• Bernard de Montvert

    (personnage de Plume de Choucas)

    Prénom : Bernard

    Nom  : de Montvert

    Surnom : le Roux

    Age : 37 ans

    Sexe : Masculin

    Peuple : Canin

    Apparence et image : Bernard est un renard d'assez petite taille, au poil soyeux et aux yeux ambrés. Il commence à avoir quelques épis gris dans son pelage roux, signe du temps qui passe.

    ArtStation - Mr Fox Character Design, Libby Nixon

    Caractère : Sérieux et professionnel, il sait faire la différence entre travail et vie privée. Bien que dans l'ombre des grands seigneurs de la cour, il est fier de son travail et le prend très à coeur. Mais, ces derniers temps, on sent tout de même une certaine lassitude chez lui... Le voyage et les grands espaces lui manque, bien qu'il ne veuille pas l'admettre. Même du fabuleux palais de la merveilleuse capitale de Havreblanc, on peut se lasser...

    Profession exercée : Chef des messagers, il centralise toutes les missives reçues et veille à ce qu'elle arrivent toutes dans les mains de leurs destinataires. Ca paraît simple comme ça, mais on parle tout de même de tous les messages qui arrivent et partent du centre décisionnel de la capitale !

    Histoire et famille : Bernard est né dans le petit château de Montvers, dans le comté de Boisgris à Havreblanc. Troisième fils du Vicomte, il n'avait aucune prétention sur l'héritage et ne voulait pas finir guerrier ni religieux. Il a fait messager, transmettant des missives plus ou moins importantes entre son petit château et les seigneurs voisins. Il a fini par être en poste à Havreblanc, logeant dans le palais entre deux missions. Mais un jour, en rentrant de mission, il se foula la patte de dû rester alité pendant plus d'un mois. Le chef des messagers de l'époque le fit travailler pour lui, il aidait au tri et à l'administration. Lorsque sa patte fut guérie, il comprit qu'il ne voyagerait jamais plus comme avant : il avait perdu de sa souplesse et de sa rapidité, même à cheval il ne se sentait plus aussi à l'aise : sa cheville resterait toujours boiteuse. 

    Il est donc resté à Havreblanc, aidant son patron. Lorsque ce dernier se retira, le poste lui échu naturellement. Il le tient encore aujourd'hui.

    "Posez-ça là, je m'en occupe."

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :