ne l'intéresse pas beaucoup. Aisément impressionnable, elle raffole de récits de voyage et d'aventure... Mais tient trop à son petit confort quotidien pour vouloir tenter elle-même sa chance.

    En effet, elle panique assez vite lorsque quelque chose sort de son train-train, et a besoin d'une longue période d'adaptation. Elle n'aime pas beaucoup le changement, sauf si cela peut arranger la vie de certaines personnes. 

    Assez maniaque, elle est irréprochable du point de vue des marchandises qu'elle vend, et ne serait pas du genre à escroquer quelqu'un.

    Profession exercée : Marchande, notamment de nourritures en tout genre, à la ville de Crosang. Elle est connu pour fournir le donjon et sa garnison en vivres.

    Histoire et famille : Astria est née à Crosang, d'une famille qui vivait là depuis plusieurs générations. Elle n'a jamais quitté le comté et ce n'est pas dans ses ambitions. Elle avait deux frère, dont l'un plus âgé qui s'est engagé dans l'armée de Crosang, et un plus jeune qui n'a pas voulu reprendre le commerce familial, souhaitant devenir compagnon charpentier, un métier qui n'avait rien avoir avec le marchandage. Il était un peu la brebis noire de la famille, mais Astria l'aimait (et l'aime toujours) beaucoup. 

    Elle a donc elle-même reprit le commerce de son père et ses contact, lorsqu'il s'est mit à la retraite. Il travaille encore un peu, mais elle lui recommande de rester à la maison car ses articulations lui font rapidement mal et il tombe malade à chaque fois qu'il met le museau dehors. Quand à sa mère, elle prend du poil gris, mais sa vie ne change pas beaucoup. Astria travaille de son mieux pour faire vivre tout ce petit monde.

    Elle n'est pas mariée, elle sait qu'elle le devrait mais elle a un petit peu peur de s'engager auprès d'un homme. D'ailleurs, elle un petit peu peur des hommes tout court, à part ceux de sa famille, lorsqu'elle doit les contacter quotidiennement. C'est pour cela qu'elle fait principalement appel à des femmes pour gérer son commerce. En plus, elle se dit que c'est un moyen de donner du travail à des gens qui n'en trouverait pas forcément, du fait du machisme de certains hommes.

    "Aurès est bon, il a donné la vie. Moi aussi je veux faire ma part, aussi insignifiante soit-elle. Ce sont ces petites choses de chacun qui peuvent changer le monde."


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :