• Cabane de Hadrian

    The Enchanted Storybook

    A l'instar de la plupart des rôdeur, Hadrian vit un peu à l'écart de la vie de la région. La plupart des habitants des villes voisines savent où le trouver, mais rares sont ceux qui oseraient le déranger pour des broutilles. Construite dans une clairière en forêt à proximité d'un ruisseau, elle a "l'eau courante" toute l'année.

    Juste derrière la maison se trouve l'enclos du cheval, et juste à côté le tas de bois en réserve pour l'hiver (car les hivers sont rudes).

    Entrer


  • Commentaires

    1
    Vendredi 29 Décembre 2017 à 12:31

    Sylta suivait toujours Hadrian quand ils arrivèrent dans la petite maisonnette. Le petit poney prit de l'avance pour brouter à l'entrée tel un habitué, ce qui rassura inconsciemment la petite hermine. 

    Cette maison était tout simplement magnifique ! Et fonctionnelle. Le petit ruisseau offrait de l'eau courante et potable, tout en rajoutant une touche de féerie dans la petite clairière aux herbes plutôt hautes, juste bien. Un ou deux jeunes arbres presque collés sur la gauche intégrait encore mieux l'abris à ce si beau cadre. Sans parler des rayons du soleil qui filtraient à travers le feuillage des arbres la rendant si resplendissante. Seule sa façade un peu salie et pas très entretenue pouvait la rendre douteuse. Mais pas abandonnée car le toit restait en très bon état. En tout cas, c'était magnifique et calme, le poney broutant amenait encore un peu de tranquillité. 

    2
    Vendredi 29 Décembre 2017 à 12:39

    Le rôdeur dû remarquer l'émerveillement de Sylta, car il eut un petit sourire, le premier depuis qu'il l'avait accueillit.

    - Si ton apprentissage se déroule comme prévu, c'est ici que tu vivras les prochaines années.

    Il prit à nouveau le poney par la bride et l'entraîna jusqu'au coin de la maison. Là, il ouvrit une barrière pour le laisser entrer dans un petit enclos, et prit garde de lui retirer tout son matériel avant de refermer la porte de bois.

    - Viens, entrons. Je vais commencer par te parler un peu plus en détails de notre fameuse guilde.

    3
    Vendredi 29 Décembre 2017 à 12:54

    Elle le suivit derrière la maison et le regarda s'occuper de son poney en remarquant le petit tas de bois. Sûrement en réserve pour l'hiver, ce qui expliquerait qu'il soit si pauvre en début de printemps. Puis elle le suivit avec une petite hésitation à l'intérieur. 

    Elle se maudissa de rester dans le silence alors qu'il lui parlait enfin mais aucun mot ne sortait. 

    4
    Vendredi 29 Décembre 2017 à 13:21

    Il s'arrêta juste au seuil de la porte pour sortir une petite clé de fer d'une poche de son haut et la glissa dans la serrure. Quelques cliquetis plus tard, la chaumière s'ouvrait et la loutre se glissa à l'intérieur.

    5
    Vendredi 29 Décembre 2017 à 13:22

    (Je réponds à l'intérieur ?)

    6
    Vendredi 29 Décembre 2017 à 13:30

    (Yep. Comme ça tu auras fait le tour des lieux importants du coin.)

    7
    Lundi 15 Janvier 2018 à 21:25

    Il la guida à l'arrière de la maison, du côté où donnait la fenêtre de sa chambre. Cendre vint gaiement à leur rencontre dans un petit trot sans précipitation.

    C'était une ponette de Naerthena, cette race sélectionnée pour sa robustesse et... sa petitesse plus appropriée aux pattes courtes des mustins. Chez elle, ses longs poils gris lui donnait un air encore plus "bouboule" que la moyenne, mais ne lui enlevaient rien de sa vivacité apparente.

    8
    Lundi 15 Janvier 2018 à 22:00

    Sylta souriait toujours. Elle était vraiment trop mimi cette petite ponette, mais elle avait cru comprendre qu'elle pouvait en être tout aussi têtue. 

    Alors attendant une nouvelle fois que la suite vienne, la jeune apprentie s'approcha de la barrière pour tendre la main vers le museau de l'animal afin de le caresser. 

    9
    Lundi 15 Janvier 2018 à 22:03

    Cendre tendit le museau avec curiosité pour renifler la main tendu. Hadrian en profita pour ouvrir la barrière et fit signe à Sylta de le suivre.

    " Cette ponette est tout aussi curieuse qu'elle est gourmande. Elle doit espérer une pomme de ta part telle que je la connais. Elle dois se figurer qu'avec sa bouille poilue elle peut mendier auprès de tout les nouveaux venus... "

    10
    Mardi 16 Janvier 2018 à 08:43

    La petite le suivit en rigolant : 

    "En même temps quand on est mimi comme ça... " Elle rentra un peu plus timidement 

    11
    Mardi 16 Janvier 2018 à 19:09

    Il la guida vers l'arrière du prés, où la ponette avec une sorte de stalle qui ressemblait plus au final à une cabane en bois. Dans la partie arrière, inaccessible pour elle, se trouvait une selle et une bride, ainsi que quelques brosses et autres objet nécessaires au pansage d'un cheval.

    - Le foin est plus loin, expliqua-t-il, pour ne pas la tenter. C'est qu'elle est maligne la bougresse, et elle serait capable de trouver un moyen de sortir si elle l'avait sous le museau à longueur de journée.

    12
    Lundi 22 Janvier 2018 à 06:41

    Sylta le suivit encore et sourit en hochant la tête : 

    -En même  temps...  C'est comme avoir un fruit cher devant nous sans pouvoir le prendre.  C'est... (Elle chercha le mot qui convenait.  Trop peu habituée a bien parlé)  Frustrant. Dit-elle enfin,  espérant que ce soit le bon mot

    13
    Jeudi 25 Janvier 2018 à 23:31

    - Oui, on peut le dire."

    Il prit au sol un sac de toile dans lequel il fourra le nécessaire de pansage, puis il le lui tendit.

    "Il est temps que tu ais tes premiers contacts équins. Tu en auras besoin pour la suite. Attend-moi près de Cendre, je vais lui chercher de l'eau."

    Il désigna au passage le seau qui attendait près de l'entrée du cabanon.

    14
    Vendredi 26 Janvier 2018 à 07:38
    Sylta hocha sa petite frimousse avant de se diriger vers cendre et attendre vers la ponette. Elle la regardait avec amusement et essayait parfois de lui caresser le chanfrein quand Cendre lui présentait sa tête.
    15
    Vendredi 26 Janvier 2018 à 18:23

    La ponette était curieuse, et pas brusque pour un sou. Elle renifla Sylta (surtout vers ses poches) et se laissa caresser sans broncher.

    Le rôdeur ne tarda pas à revenir avec son seau plein. Il s'avança jusqu'à l'hermine et la ponette et déposa l'eau.

    Cendre renifla vaguement la surface mais n'y toucha pas, préférant apparemment mettre son nez dans le sac des brosses (dans l'espoir d'y trouver quelque chose à se mettre sous la dent).

    16
    Vendredi 26 Janvier 2018 à 18:39

    (mais que veux tu que je dise ? Qu'elle la regarde et attend encore un ordre ?) 

    17
    Samedi 27 Janvier 2018 à 18:04

    (Désolé. C'était si elle voulait réagir à la curiosité de Cendre et à son... fouillage de sac)

    Hadrian récupéra les brosses d'un coup sec, stoppant l'exploration de la ponette. Il en sortit une, assez rêche, et la tendit à Sylta.

    - Elle t'a déjà bien vue venir, tu peux commencer à t'occuper d'elle. Avec cette brosse, commence par faire des cercles pour bien soulever ses poils.

    Il était indispensable que son apprentie soit à l'aise avec les équidés, car que serait un rôdeur sans son cheval ?

    (ça me fait vraiment bizarre de te donner des conseil d'équitation sarcastic)

    18
    Mardi 6 Février 2018 à 08:18
    (ahah. Mais nan t'en fais pas.) L'hermine prit la brosse et commença à frotter le corps de l'animal de la façon expliqué. Sa timidité disparu enfin. Elle se senti bien de pouvoir ainsi toucher sans crainte les poils tout doux de Cendre. Elle sourit. Sa main passa sur l'encolure, sous la grosse crinière touffue de la ponette, c'était tout chaud et très agréable. -on à envie de s'y pelotener s'amusa t-elle en grattant toujours soigneusement et avec attention.
    19
    Mercredi 7 Février 2018 à 07:09

    Hadrian hocha la tête en silence. Pendant que Sylta s'occupait de la ponette, il partit chercher du foin dans la cabane : il n'avait pas l'air de se faire le moindre soucis sur les réactions de Cendre, même en cas d'erreur de sa nouvelle apprentie. D'ailleurs, il voyait mal comment quelqu'un pourrait faire une erreur en brossant cette boule de poil. Même sa tête ne craignait pas grand chose, alors les pattes... !

    Il revint donc peu de temps après avec le foin, et Cendre trottina gaiement vers lui : tant qu'il y a de la nourriture, il n'y a pas à hésiter !

    20
    Mercredi 7 Février 2018 à 07:17

    Sylta le vit partir et continua sur la croupe. Une fois, ces parents l'avaient stoppé un jour où elle allait passer en courant derrière un cheval de noble. Puis, ils lui avaient expliqué que les postérieurs pouvaient vite partie. Elle se méfiait donc un peu plus en lui brossant cette partie là. 

    Puis, Hadrian revint et la ponette courru à lui. 

    -hé, Cendre ! Je m'occupais de toi là tu sais ! Pesta t-elle contre la jument en faisant sortir peut-être un autre trait de caractère que sa timidité. 

    21
    Mercredi 7 Février 2018 à 21:08

    La ponette ne paru pas se sentir concerner par l'éclat d'humeur de Sylta : elle fourra son museau dans le foin odorant et commença à manger avec enthousiasme.

    Le rôdeur fit un petit hochement de tête en direction de l'hermine :

    " Tu te débrouille bien pour une première approche. Bien sûr, Cendre est du genre sympa, plus têtue que réellement dangereuse, mais d'après ce que j'ai pu observer tu as les bons réflexes."

    22
    Samedi 17 Février 2018 à 09:10

    (oups... Je ne sais pas joué la comédie à ce point ?) 

    Elle posa le regard sur son mentor. 

    -Merci ! Elle sourit de toute ses dents avant de s'approcher à nouveau de la ponette pour la grattouiller comme il lui avait indiqué .

    23
    Samedi 17 Février 2018 à 09:41

    (Mais si, c'était très bien ^^)

    "... En tout cas pour une première fois." ajouta-t-il tout de même. "Heureusement que tu auras au moins cinq ans d'apprentissage derrière ça."

    Quoi ? Il n'allait tout de même pas la laisser prendre trop d'assurance dès le premier jour !

    24
    Samedi 17 Février 2018 à 09:47

    -Heu... Oui je m'en doute. Répondit-elle bien moins sûrement que le "merci". Dire qu'elle prenait seulement un tout petit peu d'assurance pour oser lui parler moins timidement. Mais ça allait venir sans soucis .

    25
    Mercredi 21 Février 2018 à 12:41

    "Continue de la brosser pendant que je vais chercher de la paille. Ensuite, nous nous occuperons de nettoyer sa cabane."

    Il commençait déjà à s'éloigner. Cendre, quand à elle, mangeait toujours avec enthousiasme en tournant parfois la tête vers Sylta d'un air curieux.

    26
    Mercredi 21 Février 2018 à 12:45

    La jeune Hermine continuait sagement. Elle se sentait bien avec la ponette. Toute gentille, sa curiosité faisait Sylta 

    27
    Mercredi 21 Février 2018 à 13:14

    Le rôdeur revint rapidement avec le ballot de paille promit entre les pattes. Il fit signe à l'hermine de le rejoindre à la cabane et lui désigna la fourche posée le long de la barrière, à l'extérieur de l'enclos.

    28
    Mardi 27 Février 2018 à 06:45

    Elle comprit vite que cette corvée pouvait rapidement se répéter... Tous les jours ? T'en pis... Au moins elle était ici, avec la ponette. Car en réalité elle avait adoré lui passer le coup de brosse. 

    Elle saisit donc la fourche et se dirigea d'un pas rapide, semi trotinant vers lui. 

    29
    Mardi 27 Février 2018 à 07:48

    Pendant que Sylta donnait des coups de fourche dans la paille, Hadrian l'observait. Il n'y avait qu'un seul outil pour deux de toute façon, et il n'allait pas mettre de la paille fraiche avant que l'ancienne ne soit retirée...

    30
    Mardi 27 Février 2018 à 23:16

    Elle planta la fourche dedans, assez fort pour aller le plus loin possible et espérer en prendre le plus possible. 

    -Je la mets où ? demanda t-elle en soulevant avec difficulté son chargement tellement ses muscles étaient... très entraîné... sans ironie (ou pas)  

    31
    Mercredi 28 Février 2018 à 07:08

    - Là, à côté, fais un tas... On déplacera tout ça hors de l'enclos après. Si Cendre n'a pas tout éparpillé entre-temps.

    32
    Mercredi 28 Février 2018 à 09:33

    La possibilité de tout recommencer lui déplaisait fortement mais elle s'exécuta sans poser trop de questions et se deplaca vers le point designer, par petit pas, le dos courbé en arrière pour aider ses pauvres bras à soulever la paille imbibé des... Sujets indésirables qui peuplaient autrefois la ponette. 

    (Ahhh non !! C'est ce que je dis tout le temps quand on me dit t'étais ou ? Une fois j'ai sorti ça trop au calme "je m'étais assise sur mon trône pour m'occuper de mes sujets les plus indésirables" on a trop rigoler)

    33
    Mercredi 28 Février 2018 à 13:19

    - Plie les genoux au lieu du dos, conseilla-t-il. Tu auras plus de forces et moins mal.

    Il était accoudé à la barrière et la regardait faire sans broncher.

    (Naaan... Excellent ! XD)

    34
    Mercredi 28 Février 2018 à 14:03

    Elle rectifia sa position et trouva en effet un meilleur appui afin de soulever plus convenablement.

    Elle fit au moins 8 allés retours ainsi avant de poser la pioche .

    -voila ! Dit donc si faut faire ça tous les jours je vais avoir plus de force qu'un cheval. Fit-elle pour rigoler. 

    35
    Mercredi 28 Février 2018 à 14:13

    - Tant mieux, répondit-il le plus sérieusement du monde. Un rôdeur doit maintenir une bonne forme physique en toute période de l'année.

    Il ajouta tout de même :

    - ... Mais tu n'auras pas besoin de faire ça tout les jours. Le pré est grand et la cabane ne se salit si vite que ça.

    36
    Mercredi 28 Février 2018 à 14:24

    -ouf. Fit-elle avec moins d'enthousiasme. Bon maintenant ? 

    37
    Mercredi 28 Février 2018 à 17:09

    - Maintenant, tu dégages ta paille souillée en la mettant hors de l'enclos. Tu devrais trouver facilement le tas des précédents lavage : il n'est pas très loin et assez... volumineux. Il peut servir pour fertiliser les terres pour mes plans de sauge, de menthe et de bergamote.

    38
    Mercredi 28 Février 2018 à 17:18

    Elle hocha la tête avant de reprendre une pelletée et y aller. Pourquoi ne lui avait-il pas fait faire ça tout de suite en même temps que de rattrouper le tout ? C'était ainsi et quand elle sera plus indépendante ici, elle le fera sûrement. En attendant, la revoilà partie pour plusieurs allées retours. 

    39
    Mercredi 28 Février 2018 à 17:25

    Il l’observait toujours. Normalement, la paille était plus aérée, et donc plus facile à piquer et déplacer. Le plus gros du travail était fait.

    Il tourna la tête vers Cendre et remua les moustaches : la ponette mangeait toujours et ne se souciait toujours pas de ce que pouvait trafiquer la petite hermine dans sa cabane.

    40
    Mercredi 28 Février 2018 à 19:36

    Après quelques allés retours plus simple que les premiers, elle revint satisfaite et le regarda pour voir ce qu'il fallait faire après. 

    41
    Mercredi 28 Février 2018 à 20:19

    - Voilà qui est mieux. Maintenant il faut remettre de la paille fraîche. Ça tombe bien : je t'en ais apporté, tu as juste à l'étaler.

    42
    Jeudi 1er Mars 2018 à 07:20

    Elle sourit, voilà qui paraissait plus amusant. Mais son amusement possible devra être reporté à plus tard car Hadrian allait sûrement la reprendre. 

    Elle prit donc sagement la pioche pour taper dans le tas et commencer à déposer des paquets de paille propre à des endroits (ou la vilaine) 

    43
    Jeudi 1er Mars 2018 à 07:25

    Le rôdeur de manqua pas de la reprendre :

    - N'oublie pas d'étaler correctement ta paille de façon équitable dans toute la cabane.

    44
    Jeudi 1er Mars 2018 à 07:28

    -d'accord.

    Elle donna quelques coups de pioches pour éparpiller ses paquets et rectifia plus soigneusement après. 

    45
    Jeudi 1er Mars 2018 à 16:44

    Hadrian attendit qu'elle ait fini. Lorsque ce fut fait, il s'approcha pour inspecter le travail.

    - Pas mal... Du moins ça ira pour une cliente aussi peut regardante que Cendre. Avec le temps tu prendras le coup de patte.

    Il leva la tête. On pouvait deviner le soleil à travers la frondaisons, déclinant vers l'ouest.

    - A ton avis, combien reste-t-il de temps avant que la nuit ne tombe ?

    46
    Jeudi 1er Mars 2018 à 17:03

    Alors là, il lui posa une colle. Sylta n'avait jamais vraiment eut le temps dans la tête et s'était retrouvé plus d'une fois toute seule dans les ruelles car elle avait cru avoir le temps de... Mais au final non. En toute franchise, elle répondit donc. 

    -je ne sais pas. 

    Pourtant, elle avait essayé et fixait les arbres vers le soleil mais toutes les possibilités lui paraissait fausses 

    47
    Jeudi 1er Mars 2018 à 17:23

    Il se mit à ses côtés et lui désigna l'astre du jour.

    - Regarde. Nous somme au début du printemps, les journées sont encore courtes. Une petite douzaine d'heures environs. Nous sommes aussi l'après-midi, le soleil est donc tourné vers l'ouest... Il ne reste plus qu'à observer la distance entre lui et l'horizon pour estimer le temps restant avant qu'il ne se couche. C'est un coup d’œil à prendre, tu t'y feras... Avec le temps. Actuellement, je dirais qu'il nous reste environ deux heures de jour.

    48
    Jeudi 1er Mars 2018 à 18:40

    -Oh dit donc ! S'émerveilla t-elle de son savoir. et du coup on fait quoi ? Enchaîna Sylta avec envie. 

    (Ce que tu viens de me dire est scientifiquement prouvé ? )

    49
    Jeudi 1er Mars 2018 à 18:46

    (A quel propos ? Je n'ai pas donné de valeur numérique, mais c'est logique tout de même : plus le soleil est près de l'horizon, plus il est proche de se coucher... Je ne vois pas ce qu'il y aurais à prouver ?)

    - On prend en compte sa trajectoire, on fractionne le ciel et on regarde où se trouve le soleil sur cette ligne. Tu verras : avec le temps, ça deviendra un jeu d'enfant.

    50
    Jeudi 1er Mars 2018 à 19:02

    (t'as pas des chiffres avec ça ? Genre on met une règle perpendiculaire à la ligne d'horizon et suivant les cm on a x heure restante, approximativement. Et suivant les mm, x minutes ?) 

    -C'est génial ! Moi qui n'ai jamais eu le temps en tête. 

    51
    Jeudi 1er Mars 2018 à 19:08

    (Houlà... Je n'en sais fichtrement rien. En plus, ça dépend des saisons : le soleil va forcément descendre plus rapidement en hiver qu'en été et vice-versa.)

    - Pour un rôdeur, c'est très important de pouvoir se donner une notion du moment de la journée où il se trouve. Pas tellement lorsque nous sommes à la chaumière dans des périodes tranquilles, mais lorsqu'on est sur une mission... cela peu parfois s'avérer très utile. Et ne te méprend pas : il n'y a rien de sorcier ni de fantastique. De nombreux voyageurs sont capables de faire de même.

    52
    Jeudi 1er Mars 2018 à 20:48

    Ses paroles la fit soudain rêver puis il la rammena une nouvelle fois les pieds sur terre. Cette manie qu'il avait commençait à l'énerver... Mais ça allait passer avec le temps. 

    -C'est logique, en effet mais pouvoir en déterminer les heures restantes, c'est quelque chose que je n'ai jamais réussi à faire. Alors c'est fantastique. 

    Elle marqua une pause et le regarda avant de détourner rapidement la tête vers la forêt

    -Mais je vais y arrivé avec l'habitude.  

    Pour son premier jour, elle ne voulait pas commettre de faute et elle avait l'impression de régresser avant même d'avoir commencer son apprentissage si elle ne savait pas faire quelque chose qu'il appelait ça "simple"  

    53
    Jeudi 1er Mars 2018 à 20:55

    - C'est bien ce que je te disais.

    Il ne lui épargnait rien. D'un signe de patte, il lui indiqua de le suivre.

    - Puisqu'il nous reste du temps, nous allons faire chauffer de l'eau pour le bain de ce soir. J'ai des seaux et un bac dans la chaumière.

    54
    Jeudi 1er Mars 2018 à 21:55

    En effet, il ne laissa aucune parole de travers ni aucun fait et geste. Je sens que je vais devoir m'y habitué aussi et apprendre rapidement à relativiser... Songea t-elle en le suivant sans plus d'envie; 

    55
    Jeudi 1er Mars 2018 à 22:01

    Ils allèrent donc chercher les seaux en question, et le rôdeur la guida jusqu'à un trou d'eau dans la rivière pour les y remplir. Le courant n'y était pas très fort, ce qui n'empêchait pas l'eau d'être extrêmement fraiche : le torrent venait de la montagne et était alimenté par la fonte des neige au printemps.

    56
    Vendredi 2 Mars 2018 à 07:23
    Sylta fit de même avec son seau désigné et le suivit. Elle ne pensait plus vraiment à rien et ne souriait plus. Hadrian lui faisait penser au vieux castor du quartier grincheux. (Père castor, raconte nous une histoire, père castor... (Je sais plus la suite))
    57
    Vendredi 2 Mars 2018 à 07:26

    (Toi... qui raconte si bien ! (haaa... la vieille cassette du père castor... que de souvenirs... =P)

    - Encore un voyage et on aura assez d'eau. On versera tout ça dans le chaudron au dessus du feu. Mais je suppose que tu avais compris de toute façon.

    58
    Vendredi 2 Mars 2018 à 08:49

    Elle le suivait toujours sans un mot et imitait ses gestes .

    59
    Vendredi 2 Mars 2018 à 17:49

    (suite à l'intérieur ?)

    60
    Vendredi 2 Mars 2018 à 20:57

    (okay vas y)

    61
    Dimanche 4 Mars 2018 à 18:14

    Une fois dehors, on ne pouvait en effet que remarquer les lourds nuages d'un gris sombre qui s'amassaient au dessus de la forêt.

    Hadrian quitta la clairière pour s'enfoncer dans les bois, incitant toujours Sylta à le suivre.

    62
    Dimanche 4 Mars 2018 à 18:24

    Sylta trottait quelques fois derrière lui. C'est qu'il marchait vite comparé à ses petites pattes ! À un moment, dans sa précipitation, elle s'emmela les pieds et tomba. Rien de nouveau pour elle, elle retrouva vite ses appuis arrière le temps que ses pattes avant la rattrapait puis elle se remit en route aussi vite qu'elle était tombé. 

    63
    Lundi 5 Mars 2018 à 08:03

    Hadrian et son apprentie mirent peu de temps à rentrer à la chaumière, finalement. Ils avaient pu prendre un chemin plus direct qu'à l'allée, et, malgré leurs bras (et queue) chargés de branchages, ils avaient aussi fait moins d'arrêts.

    - C'est bon, pose-les là, à côté du tas de bois sec.

    64
    Lundi 5 Mars 2018 à 08:36

    Sylta était fière de ne pas être tombé et lâcha le tout, qui tomba en s'apparpillant un peu. Elle ramena le tout en un petit tas et se releva 

    65
    Lundi 5 Mars 2018 à 18:43

    Il ouvrit la porte de la chaumière avec une grosse clé en cuivre.

    - Bien... A présent, je dois porter une lettre à la ville. Je serais de retour dans une heure ou deux. En attendant, je trouve que cette pièce aurait bien besoin d'être balayée un coup... Le balais est à la même place qu'hier.

    Avant même d'aller chercher la lettre en question, il guetta sa réaction.

    66
    Lundi 5 Mars 2018 à 20:19

    (tu te moque de moi...) 

    Profondément déçue, Sylta fit d'abord la moue mais elle se dit qu'avoir un coup le champ libre sans avoir peur de se faire rependre pouvait être bon. Elle reprit un air neutre et hocha la tête 

    -D'accord. Je le ferais. 

    Elle trouvait cependant très étrange qu'Hadrian lui fasse assez confiance pour la laisser sans surveillance dans sa chaumière alors que ce n'est que le deuxième jour. Peut-être que c'était un piège ? Qu'au final il allait dire "mais non, tu viens avec moi" mais bon.. disons que es deux possibilités ne la dérangeaient pas. 

    (je ne reste pas longtemps, il faut que je termine mon DM d'espagnol) 

    67
    Lundi 5 Mars 2018 à 20:56

    (Tu crois ?)

    Il hocha simplement la tête et alla chercher la lettre dans sa chambre. En ressortant, il lui fit un petit signe de la main.

    - A tout à l'heure.

     

    (Arrête... Tu me fais penser à mon propre DM d'Allemand qui me fais m'arracher les cheveux.)

    68
    Lundi 5 Mars 2018 à 22:10

    (gnagnagna...) 

    Sylta lui retourna son signe de main et le regarda avec grande surprise partir. 

    Puis, elle rentra. 

    -je vais vite faire ce coup de balai pour être debarasser après. Se dit-elle à voie haute maintenant qu'elle était seule. 

    (Ahah. J'ai enfin fini, il m'a prit toute la soirée. Heureusement que j'ai une heure avant la physique chimie sinon j'aurais eu aucune occasion de faire mes exercices... 

    Ce dm m'a prit deux pages !! Après il n'était pas déplaisant à faire : on devait présenter notre sport.)

    69
    Lundi 5 Mars 2018 à 22:21

    (^^)

    (Tiens donc ? Je me demande ce que tu as pu prendre comme sport... Oui, vraiment, j'hésite.)

    70
    Mardi 6 Mars 2018 à 06:50

    (oui, c'est vrai qu'on se le demande. Bah, j'ai choisi le seul sport que j'ai fait. Normal.)

    Après avoir balayer la pièce principale de la chaumière, Sylta ressortit à nouveau et s'approcha du pré pour y regarder Cendre avant d'aller visiter le coin externe de la maison. Elle se dit qu'ici elle pouvait fouiller un peu, qu'il n'avait rien à cacher vu que c'était en extérieur, mais par contre, elle le respectait trop pour visiter d'elle même son intérieur. 

    La petite hermine se retrouva donc dans le box de la ponette, avant de ressortir, ne voyant pas trop l'intérêt. 

    71
    Mardi 6 Mars 2018 à 07:19

    La ponette n'était plus dans le pré : le rôdeur avait dû la prendre pour partir en ville.

    72
    Mardi 6 Mars 2018 à 07:35

    (ah bah oui, bah du coup elle l'a pas vu)

    73
    Mardi 6 Mars 2018 à 07:52

    (Moui... Bon, tu as d'autres choses à lui faire-faire avant le retour ?)

    74
    Mardi 6 Mars 2018 à 07:56
    75
    Mardi 6 Mars 2018 à 17:33

    A un moment dans la matinée, l'orage éclata. Les lourds nuages noirs qui menaçaient depuis l'aube déversèrent enfin toute leur furie, noyant le paysage sous un rideau de pluie grise. Hadrian n'était toujours pas rentré.

    76
    Mardi 6 Mars 2018 à 18:48

    - génial... Fit Sylta en se dépêchant de rentrer pour observer l'averse de l'intérieur. 

    Elle jeta un regard sur le feu, qui était toujours allumé, en se demandant si elle pouvait se faire une boisson chaude. Sûrement... Elle s'en alla fouillé un petit coup les placards à la recherche de possibles herbes. Trouvé. Elle allait vérifier si il restait de l'eau mais ... Elle fut soudain stoppé dans son élan. "Et si j'ai pas le droit ?" Se demanda t-elle. Dans le doute, elle préféra ne rien faire et s'assit simplement sur une chaise, vers la fenêtre pour gueter l'arrivée d'Hadrian. 

    77
    Mardi 6 Mars 2018 à 19:07

    Bien plus tard, alors que midi approchait, la ponette arriva enfin en vue de la chaumière, trottinant sur le chemin, aussi trempée qu'une serpillère... et seule.

    78
    Mardi 6 Mars 2018 à 19:21

    Bien que la scène de la petite ponette trotinant pour rentrer aurais pus décrocher un sourire, l'absence de son cavalier était bien moins amusant. 

    Elle resongea au premier jour : Hadrian l'avait lâché bien avant de rentrer pour qu'elle s'en aille brouter avant qu'ils arrivent. Mais la, il était sensé être sûr son dos ! 

    Elle rabattit donc sa capuche de cape sur la tête et sortit voir la ponette d'un pas précipiter. 

    - Cendre ! Appela t-elle en s'approchant d'elle. Il est où ton cavalier ?! 

    Elle ne l'attrapa pas. Pour voir si la ponette avait une quelconque bonne intension pour aider. 

    En tout cas, l'orage n'avait pas l'air de l'effrayer, t'en mieux. 

    En attendant une réaction, la petite hermine lançait de regard partout, assez paniquée, dans l'espoir de le voir arriver. 

    79
    Mardi 6 Mars 2018 à 20:06

    Cendre vint la renifler, et, une fois qu'elle eut reconnu l'hermine, elle retourna vers son prés, comme rassurée.

    Dans le même temps, Hadrian sortit des buissons sur le bas-côté de la route.

    - Calme-toi, je suis là. Et j'ai l'honneur de t'annoncer que tu es désormais officiellement mon apprentie.

    80
    Mardi 6 Mars 2018 à 20:30

    Sylta sursauta quand il apparut et ne put retenir un sourire de soulagement. Ses paroles transformèrent le petit sourire en un large ajouté aux yeux pétillants. 

    Avec la pluie, on entendait moins, et elle était maintenant trempé jusqu'aux os à en grelotter mais sur le moment, elle n'y pensait pas. "Honneur" et "officiellement" tournaient dans sa tête. 

    -Youpi ! Se rejouit-elle à voix haute pour lui montrer. 

    81
    Mardi 6 Mars 2018 à 20:40

    - ...Et puisque c'est ainsi, tu va aussi pouvoir commencer ton véritable entraînement. A compter d'aujourd'hui, il n'y aura plus une journée où tu ne te perfectionnera pas à l'arc, à la discrétion, au lancer de couteau, à la fronde, ou au combat au corps-à-corps.

    82
    Mardi 6 Mars 2018 à 21:27

    (ouais !! Danse de la joie ! Tulututuru ohoh papaguena tu es une Bella comme la papailla ! Eu eu eu euuj euhh (c'est une vrai chanson hein) danse danse danse) 

    (Je reponds tout à l'heure)

    83
    Mardi 6 Mars 2018 à 21:30

    (hé bé...)

    84
    Mercredi 7 Mars 2018 à 08:01

    Sylta ne se tenait plus de joie. Elle ne savait plus quoi dire si ce n'est un sourire de plus en plus grand. 

    Puis, elle explosa et se mit à sautiller et à écarter les bras avant de revenir à la normal. 

    85
    Mercredi 7 Mars 2018 à 12:21

    Hadrian, au contraire, resta désespérément indifférent. La pluie perlait sur son museau grisonnant et il ne cillait même pas.

    - Commençons par rentrer. Si je dois t'expliquer les bases d'une première catégorie, autant que se soit à l'abri.

    86
    Mercredi 7 Mars 2018 à 13:24

    Elle hocha la tête en rentrant 

    87
    Samedi 10 Mars 2018 à 07:55

    La pluie tombait toujours. Moins drue qu'au retour de Hadrian, mais toujours par grosses gouttes froides.

    - Tiens, conseilla le rôdeur en tendant à Sylta la protection de cuir. Enfile ça.

    88
    Samedi 10 Mars 2018 à 08:18

    Sylta s'exécuta. Elle avait également rabattit sa capuche sur sa tête et enfillait maintenant la protection. Puis, elle le regardait dans l'attente d'une autre consigne. 

    (Qu'est ce que j'aurais aimé avoir cette protection la première fois que j'ai tiré à l'arc...)

    89
    Samedi 10 Mars 2018 à 08:20

    (Tu t'es pelé le bras ?)

    - Maintenant, je vais t'apprendre la posture de base d'un archer. Tu vois le tronc du chêne là-bas ? C'est ta cible. Campe-toi bien sur tes jambes, de profil dans le prolongement de ta ligne de tir.

    90
    Samedi 10 Mars 2018 à 12:08

    (bah... Pas au pont d'en retirer la peau mais je l'ai senti passé la corde... À la fin de la scéance j'étais rouge rouge) 

    Sylta mit un petit moment avant de s'y mettre. Elle était soit trop en face, soit pas dans la ligne de tire. Avec l'aide de Hadrian, elle réussi à se mettre bien bien dans la ligne de tire. 

    91
    Samedi 10 Mars 2018 à 22:38

    (Tu fais du tir à l'arc régulièrement ?)

    Le rôdeur lui apprit ensuite comment placer son buste correctement, comment placer ses doigts, comment tendre la corde jusqu'à sa joue, comment placer la flèche...

    - Aller. A présent, il est temps : tire sur ta cible.

    92
    Samedi 10 Mars 2018 à 22:47

    (non, du tout. C'est à peine si j'arrive à tirer assez fort la corde pour lancer la flèche tellement ma force physique est... bah des fois je la cherche encore...) 

    Sylta tira la corde. Elle ne s'attendait pas à quelque chose d'aussi dur. A force d'user sa force afin d'essayer de la tendre au maximum, elle se mit à trembler. Enfin, elle tira et la flèche se planta, évidemment, bien a côté de l'arbre

    93
    Samedi 10 Mars 2018 à 22:54

    (Ça dépend des arcs aussi. Dans les arcs pour adultes, il paraît qu'il en existe des sacrément durs à bander... même si je n'en ais pas encore fait l'expérience. Et puis, l'équitation ça fait plus travailler les jambes que les bras winktongue)

    - Une seule solution pour muscler tout ça, et surtout apprendre à viser : s'entraîner. Aller, commence par tirer tout ton carquois et tu iras chercher tes flèches ensuite.

    Il s'éloigna de quelques pas pour aller s'abriter dans l'embrasure de la porte et continua de l'observer.

    94
    Dimanche 11 Mars 2018 à 08:14

    (c'est ce qu'on dit, oui, on a des mollets de béton appartement. Tu fais du tire à l'arc toi ?) 

    Bien que déçue, elle hocha la tête et arma maladroitement une autre flèche sans bouger les pieds et le moins possible de corps pour ne pas perdre la bonne position. 

    Elle tira une nouvelle fois la corde avec autant de difficulté mais attendit moins longtemps avant de tirer. Cette fois, la flèche se planta toujours d'en l'herbe, avant de tronc, mais déjà un peu plus dans la ligne menant a l'arbre. Même si cela restait encore un peu décalé. 

    La jeune hermine retira donc ses autres flèches dans l'espoir qu'au moins une touche sa cible... À la fin des tentatives, aucune ne l'avait atteint. 

    95
    Dimanche 11 Mars 2018 à 09:41

    (Non, pas en club en tout cas. J'ai un arc chez moi, mais c'est loin d'être un arc de compétition. Et c'est pas avec ça que je risque de me peler le bras tongue)

    Lorsque le carquois fut vide, Hadrian lui lança depuis son abri de fortune :

    - Va récupérer tes flèches et recommence !

    96
    Dimanche 11 Mars 2018 à 10:21

    (ah ^^ mon grand père m'en avait fabriqué un quand j'étais petite. Il marchait plutôt bien, mais même avec ça j'arrivais à me peler le bras... Tu fais déjà de l'escrime c'est ça ?)

    Sans attendre, elle courru ratrapper ses flèches, qu'elle rangea tête la première dans le carquois comme au début puis revint à sa place, il lui fallut d'ailleurs un petit temps avant de réussir à retrouver la position indiqué. Quand elle cru avoir la bonne, elle lança un regard interrogateur à son mentor 

    97
    Dimanche 11 Mars 2018 à 10:34

    (Effectivement. En vrai au moment de choisir quand j'ai arrêté l'équitation, c'était escrime ou tir à l'arc, et ma mère préférait escrime. XD)

    Il fit un bref hochement de tête pour confirmer la position. Pour le moment, comme elle y faisait attention, elle se plaçait correctement. Le piège était après plusieurs jours d'entraînement, quand on a l'impression d'habitude et qu'on ne prend plus garde à sa position.

    98
    Dimanche 11 Mars 2018 à 11:25

    (donc c'est pas toi qui a choisi ? Tu aimes ?) 

    Une fois confirmation, Sylta se remit à tirer. Suivant les tires, c'était plus ou moins bien, mais à aucun moment le tronc n'était frôlé ni touché ..  

    99
    Dimanche 11 Mars 2018 à 11:35

    (Si, bien sûr que c'est moi ! On n'allait pas me forcer à faire quelque chose que je n'aime pas ^^)

    Le rôdeur continuait de l'observer sans bouger. Il ne s'attendait pas à ce qu'elle arrive dès la première journée à toucher sa cible, c'était une période d'apprentissage normale et incontournable pour tout le monde.

    100
    Dimanche 11 Mars 2018 à 12:01

    (elle a pas réussi hein. Je dis qu'elle n'arrive NI à le frôler le tronc, ni à le toucher... )

    101
    Dimanche 11 Mars 2018 à 12:03

    (Oui, c'est bien ce que j'avais compris. Et le rôdeur pense que c'est normal, c'est bien ce que j'ai dis. Non ?)

    102
    Dimanche 11 Mars 2018 à 12:21

    (ro punaise c'est moi qui ai mal compris alors... Ouais... C'est moi... Désolé. Je suis trop bête. Attend J'allume l'ordi et je réponds) 

    103
    Dimanche 11 Mars 2018 à 12:34

    Le temps passa, Sylta allait ramasser ses flèches et tirait à nouveau sans pouvoir en atteindre. Elle faisait toujours attention en sa position. 

    Il lui restait une nouvelle fois qu'une seule flèche à tirer qu'elle s'énerva, un peu. 

    -C'est pas possible que ce soit si compliqué ! 

    Elle tira sa flèche, qui évidement se planta dans l'herbe. 

    104
    Dimanche 11 Mars 2018 à 12:45

    (Je me suis relu... c'est vrai que ça prêtait à confusion ce "il ne s'attendait pas à...")

    105
    Dimanche 11 Mars 2018 à 12:51

    (ouais, c'est ça qui m'a perturbé mais c'est parce qu'on a trop l'habitude des expressions qu'on ne fait plus vraiment attention au vrai sens... Je crois... Enfin, c'est pas grave, c'est surtout moi qui ai mal compris) 

    106
    Dimanche 11 Mars 2018 à 13:37

    (Ça doit être ça...)

    - La qualité principale d'un rôdeur doit être sa patience, rappela Hadrian. C'est seulement ainsi et avec de l'entraînement que tu t'amélioreras.

    107
    Dimanche 11 Mars 2018 à 14:11

    Elle le regarda et soupira, les bras ballants avant de retourner chercher ses flèches au sol et recommencer.  

    108
    Dimanche 11 Mars 2018 à 14:46

    Le rôdeur la laissa continuer ainsi pendant plus d'une heure, sous la fine plus de fin d'averse. Il l'invita finalement à rentrer lorsqu'il jugea qu'elle en avait fait assez :

    - Il est temps d'aller manger. Pense à vérifier que tu n'as pas oublié une flèche quelques part dans un fourré : le fer des pointes n'est pas donné.

    109
    Dimanche 11 Mars 2018 à 15:07

    Elle faillit sursauter quand il se remit à parler :

    -Heu... oui, d'accord. 

    Elle s'executa donc pour aller chercher ses flèches au sol.

    Cette fois, Sylta était frustrée de ne pas avoir réussi. Ca va pas continuer comme ça ! songea t-elle en rentrant. Tu vas voir saltées de flèches, bientôt, je vais vous fendre une à une sur ce tronc ! 

    110
    Dimanche 11 Mars 2018 à 21:48

    (ceci n'est qu'un rappel pour me faciliter la vie quand je ferais les chroniques..)

    La ponette vint vers elle en trottinant joyeusement. Qu'elle ait comprit ou non ce que venait de lui dire Sylta, elle avait en tout cas l'air d'apprécier qu'on s'occupe enfin d'elle dans cette journée humide.

    111
    Dimanche 11 Mars 2018 à 22:03

    Sylta s'approcha d'elle maintenant en marchant puis lui caressa l'encolure, sous son épaisse crinière où le dessous était toujours chaud et sec, en attendant Hadrian. 

    112
    Dimanche 11 Mars 2018 à 22:15

    Le rôdeur ne tarda pas : il avait prit quelques affaires dans une sacoche en cuir, et retrouva bientôt sa ponette et son apprentie.

    - Viens, nous allons la panser et la seller. Ainsi, tu apprendras en même temps comment faire.

    113
    Lundi 12 Mars 2018 à 06:29

    Elle hocha la tête et le suivit toute contente. C'est vrai que la petite hermine adorait s'occuper de Cendre, déja. 

    -Dis, tu le vois souvent ton ami ? Demanda t-elle le temps qu'ils allaient chercher le matériel. 

    114
    Lundi 12 Mars 2018 à 07:31

    - Celui-ci, pas vraiment, avoua-t-il. Mais c'est une connaissance de longue date.

    Il lui tendit une brosse comme la veille.

    - Tiens. Pour commencer, on ne va pas lui mettre une selle sur ses poils tout mouillés et emmêlés.

    115
    Lundi 12 Mars 2018 à 17:24

    Elle n'ajouta rien et choppa la brosse pour frotter la ponette comme designer la vieille. 

    116
    Lundi 12 Mars 2018 à 18:53

    Pendant ce temps, Hadrian démêlait tant bien que mal la longe du licou, et dépoussiérait le tapis de selle déjà bien recouvert par les particules de paille depuis le matin.

    117
    Lundi 12 Mars 2018 à 20:13

    Sylta passa de l'autre côté (que veux tu que je réponde...)

    118
    Lundi 12 Mars 2018 à 20:35

    Une fois le brossage terminé, le rôdeur montra à Sylta comme placer la selle au bon endroit sur le dos de la ponette, quelles sangles attacher et quels réglages faire. Puis il prit Cendre en longe.

    - On aura l'occasion de réviser tout ça plus tard. Mettons-nous en route tant qu'il ne pleut pas !

    En effet, les nuages avaient calmé leurs ardeurs. Le ciel était presque dégagé, avec juste une fine couche de grisaille qui n'empêchait pas le soleil de percer à travers.

    119
    Lundi 12 Mars 2018 à 20:50

    Sylta écoutait attentivement. C'était compliqué tout ça ! Franchement, elle ne s'attendait pas à ce que poser les fesses sur un cheval pouvait demander une certaine théorie. Enfin.. elle lui emboîta le pas toute contente. 

    120
    Lundi 12 Mars 2018 à 22:11

    Hadrian s'engagea sur le sentier qu'ils avaient empruntés à l'aller. Le seul de toute façon qui permettait d'accéder à la clairière. Il tenait Cendre en longe, mais la ponette avait de toute façon l'air très sage pour le moment, suivant les deux mustins sans faire d'histoire.

    121
    Mardi 13 Mars 2018 à 07:26

    Sylta le suivait du même côté que lui, presque à côté bien qu'un peu en arrière. 

    Elle essaya de s'imaginer à quoi pouvait ressembler cet ami. 

    122
    Mardi 13 Mars 2018 à 07:41

    (tu veux faire l'étape dans la forêt ou on va directement en campagne ?)

    123
    Mardi 13 Mars 2018 à 08:00

    (bah je sais pas, comme tu veux)

    124
    Mardi 13 Mars 2018 à 08:03

    (Théoriquement, on n'a rien de particulier à dire dans la forêt ?)

    125
    Mercredi 14 Mars 2018 à 12:25

    (C'est bon, j'ai continué en campagne. Tu vois où c'est ?)

    126
    Mercredi 14 Mars 2018 à 12:57

    (heu...je vais chercher...)

    127
    Lundi 7 Mai 2018 à 23:04

    Les deux cavaliers purent mettre pied à terre une fois devant la chaumière. Cendre, ravie de rentrer, piaffait déjà d'impatience de retrouver son pré. Elle aimait les voyages, mais elle adorait se reposer. Surtout lorsque la journée doit se passer exclusivement au pas alors qu'elle rêvait d'un bon galop pour se défouler. Ou au moins d'un trot bien allongé pour se dérouiller les pattes.

    128
    Mardi 8 Mai 2018 à 08:41

    Sylta suivait. Elle imita son mentor et prit délicatement Echo par la bride. Il allait lui montrer comment desseller à présent ? 

    Son poney était à l'affut de tout, c'était un nouvelle endroit. Les oreilles en avant, l'encolure plutôt haut. 

    - Pourquoi il est comme ça ? Demanda la jeune hermine en détaillant son poney du regard. 

    129
    Mardi 8 Mai 2018 à 16:15

    - Il vient ici pour la première fois, répondit Hadrian. Il a besoin de... visiter l'endroit pour s'y habituer. Dans quelques jours, il se rendra rapidement compte que c'est ici sa nouvelle maison.

    Il était loin le temps où c'était Cendre qui passait sa première nuit dans la cabane de Lofoten. Déjà curieuse dès les premiers jours. Elle n'avait pas été son premier poney : il y avait eut Gerfaut avant elle, un poney qui avait finit par se faire vieux et ne plus être adapté à la fonction de rôdeur... Un brave poney lui aussi, qui pouvait désormais profiter de ses vieux jours pour se reposer chez Berbert.

    130
    Mardi 8 Mai 2018 à 16:27

    Elle hocha la tête et le suivit 

    - tu vas voir, ça a l'air bien ici. Fit-elle à l'intention de son poney. 

    131
    Mardi 8 Mai 2018 à 16:33

    - Il trouveras l'endroit d'autant meilleurs quand tu lui auras retiré sa selle et son filet. Viens, installons-nous plus près de leur cabane : elles n'en n'ont pas l'air comme ça, mais tout ce matériel pèse son poids.

    132
    Mardi 8 Mai 2018 à 17:45

    Elle s'exécuta et mit son poney dans la grange au côté de Centre dans l'attente des instructions  

    133
    Mardi 8 Mai 2018 à 17:52

    Le rôdeur se plaça à ses côtés pour l'aider. Il lui rappela les sangles à décrocher pour retirer la selle, et lui conseilla d'attacher le licol au cou de son poney avant de lui retirer son filet.

    - Tu vois, Echo est bien dressé et ne partira pas. Mais tu es en phase d'apprentissage, il vaut mieux prendre les bonnes habitudes dès maintenant. Tu auras peut-être un jour affaire à des chevaux plus récalcitrants.

    134
    Mardi 8 Mai 2018 à 20:02

    Sylta s'exécutait à la lettre sous les conseils de son mentor. Elle défit les sangles tenant la selle, puis attacha le licol avant de revenir sur la selle et la tirer de toute ses forces pour lui enlever. Heureusement qu'Echo n'était pas haut mais les bras de la jeune hermine n'était pas encore bien Le musclés. Enfin, elle alla la poser sur un rebord avant de lui retirer doucement le licol.

    Le poney était tellement sage ! c'était impressionnant pour elle, Bébert devait être très doué.

     

    135
    Lundi 21 Mai 2018 à 12:37

    Hadrian fit ensuite de même pour Cendre et indiqua au passage les barres et les crochets où déposer le matériel. Il y avait encore de la place à revendre dans cette sellerie improvisée, chose assez étonnante chez un demi ermite comme le rôdeur.

    - Nous les brosserons plutôt demain, précisa-t-il. De toute façon, je sais que Cendre profitera de ses premiers instants de liberté pour aller se rouler dans la poussière.

    Quand à Echo, ils en apprendraient bientôt les habitudes. Ainsi que le pourquoi de son nom ? Bebert faisait rarement les choses au hasard...

    136
    Lundi 21 Mai 2018 à 17:09

    La petite hermine hocha la tête et prit Echo par la longe du licol pour le conduire, à la suite d'Adrian, dans le pré avec Cendre. Au moins, durant la balade, on put voir qu'ils se toléraient. 

    137
    Mardi 29 Mai 2018 à 08:13

    Les deux poney furent lâché dans le pré. Laissant parler son habituelle curiosité, Cendre profita des première minutes de liberté en compagnie de ce nouveau camarade pour venir le renifler.

    Hadrian resta quelque peu à les surveiller, mais il se rappela bien vite ses autres obligations : le soir tombait à toute vitesse et ils n'avaient rien avalés depuis... le dernier repas. Dans tout les cas, si les poneys faisaient du grabuge, les pré était assez proche des fenêtre pour qu'ils soient entendus.

    - Viens, nous rentrons.

    138
    Vendredi 1er Juin 2018 à 07:36

    Sylta mit un petit temps avant de quitter les poneys elle aussi. Tout sourire, elle regardait les deux poneys se renifler, puis un petit coup de dents partait. Mais sans fermer la mâchoire. Les équidés se jaugeaient doucement. Rien de méchant. 

    La jeune hermine suivit son mentor. Cette journée avait été parfaite. 

    139
    Vendredi 1er Juin 2018 à 18:39

    (Houlà... Le nombre de fautes de grammaire dans mon précédent RP était... record.)

    (Bon, suite à l'intérieur du coup.)

    140
    Vendredi 1er Juin 2018 à 20:46

    (okay, après la balade du chien)

    141
    Samedi 1er Décembre 2018 à 13:46

    Une flèche siffla à ses oreilles et alla se planter dans la cible de paille. Indéniablement une flèche d'Hadrian, empennée de gris.

    142
    Samedi 1er Décembre 2018 à 20:00

    La flèche la tétanisa. Son cœur s'accéléra d'un coup avant qu'elle en reprenne son calme et sourit. Cela lui rappelait gestes pour gestes leur première rencontre. Elle se tourna vers la source du lancé et souleva son arc. 

    - Attention Hadrian ! Cette fois je suis plus armée qu'un bous de bâton. 

    Elle ajouta en marmonnant 

    - encore faut-il que j'arrive à te viser mais tu est toujours aussi discret et invisible. 

    Elle l'enviait tellement et rêvait tellement pouvoir faire de même. 

    143
    Samedi 1er Décembre 2018 à 21:02

    C'était justement ce qui intéressait le rôdeur. Il se déplaça discrètement sur le côté, sélectionnant avec soin les zones d'ombre où se déplacer et les zones où poser ses pieds pour rester dans le plus grand silence.

    A nouveau, une flèche siffla. Plus loin de Sylta cette fois, mais elle toucha sa cible de paille avec un angle différent. Message simple : je me déplace. A toi de me trouver !

    144
    Samedi 1er Décembre 2018 à 21:11

    Sylta sursauta à nouveau quand la flèche se planta à nouveau dans la cible. Elle comprit qu'elle devait le trouver mais il bougeait tellement et faisait toujours aucun bruit. Elle se concentra encore et essaya de percer les ombres des arbres en se dirigeant vers le dernier endroit informé par la flèche. 

    145
    Vendredi 14 Décembre 2018 à 10:03

    Hadrian se déplaça à nouveau. Il s'éloigna discrètement pour se se déporter sur le côté, toujours entre arbres et taillis. Enfin, il jaillit un peu plus loin, cette fois à la vue de Sylta. Entre sa cape moucheté et son pelage gris, c'était comme si il sortait littéralement du bois. Comme si il se matérialisait soudainement à la lumière. Il n'était pas sans savoir que cette discrétion légendaire jouait aussi dans la réputation controversée des rôdeurs : personne n'aime être observé à son insu.

    146
    Vendredi 14 Décembre 2018 à 13:37

    La jeune hermine ne savait pas quoi faire. Elle savait qu'il bougeait mais sa discrétion irréprochable la perturbait. C'est un fantôme c'est pas possible ! se dit-elle avec admiration. Enfin il apparut un peu plus loin de l'endroit où elle était restée fixé. Ne cachant pas son soupire de soulagement, elle lança avec humour.

    - Faut vraiment que tu arrêtes avec tes flèches je vais faire une crise cardiaque... Comment fais-tu ? 

    147
    Samedi 15 Décembre 2018 à 11:54

    - Ce n'est qu'une petit introduction, se défendit-il, apparemment pas contrit pour un sou. Une entrée en matière...

    Il mit son arc en bandoulière, signe que le tir n'allait pas être le centre de leur leçon.

    - ... Ainsi tu ne doutera pas de l'importance de la discrétion.

    Il en avait connu, des jeunes rôdeurs impétueux qui auraient mieux fait de devenir guerrier. Dans l'idéal, une mission pouvait sans problème se dérouler sans avoir à blesser quiconque.

    Et même si il ne doutait pas de la motivation de la jeune hermine... il avait bien le droit de s'amuser, non ?

    148
    Samedi 15 Décembre 2018 à 15:32

    Sylta fit un grand sourire, pour montrer que sa plainte n'était que rigolade. C'était une magnifique rentrée en matière, de toute évidence. 

    - Je n'en doute pas. Vu la réputation que vous avez. Et dois-je aussi comprendre l'importance des entrées en matière lors d'une mission dans ton métier ? 

    La jeune hermine prenait toujours le ton de l'humour, mais elle ne ratait pas ce que pouvait lui dire Hadrian. 

    149
    Samedi 15 Décembre 2018 à 16:39

    - Évidemment, approuva-t-il d'un ton parfaitement sérieux. Je dirais même qu'elle est primordiale.

    Il s'avança un peu plus pour la rejoindre vers le centre de la clairière.

    - Mais entrons dans le vif du sujet. Les règles d'or de la discrétion peuvent se résumer en quelques mots : une personne ne voit souvent que ce qu'elle s'attend à voir, et il s'agit rarement d'une hermine en cape à capuchon. De ton côté tu dois te faire confiance : le pire de tes ennemis sera le doute. Et l'impatience aussi.

    150
    Dimanche 16 Décembre 2018 à 21:52

    (désolé désolé désolé) 

    Sylta devint alors sérieuse quand il débuta son cour. Elle hocha la tête à la fin pour montrer qu'elle intégrait ce qu'il lui disait. Son cerveau se vida de toute pensée, elle était concentré sur le moment. 

    151
    Dimanche 16 Décembre 2018 à 22:18

    (T'inquiètes... les semaines chargées, ça arrive.)

    Il poursuivit son monologue.

    - Déjà, tu as l'avantage de ton pelage. En toute saison, et même sans cape, tu peux rester confondue dans un décor naturel. Si ton but est juste de passer inaperçue sans te déplacer, la règle de base est de ne pas bouger : les mouvements attirent l'attention, et une inspection approfondie de environnement pourrait t'être fatale. J'en reviens à la patience : il te faudra parfois rester plusieurs heures immobile, peut-être dans des positions inconfortables... et ne pas céder à la tentation de remuer la queue ou de te gratter le museau.

    Il parlait d'expérience, c'était évident.

    152
    Lundi 17 Décembre 2018 à 08:49

    A croire que rien ne lui faisait peur. Elle était déterminée, la petite. A nouveau, elle fit un même signe de tête que précédemment. Enfin les cours de discrétion ! Elle avait tellement mangé d'Arc que ses bras n'en pouvaient plus. 

    153
    Lundi 17 Décembre 2018 à 11:34

    - Assez de blablas, passons à la pratique, trancha-t-il finalement. Pose ton arc, tu n'en auras pas besoin pour le moment.

    154
    Lundi 17 Décembre 2018 à 12:05

    Elle s'exécuta une nouvelle fois alors que l'excitation montait. A la pratique ! 

    155
    Lundi 17 Décembre 2018 à 13:29

    - Je vais nourrir les poneys. Tu as ce temps là pour te cacher aux allentours de la chaumière en réutilisant le peu que j'ai dis. Ton but sera simplement de rester cachée le plus longtemps possible.

    156
    Lundi 17 Décembre 2018 à 13:44

    - D'accord. 

    Sylta le fixa du regard quand il tourna le dos jusqu'à ce qu'il ait disparu derrière la chaumière. Vite vite ! Elle regarda les alentours. Il lui fallait une cachette ! "c'est rigolo, on se croirait à jouer au jeu du cache-cache" songea t-elle en courant à l'endroit où Hadrian était sortit plus tôt. S'il avait réussi à se cacher ici, c'est forcément qu'il y avait assez de végétation ? non ? La petite hermine tourna un instant. 

    Elle repéra un endroit derrière un buisson et s'y accroupi. Mais ça n'allait pas, elle n'était pas spécialement cachée. Elle chercha encore mais décidément, rien ne lui convenait. Enfin, derrière la cible du tir à l'arc, toujours dans la forêt, elle trouva trois buisson et se faufila difficilement à l'intérieur. Entre les trois, il y avait un peu d'espace pour se mettre en boule mais elle choisi plutôt de se mettre à genoux et regarder l'espace découvert par dessous les feuillages. 

    157
    Lundi 17 Décembre 2018 à 18:28

    Comme promit, le rôdeur commença par nourrir les poneys. Sitôt terminé, il retourna à la clairière où il avait laissé Sylta. Après quoi, il s'enfonça dans les broussailles pour commencer à chercher.

    Il ne se trouvait pas encore du côté où elle avait choisit de prendre refuge, mais il s'en approchait peu à peu. Il n'avançait pas vite, au contraire. Il ne retournait pas non plus tout les buissons. Il marchait à petit pas en tournant lentement la tête d'un côté et de l'autre et en remuant les moustaches de temps en temps, signe que l'odorat n'était pas proscrit.

    158
    Lundi 17 Décembre 2018 à 19:25

    Lorsqu'elle vit Hadrian revenir, Sylta se figea. Surtout, ne pas bouger. Se remémora t-elle. Ne pas bouger. Le stresse monta en elle, c.'etait un bon stresse de jeu. Plus Hadrian approchait, plus sa respiration se coupait et inspirait des goullées d'air. Puis elle vit ses moustaches et pesta. Elle n'avait absolument pas pensé au vent. Elle espérait alors que les buissons cache son odeur. Idiotie mais t'en pis. 

    159
    Lundi 17 Décembre 2018 à 20:06

    Hadrian passa son buisson sans s'arrêter, toujours de son pas lent et étouffé. Soudain, il se figea. Il remuait un petit peu la queue, mais tout le reste de sa personne était immobile. Quelque chose avait attiré son attention...

    160
    Lundi 17 Décembre 2018 à 20:17

    Sylta eu le souffle coupé en l'entendant d'arrêté. Elle tourna la tête sur sa droite pour regarder ses pieds et vit avec horreur une araignée. Sa bouche s'ouvrit pour crier de surprise mais réussi a l'étouffer en un suffoquement. Pfff.. si avec ça il ne m'a pas trouvé..  

    161
    Lundi 17 Décembre 2018 à 20:23

    La loutre tourna la tête vers l'origine du son étouffé.

    - C'est bon, tu peux sortir.

    162
    Mardi 18 Décembre 2018 à 08:02

    A contre cœur, Sylta sortit de sa cachette par le même endroit où elle était passée. C'est a dire, a l'opposé de l'araignée. Elle se redressa, des feuilles coincées sur son pelage. Une trônait sur son front. 

     

    163
    Mardi 18 Décembre 2018 à 15:00

    Hadrian pencha la tête sur le cocôavec intérêt.

    - Ça passe... Tu pouvais me voir de là-dessous ?

    164
    Mardi 18 Décembre 2018 à 17:18

    - seulement les pieds. Avoua t-elle, sans savoir si c'était bien ou pas. Elle ne s'était concentrée que sur la cachette a proprement dit. Ne pas être trouvée. Point. 

    165
    Mardi 18 Décembre 2018 à 18:27

    - Pour ce premier exercice, je ne dirais rien. Mais garde à l'esprit que la plupart du temps, lorsque tu te cacheras ainsi, ce sera pour espionner tes cibles.

    Il fronça le museau.

    - Sais-tu ce qui t'as fait repéré ?

    166
    Mercredi 19 Décembre 2018 à 18:53

    - Heu… 

    Sylta réfléchi un instant. Son bruit lui avait été "fatal" alors c'était le plus probable mais Hadrian s'était arrêté avant...

    -Mon bruit…? Mais il y avait une araignée qui m'a surprise ! Je l'avais pas vu et elle apparue juste sous mon nez 

    167
    Mercredi 19 Décembre 2018 à 19:52

    - C'était donc ça ? Oui, c'est ce qui m'a permit de savoir avec précision où tu te trouvais. Sinon, ta respiration était aussi trop saccadée. On ne t'entendait pas quand tu la retenais, mais pour la relâcher tu étais obligée de faire des soupirs un peu plus bruyants. Il vaut mieux garder une respiration calme et régulière si tu n'es pas assurée que ton adversaire ne restera pas dans le coin.

    Il aurait aussi pu parler de l'odorat, mais ce n'était pas le sujet de la leçon. Chaque chose en son temps.

    168
    Mercredi 19 Décembre 2018 à 20:13

    - d'accord je retiens. Mais comment fais-tu pour garder le contrôle de quelque chose qui est naturel et dont tu n'a pas besoin de penser a la base ? 

    169
    Mercredi 19 Décembre 2018 à 20:40

    - Entraînement, entraînement, entraînement, martela-t-il. Si tu es capable de retenir ton souffle, tu dois aussi être capable de le régler pour faire le moins de bruit possible. Tu peux t'y mettre le soir avant de t'endormir... Je te conseille d'essayer de respirer "par le ventre" pour t'entraîner.

    170
    Jeudi 20 Décembre 2018 à 06:41

    - Je ferais ça. Promit-elle alors avec un sourire. 

    - et maintenant ? 

    171
    Jeudi 20 Décembre 2018 à 07:16

    - Maintenant ? On va introduire un exercice de difficulté supérieure : la discrétion en déplacement.

    172
    Jeudi 20 Décembre 2018 à 21:30

    - d'accord ! 

    173
    Vendredi 21 Décembre 2018 à 07:25

    - Cette fois-ci, on inverse les rôles : c'est moi qui vais me camoufler dans le décors, et à toi de faire le tour de la clairière sans te faire repérer. C'est juste un exercice pour voir où tu en es, mais je te donne tout de même quelques conseils avant de commencer. Ne te presse pas, sélectionne surtout les endroits où tu poses les pieds, mais prends aussi en compte le décor et les ombres qui t'environnes. Ce sont les trois éléments principaux sur lesquels il nous faudra travailler.

    174
    Vendredi 21 Décembre 2018 à 21:41

    Elle hocha une nouvelle fois la tête et attendit qu'il aille se cacher avant de faire tout mouvement

    175
    Vendredi 21 Décembre 2018 à 22:07

    Hadrian mit donc en application son exercice. Il partit tout droit vers les bois pour se cacher, puis lança le signal avec un bref sifflement qui permettait à Sylta de connaître approximativement son emplacement.

    176
    Lundi 24 Décembre 2018 à 11:43

    Sylta prit le temps d'essayer de repérer approximativement l'endroit où se cachait Hadrian et partit du côté inverse. Du moins le plus possible. Elle fixa sa pieds et essaya d'en soulevé un pour se reposer un peu plus loin très lentement. "c'est fou ! Hadrian va bien plus vite !" songea t-elle en finissant d'appuyer sa patte sur le sol terreur. Elle fit de même pour la seconde mais perdit très vite patience et accéléra la cadence de ses pas si bien qu'elle se faisait déjà moins discrète. Elle espérait seulement que le petit bruit généré n'atteigne pas les oreilles de son mentor

    177
    Lundi 24 Décembre 2018 à 12:10

    Comme elle se trouvait pour le moment à plusieurs dizaines de mètres de sa cachette, le rôdeur la laissa faire ses premiers pas. En faisant le tour, elle allait être forcée de passer devant lui, et alors il avisera selon la progression.

    178
    Lundi 15 Avril 2019 à 21:18

    (hé j'ai envie de reprendre ^^' mais j'ai complètement perdu le fil. Au pire on peut pas faire un petit bon dans le futur ? Car en soit, entrainer une jeune s'est répétitif quoi qu'on fasse…) 

    179
    Lundi 15 Avril 2019 à 21:25

    (Pas faux. Le prochain évènement intéressant devait être la fête des bourgeons, où Hadrian donnera une journée de libre à Sylta pour revoir sa famille... ça te dis ?)

    180
    Lundi 15 Avril 2019 à 21:40

    (pourquoi pas :) ce serait à quel moment de son apprentissage? Combien de temps s'est écoulé ?) 

    181
    Lundi 15 Avril 2019 à 22:14

    (Quand on en avait parlé au début de son apprentissage, on laissait entendre que l'évènement n'allait pas trop tarder... Et on est bien aux allentours du début du printemps... Du coup, quelques semaines d'apprentissage à peine ?)

    182
    Mardi 16 Avril 2019 à 10:45

    (d'accord :) on fait donc de matin même?) 

    183
    Mardi 16 Avril 2019 à 11:45

    (Ch'est parti... !

    D'ailleurs, si tu es motivé comme ça, il y a "du monde" à Havreblanc. Si Sungi se rend au palais, il y a le prince de Legenduil, et tu as du voir passer les deux derniers persos de Lone...)

    C'était un matin comme les autres : Hadrian s'était levé de bonne heure, faisait chauffer son eau au dessus de feu et avait coupé du pain pour deux. Le soleil pointait par la fenêtre, bien décidé à se lever de plus en plus tôt, et et les oiseaux gazouillaient dans les arbres bordant la clairière. Bref : c'était le printemps, et pour de bon.

    184
    Mardi 16 Avril 2019 à 13:00

    Sylta dormait encore, à point fermé. Elle avait cette allure de petite fille, les pattes sous l'oreiller, sur le ventre, les fesses en l'air. Sous la couette. Son poids du corps se laissa tomber sur le côté, fesses en dehors du lit. Et… Boum patatra. Elle se réveilla en sursaut et se découvrit à terre, sur le parquet froid, la couette encore enroulée autour d'elle. mais oui parfait. «C'est encore pire qu'Hadrian venant crier "debout marmotte"» pensa t-elle en se débattant pour sortir de sa saucisse. Sylta avait cette manie de s'enrouler dans sa couette le temps qu'elle dormait. Et parfois, il n'était pas facile de s'en tirer. Elle dût s'aider de son pied de lit pour ramper en dehors. Une fois réussi, elle la remit sur son lit et entreprit de s'habiller. A en croire ses oreilles, Hadrian était déjà réveiller. Pourtant, le soleil n'était pas encore totalement levé. «On est pas en hiver, normalement le soleil se lève bien plus tôt ! il est quel heure enfaite ? Trop tôt…» La jeune hermine jura que si elle n'avait pas entendu son mentor dans la maison, elle se serait recouchée et endormi. Mais après ce réveil fracassant, il l'avait surement déjà entendu et ses chances pour continuer à dormir paisiblement s'étaient considérablement réduites. T'en pis. Et puis, pour qu'il se mette à bouger si tôt, il devait y avoir une raison. La curiosité piquée, elle ne pouvait que sortir. Habillée d'une simple tunique rouge délavée et d'un pantalon bordeaux en perte de couleur également, ses bottes marrons fétiches et voilà. (ici, pour visualiser si tu veux). Elle prit tout de même soin d'ouvrir ses volets et respirer l'air frais. Ca sentait le printemps, et son pelage en témoignait : ce mélange qu'elle trouvait plutôt disgracieux entre le nouveau marron et le reste de blanc. Sa tête avait pratiquement retrouvée sa couleur d'été mais ses joues restait blanches ainsi qu'une petite et dernière liste sur le bous du nez. Son dos avait par contre cette couleur rouant chez les cheveux. Ce n'était pas sa préférée. Lorsqu'elle était chez ses parents,  sa mère l'obligeait à se brosser pour l'aider à perdre ses poils d'hiver mais ici, elle ne trouvait guère le temps de le faire. 

    Sur ce, elle sortit, tout sourire. Voir les poney dans la brume de la forêt matinal l'emplissait de joie. 

    - Bonjour Hadrian ! 

    185
    Mardi 16 Avril 2019 à 17:58

    Le rôdeur tourna la tête vers elle sans surprise.

    - Déjà debout jeune marmotte ? Est-ce le programme de la journée qui te tient éveillée ?

    Il posa sur la table la petite marmite de fonte contenant l'eau chaude.

    186
    Mardi 16 Avril 2019 à 18:43

    Sylta s'assit a la table comme a son habitude. 

    - Non. C'est mon lit qui m'a envoyé bouler au sol... Répondit-elle en fusillant la porte de sa chambre comme si elle fusillait son lit. Puis elle lui sourit 

    - pourquoi on a un emploi du temps particulier ? 

     

    187
    Mardi 16 Avril 2019 à 18:51

    - J'aurais peut-être dû prendre un lit comme apprentis ? Apparemment, ils sont bien plus énergiques que les hermines.

    Il lança la pique sur son ton habituel, sans un sourire, mais en secouant un peu les moustaches.

    - Si tu avais mis les pattes à Baldr ses derniers jours, tu saurais que toute la ville est en ébullition pour préparer la fête des bourgeons.

    Il lui tendit sa tranche de pain et lui proposa d'un mouvement de tête un peu d'eau chaude.

    188
    Mardi 16 Avril 2019 à 19:28

    Sylta lui envoya une grimace non chalante en toute réponse a son pique. 

    - C'est pas comme si j'avais eu trop le temps d'y aller trainer. Répliqua t-elle sans encore réfléchir réellement a ce qu'il disait. C'est que les répliques de son mentor lui convenait très peu. Et son ton avait été froid un instant. Puis son visage s'illumina 

    - mais oui la fete du printemps ! 

    Elle se mit à grignoter avec un certain empressement son bous de pain 

    189
    Mardi 16 Avril 2019 à 20:03

    Hadrian savait parfaitement que son apprentissage ne laissait pas assez de temps libre à Sylta pour se rendre en ville.

    - Et comme promit, tu pourras mener ta journée comme bon te semble. Tache simplement de revenir avant demain matin, nous reprendrons l'entraînement aux horaires habituelles.

    190
    Mercredi 17 Avril 2019 à 11:42

    (du répondant la petiote hein ?) 

    -Merci Hadrian. Dit-elle tout sourire avant de se lever brusquement 

    - Attends je reviens mais faut bien que je m'habille mieux que ça ! 

    Tout feu tout flamme, elle disparu dans sa chambre pour se revêtir de la tunique que lui avait cousu sa mère, histoire de lui montrer qu'elle la mettait et qu'elle y tenait. 

    191
    Mercredi 17 Avril 2019 à 13:19

    (Comme tu dis !)

    Le rôdeur l'observa d'un regard amusé. Il attendit qu'elle revienne pour lui annoncer tranquillement :

    - J'aurai mes propres occupation aujourd'hui, et il est peu probable que nous nous recroisions. Je te dis donc à demain, ou peut-être à ce soir selon l'heure à laquelle tu rentreras.

    192
    Mercredi 17 Avril 2019 à 19:41

    Elle hocha sagement la tête 

    - D'accord. Bonne journ… attends, j'ai le droit de prendre Echo pour me rendre en ville ou je dois y aller à pied comme je suis venue ? 

    Peut-être qu'Hadrian trouverait cette question idiote, elle ne serait pas surprise d'être raillée mais dans sa tête, c'était déjà un sacré dilemme entre le prendre ou pas. La réponse de son mentor ferait pencher la balance d'un côté ou de l'autre. Et s'il était dans le côté négatif, elle n'aurait plus aucune question à se poser. 

    193
    Mercredi 17 Avril 2019 à 21:40

    - Echo ? Bien sûr, c'est ton poney maintenant.

    La réponse lui paraissait si évidente qu'il n'avait même pas prit la peine de concocter une petite pique à sa manière.

    194
    Jeudi 18 Avril 2019 à 13:32

    - Merci ! bonne journée alors. Heu… Non attends une dernière chose. J'ai le droit de parler de ce qu'on fait, de mon entrainement et tout ? 

    A nouveau, elle n'était plus sûre. Elle avait le souvenir qu'il lui avait fait une séance blabla au tout début mais ça remontait à quelques semaines maintenant et la jeune hermine voulait ce petit rappel pour ne pas douter de ce qu'elle avait le droit de dire ou non. Car elle avait bien retenu que ce travail était plutôt secret, pour ne pas dire totalement. 

    195
    Jeudi 18 Avril 2019 à 14:10

    Hadrian s'assombrit un peu plus.

    - Mois tu en diras, mieux ça sera. Même à ta famille. Il me semblait avoir été assez clair à propos du secret qui entoure notre profession...

    196
    Jeudi 18 Avril 2019 à 15:19

     Sylta baissa un instant les yeux 

    - si si. Mais je voulais m'assurer pour surtout pas faire de bêtises. 

    Maintenant qu'elle n'avait plus rien à dire, elle reprit un air jovial pour esquiver a présent présent une possible autre reproche. 

    - Bonne journée Hadrian ! 

    Et vioup, elle disparu dehors 

     

    197
    Jeudi 18 Avril 2019 à 15:37

    Hadrian secoua la tête d'un air désespéré, mais au fond il s'amusait de tant d'énergie. Quoi qu'on en dise, elle faisait une bonne apprentie.

    Il prit son temps pour ranger la table, guettant par la fenêtre Sylta qui irait surement chercher Echo. Il n'allait pas s'ennuyer aujourd'hui, mais rien ne pressait non plus.

    198
    Jeudi 18 Avril 2019 à 20:02

    Comme deviné, Sylta couru de ses petites pattes trapues vers la stalle. En chemin, elle trébucha, se rattrapa puis repartit. Elle avait tellement l'habitude que ses jambes lui fassent défauts quand elle les actionnait rapidement qu'elle ne prenait même plus compte de ses chutes. Et cela la freinait plus tant que ça. Quoique si quelqu'un la coursait, elle se ferait avoir, sans aucun doute. Mais pour l'heure, elle restait plutôt agile dans ses chutes et ses redémarrages. Elle les sentait également arriver alors s'y préparait pour mieux repartir. 

    Enfin. 

    Elle ralentit et prit le licol de son shetland avant de rejoindre le paddock où ils broutaient tranquillement.

    - Echo ! Appela t-elle en se faufilant de l'autre côté de la barrière.

    Le poney, bien éduqué et dressé, releva le nez en entendant son nom et la regarda venir dans un premier temps, avant d'entamer à son tour le chemin vers sa petite cavalière. Elle lui passa le licol et lança la longe autour de son encolure.

    - Tu viens ? Aller viens. Viens.

    Sylta adorait voir son poney la suivre sans qu'elle n'ait besoin de le tenir. C'était une réjouissance et lui donnait l'impression qu'il l'aimait. Ils sortirent du petit pré pour rejoindre la stalle où elle prit soin de lui faire une petite mise en beauté avant de le seller. Il était tellement tôt ; le festival ne devait pas encore commencer et ses parents dormaient peut-être encore. En soit, rien de la pressait vraiment. Elle avait donc tout le temps de lustrer son beau pelage brun foncé, retirer les crottes de ses yeux noirs et peigner ses magnifiques crains blancs, soyeux et doux. 

    199
    Jeudi 18 Avril 2019 à 21:07

    (Je te laisse continuer à ton rythme. Jusqu'à Baldr, tu es toute seule. ^^)

    200
    Jeudi 4 Juin à 16:03

    (J'ai refais un dessin de Sylta. Celui de sa fiche n'était... pas terrible. Et puis j'avais envie. Tu en penses quoi ? Il ferait l'affaire ?

    )

    201
    Jeudi 4 Juin à 16:39

    (ohhhhh *-* il est GENIAL ! Avec son petit air espiègle *-* et sa cape kaki ! Et… et elle est trop mimi ! Merci beaucoup Plume ! ^^

    Elle a tellement plus de personnalité à travers cette image !) 

    202
    Jeudi 4 Juin à 17:14

    (Super ! Je la remplace sur sa fiche alors.)

    203
    Jeudi 4 Juin à 18:37

    (hé t'sais quoi… ? J'adorais cette cabane et l'esprit de cette cabane. Me dire qu'ils partent dans le royaume des félins me donnent l'impression de déménager et de m'arracher de ce lieu cry

    Quoi ? Je vie vraiment trop fort nos RPs ? no Même pô….. ) 

    204
    Jeudi 4 Juin à 18:43

    (Haha... Je comprends. Allons... Ils ne sont pas encore partis... Et ils y retournerons un jour. Si le destin le veut bien. En tout cas, la cabane, elle ne bouge pas ! (Waaa...)

    De manière plus terre à terre : j'avais lancé l'intrigue de la fête des bourgeons, mais ça repousserait encore notre départ. Et ça n'aurait pas été particulièrement intéressant, si ce n'est pour l'ambiance. Tu tiens à la faire quand même, ou on accélère plutôt le mouvement pour les faire partir ?) 

    205
    Samedi 13 Juin à 17:52

    Non on peut les faire partir ;) 

    206
    Samedi 13 Juin à 18:34

    L'apprentissage de Sylta avait commencé depuis au moins deux semaines, peut-être plus. Les entraînements avaient continué : tir à l'arc, discrétion, un peu de lancer de couteau... Et du terrain, beaucoup de terrain : Hadrian lui avait fait visité la forêt, parfois avec les poney, lui enseignant tout ce que le hasard mettait en travers de leur chemin. Reconnaître les traces d'animaux, se repérer à la position du soleil, entraîner son sens de l'orientation, la faire grimper aux arbres ou ramper sous les ronces... Elle avait peu de repos, et ce n'était encore que le début de sa formation.

    Le soleil se levait sur une nouvelle journée de printemps, fraîche et claire, avec un vent d'est qui balayait les herbes devant la chaumine. Comme à son habitude, Hadrian s'était levé aux aurores et faisait chauffer de l'eau au dessus du feu pour préparer son infusion. L'ambiance était calme et tranquille.

    207
    Dimanche 14 Juin à 12:19

    Les timide lueurs du soleil avaient eut raison de son sommeil. La jeune hermine cligna des paupières et s'étira gauchement dans son lit. 

    En quinze ans de vie, cela ne faisait que deux semaines qu'elle vivait dans cette petite chaumière avec son mentor, Hadrian, et pourtant, elle s'y sentait comme chez elle. A l'aise avec son nouvel environnement, la routine matinale s'était déjà installée. Hadrian était sans aucun doute dans la pièce à vivre et s'occupait des bricoles plus ou moins silencieuses du matin. Les poneys broutaient l'herbe dans la petite clairière et le soleil pointait le bous de son nez tous les matin entre les deux même arbres. Elle adorait cet endroit. 

    Après un bâillement silencieux, elle s'extirpa de sa peau de bête pour ouvrir sa commode et choisir sa tunique du jour. Le choix n'était pas énorme : verte, marron, rouge délavé. Elle opta pour la marron et l'enfila rapidement. Ces derniers jours avaient étés tous plus fatiguant les uns que les autres. Hadrian était très gentil mais laissait peu de répit, à son plus grand plaisir. Sylta était jeune, pleine de vie et d'énergie. Elle aimait avoir des journées bien chargés pour ne pas s'ennuyer à un seul instant. 

    Son entrainement préféré était le tir à l'arc. C'était pour le moment très calme : ils travaillaient la position, la concentration, et la technique. En deux semaines, Sylta s'était déjà bien améliorée et réussissait à toucher la cible presque à chaque fois. Du moins lorsqu'il ne la faisait pas changer d'angle ou de distant. Là, il y avait toujours la première flèche de ratée avant que les autres ne soient réussit. C'est, pour elle, l'entrainement le plus rapidement récompensé. 

    Le lancé de couteau était si dur à côté ! Rare sont les fois où sa lame se plante correctement sur la cible. La plupart du temps, le couteau ricoche contre et retombe au sol. Il n'y a pas non plus de support pour lancer, rien que le geste. Et avec ses petits bras, Sylta peinait à avoir un beau mouvement. 

    Pour le reste des exercices, elle les positionnent sur le même pied d'égalité. Il y a beaucoup de chose à améliorer, mais la jeune hermine s'amuse peu importe l'activité, ce qui la rend intéressée et énergique. 

    Elle rejoignit son mentor dans le salon en se frottant une dernière fois les yeux : 

    - Bonjour Hadrian ! 

    208
    Dimanche 14 Juin à 12:50

    Hadrian était assis derrière la table en bois fatiguée, tenant entre ses pattes son traditionnel bol d'herbes infusées.

    - Bonjour Sylta. Bien réveillée cette fois ?

    De la part de la loutre, il ne fallait pas le prendre pour soi. C'était une manière à lui de montrer qu'il s'intéressait à l'hermine.

    Il poussa la miche de pain vers la chaise où elle s'asseyait en général.

    209
    Dimanche 14 Juin à 13:19

    Sylta avait réussit à laisser sa susceptibilité de côté avec lui. Elle le savait parfois maladroit avec les mots dût probablement à la solitude. 

    - Moui… Je suis toujours a fond tu sais ! 

    C'était faux. Totalement faux. L'hermine émergeait souvent difficilement de son sommeil. Elle s'assit sur sa chaise habituelle et attrapa le bous de pain. Son petit déjeuner. 

    - Je te laisse encore le déjeuné pour te réveiller, Hadrian. Mais après il faudra être o-pé-ra-tio-nel. 

    Elle était plaisantin de nature. Si elle n'avait pas osé l'être à son arrivée ici, les deux semaines avaient suffit pour la mettre suffisamment à l'aise et charrier son mentor. 

    210
    Dimanche 14 Juin à 15:09

    - Un peu de respect, petite impertinente, rétorqua-t-il sur un ton de doux reproche. C'est encore moi qui décide qui sera de corvée de ménage.

    Toutefois, visiblement peu vexé, il fini de boire le contenu de son bol avant de se lever pour remettre une bûche dans le feu.

    211
    Lundi 15 Juin à 09:43

    (Au fait, ça n'a tout à fait rien à voir, mais un des frères de Kevric, celui que tu cites dans son histoire, Dageor Ormell... Tu as des plans pour lui ?)

    212
    Lundi 15 Juin à 11:50

    (Non aucun.  Je me disais juste qu'il était trop rare pour qu'un noble n'ait pas d'ennemi, surtout dans une grande fraterie. Donc j'en présentais un pour Kevric. Et je me disais que ça pouvait toujours rajouter un potentiel personnage a embrouille. Pourquoi ? Des idées ?) 

    Sylta ne répondit rien. Elle poussait rarement ses blagues plus loin qu'une petite phrase et puis elle ne voulait pas lui être désagréable. Elle lui fit un sourire frippons, ravi de le voir rétorquer de la sorte. Ce n'était peut-être pas un cas déséspéré, en fin de compte, en relationnel. 

    La jeune hermine finit rapidement son bous de pain. Ce n'était pas grand chose mais elle n'avait jamais vraiment mangé à s'en remplir la panse et son corps s'y était habitué. 

    - On a quoi au programme aujourd'hui, à part le ménage ?

    213
    Lundi 15 Juin à 11:56

    (Tu sais comme j'aiiiiime les personnages à embrouilles. sarcastic

    Bon, je vais déjà essayer de tenir le rythme sur les nouvelles inscriptions, mais une fois que ça sera bien lancer un peu partout, c'est une piste éventuelle. Il est libre du coup ?)

    Une fois s'être assuré que le feu était bien partit pour la journée, Hadrian revint vers elle.

    - On s'occupe des poneys, après on se met en route avec un petit exercice de discrétion en forêt.On poursuivra sur la maîtrise des armes en fin de matinée. Quand à cet après-midi, ça dépendra de tes performances du matin.

    Il restait à côté d'elle, guettant si elle avait finit de manger son pain pour finir de ranger la table.

    214
    Lundi 15 Juin à 13:32

    (Ah bon ? ça serait nouveau..sarcastic

    Totalement ! he  hé oui le déluge d'inscription...Piouf. ) 

    Sylta sauta de sa chaise : 

    - Youpi ! En avant ! 

    Elle se rua en direction de la porte d'entrée, tout feu tout flamme.

    215
    Lundi 15 Juin à 15:59

    (D'un autre côté, j'vais pas m'plaindre !)

    Hadrian leva les yeux au ciel. Tant d'énergie dans la jeunesse... Au moins, elle mettait de la bonne volonté dans son apprentissage.

    Plus tranquillement, il la suivit en décrochant son arc à côté de la porte. Un réflexe. Sans ses armes, ils se sentait tout nu, et ses flèches étaient de loin ses préférées.

    (suite dehors !)

    216
    Mardi 16 Juin à 11:35

    (on est déjà dehors du coup ^^) 

    Sylta contourna la maisonnette pour rejoindre la petite stalle de pansage. Elle saisit deux licols et couru en direction du pré. Elle sauta sur les deux premières barrières et appela les deux poneys. Cendre releva le nez, la regarda, et se remit à brouter. 

    Non sans faire la moue, Sylta finit d'escalader la barrière pour rentrer dans le pré. Elle laissa le licol d'Hadrien dessus. Cela lui évitait le petit crochet au box. 

    Plus calmement, elle s'approcha de sa ponette. Par le devant, comme l'avait expliqué son mentor, et en tendant la patte pour montrer à l'animal qu'on souhaite le rencontrer. Hop. 

    - Coucou Cendre. 

    Elle lui passa le licol et lui gratouilla le chanfrein en attendant son mentor. 

    217
    Mardi 16 Juin à 11:46

    (Ha voui, pardon. -_-')

    Hadrian arriva peu de temps après, d'un pas tranquille, loin de montrer l'énergie folle de sa jeune apprentie.

    Il se saisit du licol au passage et se glissa entre deux planches de l'enclot pour rejoindre son poney. 

    (Par contre... Cendre, c'est bien la ponette d'Hadrian normalement ? Le tiens s'appelait Echo non ? Mon cerveau a buggé...)

    218
    Mardi 16 Juin à 12:00

    (ahhhhh Pardon ! Heu oui… on change le prénom dans l'ancienne réponse et on remplacer elle par il. Roooo zut ouch

    219
    Mercredi 17 Juin à 12:57

    Une fois qu'Hadrian saisit son poney, Sylta prit une nouvelle fois les devant, déjà impatientée, et regagna la porte du pré. Echo était toujours très calme et gentil, il la suivait automatiquement une fois le licol enfilé. 

    Elle laissa la porte ouverte, car Hadrian avait son poney et n'allait pas tarder à la passer, et rejoignit la petite stalle de pansage où elle l'attacha. La jeune hermine saisit son petit sac de brosse et commença à le nettoyer. 

    En deux semaines, elle avait apprit à trotter rapidement, et avait déjà dépassé le galop une petite seconde avant de subir le repassage à l'allure inférieure, bien différente et trop brutale pour une débutante. Mais elle n'avait encore jamais expérimenté la chute, la douche froide.

    220
    Samedi 20 Juin à 12:19

    Hadrian et Cendre les rejoignirent bientôt et la ponette grise reçut les mêmes soin, gardant une patience et un calme parfait. Elle pointait tout de même parfois le museau vers la jeune Sylta, comme pour vérifier qu'une pomme ou une friandise n'était pas apparue dans sa poche entre temps.

    Le rôdeur n'avait pas tout à fait terminé de brosser le poil épais de sa ponette lorsque des bruits de sabot de firent entendre à l'extérieur sur la terre du sentier. Les oreilles de la loutre remuèrent, signe qu'il avait entendu.

    Il déposa sa brosse (loin du museau curieux de Cendre) et sortit son arc sans y encocher de flèche, puis s'avança prudemment vers la porte de l'abri. Qui pouvait leur rendre visite à une heure pareille ? Il n'y avait probablement aucune raison de s'inquiéter, mais par réflexe le rôdeur gardait toujours le bénéfice du doute.

    221
    Dimanche 21 Juin à 11:38

    Sylta remarqua bien vite le changement de comportement de son mentor. Et puis, les bruits de sabot de ce genre étaient trop rare pour les rater. Elle cessa à son tour de brosser Echo et suivit de loin Hadrian dans son approche méfiante. Même si elle était de tempérament tout feu tout flamme, Sylta préféra rester en retrais et suivre de loin ce qui allait suivre. Quand elle saura se battre, oh oui quand elle saura, elle protègera son mentor. Mais d'ici là... L'inverse était le plus logique. 

    222
    Dimanche 21 Juin à 12:25

    Hadrian resta à la porte, sur ses gardes, guettant l'arrivée du cavalier. Soudain il se redressa et remit son arc en bandoulière, puis s'avança à découvert, détendu. Il devait avoir identifié le visiteur.

    - Gregor ?! s’exclama-t-il. Que me vaut l'honneur de ta visite ?

    Une voix lui répondit encore dans l'angle mort de Sylta. Le timbre était grave et un peu enroué, mais pas très fort.

    - Tu dois t'en douter Hadrian : c'est encore pour te déranger. Navré que nos rencontres se passent toujours dans ce genre de conditions.

    223
    Dimanche 21 Juin à 19:12

    Sylta s'était arrêtée en même temps que son mentor et avait recommencé à le suivre quand celui-ci se remit à marcher. Avant qu'elle ne voit le nouveau venu, et inversement, elle entendit sa voix. "Drageor" allait apporter une mauvaise nouvelle ? Avait-elle le droit de se présenter ? Dans le doute.... elle rejoignit Hadrian. En retrait, mais présente dans la scène. 

    La jeune hermine salua respectueusement ce monsieur d'une inclinaison de buste. C'était maladroit et peut-être pas approprié, mais le message devait passer. 

    224
    Dimanche 21 Juin à 21:29

    ("Gregor". Pas "Drageor". Je sais que j'ai promis de faire le frère de tes matous, mais quand même... sarcastic)

    C'était un blaireau, un mustin trapu et pas très grand, mais toujours plus que Hadrian et Sylta. Il portait une cape mouchetée similaire à celles des deux rôdeurs et était monté sur un poney mustin au poil long, d'un brun terne. Il rendit son salut à Sylta avant de mettre pied à terre.

    - Voici donc ta fameuse apprentie ? Ravi de la rencontrer enfin.

    Se tournant vers elle, il se présenta :

    - Je suis Gregor, rôdeur moi aussi dans le comté de Windingice.

    Si il s'était montré courtois voir familier lors des salutations, Hadrian paru se renfrogner lorsque le blaireau évoqua sa "fameuse" apprentie.

    225
    Lundi 22 Juin à 09:50

    Le regard se tournait vers elle. L'attention aussi. Zut... pour l'écoute discrète de la conversation c'était raté. J'ai encore du pain sur la planche. Tant pis, autant assumer maintenant. Elle afficha donc un sourire et répondit sans timidité : 

    - Enchantée. Je m'appelle Sylta. 

    Elle ne joua pas la carte du mimétisme pour assurer la présentation car de son côté, rappeler son rang était inutile : Gregor l'avait fait juste avant en la désignant comme étant "la fameuse apprentie". Ca lui allait bien cette petite appellation. Ou alors étais-ce la tête renfrognée de son mentor qui donnait du cachet à ces termes ? Surement... 

    226
    Lundi 22 Juin à 09:57

    Le blaireau accepta la présentation d'un signe approbatif de la tête, mais Hadrian rappela l'attention à lui d'un ton un peu trop sec :

    - Et donc, tu nous parlerais de la raison de ta visite ? Si j'ai bien compris, tu n'es pas venu simplement pour faire la connaissance de mon apprentie.

    Sans se départir de son air calme et de son sourire, Gregor mena son poney jusqu'à un arbre pour l'y attacher.

    - J'y viens, j'y viens... Mais nous pourrions parler de ça au chaud autour d'une infusion, pas vrai ?

    La loutre se radoucit.

    - Oui, bien sûr. Je n'ai pas oublié la base de l'hospitalité. Si tu permets, on a laissé nos poney tous seuls à côté... Mais tu peux remettre chauffer de l'eau en attendant.

    227
    Lundi 22 Juin à 11:00

    Sylta remarqua le ton sec d'Hadrian et se demanda un instant si elle y était pour quelque chose. Mais ce détail glissa vite et disparu au fil de la conversation. 

    Oh les poneys ! 

    - Je peux m'en occuper si tu veux Hadrian ! Je fini le coup de brosse et les remets dans le pré, j'arrive ! 

    Et ziou, elle tourna les talons pour contourner la maison et retrouver son poney. Echo, son petit Echo, il attendait le pauvre. 

    228
    Lundi 22 Juin à 11:07

    Le rôdeur n'eut pas le temps de rétorquer, Sylta avait déjà filé. Mais après tout, ça l'arrangeait, il allait pouvoir accueillir leur "invité". Il n'avait simplement pas pu la remercier de son initiative.

    - Elle est vive, dis-moi !

    La loutre fusilla Gregor du regard.

    - Et si on rentrait ? L'eau ne va pas se chauffer toute seule.

    Le blaireau haussa les épaules, visiblement amusé, et suivit Hadrian à l'intérieur de sa masure.

    229
    Lundi 22 Juin à 11:40

    (Ohhhh... Hadrian on dirait un papa poule he

    Sylta rejoignit les poneys, avec plus de réserves pour ne pas les surprendre. Elle s'occupa d'abord de Cendre en lui passant l'étrille. La terre se collait avec une facilité surprenant sur le poil des shetland ! S'en était dépriment. Puis elle passa à Echo. Ses yeux mangèrent la poussière un moment. 

    Toute seule, elle eut tout le temps de "réfléchir". C'était qui ce monsieur ? Hadrian a un ami ? Je croyais que c'était un solitaire. Les solitaires ont des amis ? C'est génial ! Pourtant.... Ce Gregor avait parlé de mauvaise nouvelle. Qu'est ce que ça peut bien être ? Pourvu qu'ils l'attendent ! 

    Après l'étrille, Sylta s'empara du cure pied et nettoya les sabots crottés des deux poneys. 

    Pour les crains... Un simple coup de bouchon allait suffire. Leur tignasse était si épaisse ! Même la volonté pure de les démêler allait renoncer. 

    Hop. Vite fait bien fait ! Mais bien assez long ! Deux shetlands à bichonner... ça ne se bâclait pas si facilement si on tenait à un rendu propre. 

    La jeune hermine saisit la longe de Cendre et l'éloigna du box pour la remettre dans le pré en premier. Sur le chemin, ses petits pattes trapus butèrent contre une motte de terre. En voulant se rattraper, et dans la précipitation, elle buta une deuxième fois contre son propre mollet et tomba à la renverse. Elle lâcha Cendre. 

    Ce n'est pas grave. Elle est bien dressée, elle ne devrait pas bouger. 

    Apparemment joueuse, la ponette décida de gouter à la liberté et s'éloigna de l'apprentie en trottinant, toute pimpante. 

    - Non mais Cendre! S'il te plait c'est pas le moment ! 

    Toute fière, elle lui répondit d'un mouvement de tête et passa à côté de la fenêtre du salon, où Hadrian et Gregor devait être. 

    - Cendre ! Stop ! Viens là ! Arrête ! 

    Un peu affolée, Sylta couru après la coquine et passa quelques secondes plus tard devant la même fenêtre. 

    Si Cendre était curieuse et joueuse, et n'en restait pas moins dressée et s'arrêta quelques foulées plus loin. Sylta put l'approcher doucement, lui reprendre la longe et repasser devant la fenêtre avec la ponette à ses côtés. 

    230
    Lundi 22 Juin à 12:01

    Les deux mustins avaient eut le temps de préparer l'infusion et la virent passer à la fenêtre.

    - Hadrian... Rappelle moi qui devait rentrer qui ?

    - J'avoue que je ne sais plus, répondit la loutre sur un ton on ne peut plus sérieux.

    Toutefois, il épargna à Sylta un commentaire en direct, la laissant rattraper son problème. Il ne craignait pas vraiment une fuite de la part de Cendre, de toute façon.

    231
    Mardi 23 Juin à 11:09

    Plus calmement, elle rentra Echo puis rejoignit les deux mustins. 

    - Voilà. Désolé. 

    Elle alla s'assoir à table, sur sa chaise habituelle, poussiéreuse et crottée sur les genoux et le mains. 

    232
    Mardi 23 Juin à 11:32

    (Je répond à l'intérieur)



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :