• Cabane de Hadrian (intérieur)

    Excellent! A post about #hygiene! Pretty gross actually...:

    L'aménagement intérieur est sans prétention, mais avec tout le confort qu'il faut pour vivre indépendamment au fond des bois.

    Sortir


  • Commentaires

    1
    Vendredi 29 Décembre 2017 à 14:00

    Hadrian deverouilla la serrure de sa maison et rentra (ce que tu as dis, je ne le joue pas à ta place, t'en fais pas). Sylta le suivit avec une petite hésitation avant de vraiment rentrer et laisser son regard parcourir la petite pièce. 

    Un peu déçue de l'apparence intérieur par rapport à l'extérieur, elle essaya de trouve un certain charme, comme celui du bois. Elle était une fois de plus fonctionnelle, le lit dans la pièce à vivre, une sorte de petite cuisine et une table. Ou dormira t-elle si elle devait vivre ici ? Elle remarqua une petite mezzanine au dessus et sourit avant de se concentrer sur son mentor. 

    2
    Vendredi 29 Décembre 2017 à 15:23

    Celui-ci attisa les braises pour faire repartir le feu et plaça au-dessus un récipient de fer remplit d'eau.

    - Assied-toi, invita-t-il Sylta en désignant une chaise du regard, juste à côté d'une table en bois. J'espère que tu n'as rien contre les infusions.

    3
    Vendredi 29 Décembre 2017 à 15:59

    La nouvelle apprentie hocha la tête et s'assit en doucement en le regardant. Elle vit qu'il essayait de la mettre à l'aise et en sourit. 

    «pas du tout.» réussi t-elle à articule d'une voie posée et sûre, pas tremblante comme vers le lac. 

    Cette cheminée, elle apportait un bien être en plus et donnait un petit cachet chaleureux à la pièce pour faire oublié le peu d'âme de l'intérieur de cette maison. Elle en mettait d'ailleurs bien plus, et Sylta commençait à bien l'apprécier

    4
    Vendredi 29 Décembre 2017 à 16:06

    Tandis que l'eau chauffait doucement au dessus du feu, le rôdeur tira une chaise à lui et se tourna vers sa nouvelle apprentie.

    - Commençons par le commencement. La guilde des rôdeurs existe depuis un peu plus d'un siècle, et depuis le début son rôle principal est de servir le roi et sa famille. Le comte de la région que nous devons servir est bien entendu le premier intermédiaire direct dans la vie de tout les jours, mais si jamais il en venait à se révolter contre son roi légitime, le devoir d'un rôdeur est de servir la couronne avant tout. Faire autrement serait considéré comme un traitrise.

    Il parlait d'un ton neutre et posé, sans la quitter des yeux. Le prélude à son apprentissage n'était pas le plus agréable, mais c'était une étape incontournable et exigée par le roi lui-même.

    5
    Vendredi 29 Décembre 2017 à 18:37

    Elle avait dressé les oreilles vers lui, très attentive pour tout enregistrer. Elle se maudit de ne pas savoir écrire pour tout noter afin de pouvoir le relire Après être sûr de tout avoir. Et puis de toute façon, elle n'aurait pas osé le couper. Peut-être qu'il le répètera plus d'une fois. À la fin, elle essayera de lui demander s'il savait lire et écrire pour le lui noter et lui apprendre à lire aussi... 

    6
    Vendredi 29 Décembre 2017 à 19:01

    Voyant que son élève était attentive, il poursuivit :

    - Heureusement, nous avons rarement affaire à ce genre de cas. La plupart du temps, on nous demande surtout de nous occuper de tel ou tel groupe de bandits trop malins pour se laisser prendre par les soldats du comte, ou encore d'escorter un ambassadeur pour une mission délicate... Mais notre crédo reste la discrétion avant tout : la crainte que nous inspirons aux autres représente une arme autant que nos arcs et nos poignards.

    7
    Vendredi 29 Décembre 2017 à 19:20

    Elle n'osait plus le couper et commentait silencieusement. «Wow» «ok» «ça doit être palpitant !» sont les mots qui revenaient le plus. Quand il marquait une pause, elle recapitulait rapidement dans sa tête. «Alors, on serre directement le comte de la région mais par dessus tout le roi. On escorte, ou nous occupons des bandit d'ici quand les autres n'y arrivent pas. On est des bonus alors ! Des plans B, vu comme les meilleurs ! Attends... mais alors pourquoi leur réputation n'est pas si bonne que ça ? Je sais qu'on les crains et comme il le dit, qu'ils sont tellement discret qu'ils surgissent de nul par, mais pourquoi sont-ils mal vu ?» la question lui demangeait les lèvres mais attendit toujours, peut-être que la réponse viendra apres...

    8
    Samedi 30 Décembre 2017 à 18:22

    - Voilà, conclu-t-il, tu sais à peu près de quoi il retourne. Mais, comme je dis toujours : rien de mieux qu'un exemple. Tu saisiras bien vite en t'intégrant au quotidien de la vie d'un rôdeur. Ou plutôt d'une apprentie rôdeur dans ton cas.

    Il se leva et s'approcha du feu.

    - L'eau est chaude... De la sauge, cela t'ira ?

    9
    Samedi 30 Décembre 2017 à 19:02

    La petite fronça les sourcils dans un mouvement de recule. "C'est tout ?" S'étonna t'elle en silence mais la suite l'attendrit. Ce n'était pas faut. 

    «Tout me vas...» répondit-elle sans savoir ce que c'était que cette saveur mais elle se savait pas très compliqué. 

    10
    Samedi 30 Décembre 2017 à 19:11

    Il décrocha quelques feuilles séchées parmi celles pendant au-dessus de la cheminée et les laissa tomber dans l'eau chaude. Il s'éloigna de quelques pas et se hissa sur la pointe des pattes pour attraper deux bols qu'il posa sur la table l'un à côté de l'autre.

    - Le temps que les herbes infusent et ce sera bon.

    11
    Samedi 30 Décembre 2017 à 19:30

    Elle le regarda faire, attendant sagement et admirative quoi qu'il fasse. Puis, une question lui vint et elle ne réfléchi pas avant de la pauser :

    "Vous.. Tu es le seul rôdeur à vivre ici ?" 

    12
    Samedi 30 Décembre 2017 à 20:11

    Hadrian restait debout à côté du feu, mais avec la tête tournée vers la jeune hermine.

    - Ici ? Oui, oui, bien sûr... Ho, j'ai oublié l'essentiel, c'est ça ? Il n'y a qu'un seul rôdeur par comté en position fixe, avec éventuellement un apprenti. C'est pourquoi nous devons apprendre à vivre avec la solitude, quelque chose de très important si tu veux devenir rôdeur à ton tour.

    13
    Samedi 30 Décembre 2017 à 20:19

    "La solitude ?!" s'étrangla mentalement la jeune hermine en retenant la belle grimace de dégout avec la langue sortie. Mais bon, s'il fallait... Oh non ! elle qui était si sociable, va t-elle devenir une vieille bique qui cri avec sa voie enroué à chaque bruit ? Non... Non. Ce n'est rien, et pour le moment, elle a son mentor. 

    "Et la famille ? On ne peut plus leur donner de nouvelle ?" voulu t-elle demander quand même, car la famille est une chose essentiel pour elle.  

    14
    Samedi 30 Décembre 2017 à 20:36

    Le rôdeur remarqua bien la grimace de Sylta, mais il ne releva pas.

    - Oui, tu pourra encore aller voir ta famille, même un rôdeur a droit à quelques jours de congé par an. Mais il faudra respecter le secret professionnel, même si tu fais confiance à tes proches.

    15
    Samedi 30 Décembre 2017 à 21:19

    "Promis." fit-elle alors en retrouvant le sourire (je sais pas quoi écrire, désolé)

    16
    Samedi 30 Décembre 2017 à 21:26

    (ne te force pas à écrire des pavés si tu n'as pas d'inspiration)

    - L'eau doit être suffisamment infusée maintenant, déclara-t-il en versant précautionneusement le liquide bouillant dans les bols.

    Il n'ajouta rien de plus. Hadrian était plus doué pour se fondre dans le décor que pour parler.

    17
    Samedi 30 Décembre 2017 à 22:04

    Sylta attendit qu'il finisse de verser et prit  delicatement un bol en faisant attention de ne pas se bruler. 

    Elle resta un instant à se réchauffer les mains de chaque côté du bol 

    «Merci beaucoup.» 

    Puis elle en prit une petite gorgée, qu'elle sentit descendre et sourit. C'était bon. 

    18
    Dimanche 31 Décembre 2017 à 00:36

    Il s'assit à nouveau, juste en face d'elle.

    - Rien de tel qu'une infusion bien chaude quand vient la saison des neiges.

    Bref silence.

    - Et même à la saison du dégel aussi d'ailleurs. Rien de tel qu'une bonne infusion tout court.

    19
    Dimanche 31 Décembre 2017 à 10:25

    Elle sourit en le regardant. Bon, cette fois, c'était pas dur à comprendre : son mentor aimait les infusions. 

    Un autre question lui vint, qui ne lui serivra peut-être pas beaucoup, mais autant savoir :

    «Pourquoi cette guilde a été créé ? Comment y ont-ils pensé ?»

    20
    Dimanche 31 Décembre 2017 à 17:13

    Il prit le temps d'avaler quelques gorgées avec précaution, puis se lança à nouveau dans ses explications :

    - Au début, la guilde n'avait rien à voir avec ce qu'elle est aujourd'hui. Crée dans une période d'incertitude politique, où la famille Windingice cherchait à s'imposer comme souveraine... elle servait au début comme réseau d'espionnage au sein des familles importantes du royaume. Elle ne fut rendue légitime qu'une cinquantaine d'années plus tard, lors du règne de Gahalad II, aussi appelé le Puissant car c'est lui qui affermit le pouvoir de la famille Windingice dans tout Naerthena... A l'époque, les reptiliens ne nous avaient pas encore volé une partie du territoire. D'ailleurs... Heum, bref, je m'égare. Où en étais-je ? Ah, oui, Gahalad le Puissant... très important dans l'histoire de notre guilde... Il n'eut rapidement plus besoin d'espion dans tout les comté, alors il la rendit officielle aux yeux de tous, et d'espions nous étions passés à simple vigiles : vérifier que les nobles restaient bien à leur place.

    Il se permit quelques secondes de pause supplémentaire pour boire une petite gorgée de liquide chaud.

    - Au fil des années, notre rôle s'est modifié : le royaume était bien unifier, le roi ne craignait plus vraiment de révolte, et les rôdeurs ne servaient plus à rien... Mais tout ces mustins aux capacités d'espionnage éparpillés dans le royaume allaient encore servir. En un siècle, cette guilde si secrète élabora de nombreuses techniques qui lui sont propres et qui attirent toujours l'étonnement des autres. En plus, avec l'appui du roi, nous avons encore aujourd'hui droit à du matériel d'excellente qualité qui nous aide beaucoup dans notre travail.

    Il regarda la petite hermine pour voir sa réaction. Beaucoup d'information d'un coup... Et peut-être pas de la part du meilleurs des orateurs de la région.

    21
    Dimanche 31 Décembre 2017 à 18:24

    Sylta ecouta attentivement et remis le tout dans l'ordre. Son air tres absent informait qu'elle réfléchissait, intégrait, répétait mais c'était si difficile... surtout quand on avait pas l'habitude. Elle fini par un «d'accord»  simple et toujours absent. 

    22
    Lundi 1er Janvier 2018 à 16:40

    Il hocha la têt à son tour, satisfait de voir son élève si attentive.

    - C'est tout ce que tu as besoin de savoir pour le moment sur l'histoire de notre guilde. Demains commencera l'entraînement physique, car tu dois te douter que tu as bien des choses a apprendre avant d'accéder au rang de rôdeur à part entière.

    23
    Mardi 2 Janvier 2018 à 14:58

    «Oui je m'en doute.» 

    Maintenant, elle espérait voir sa chambre, se familiariser avec son nouveau lit. 

    24
    Mardi 2 Janvier 2018 à 23:00

    Il n'ajouta rien derrière ces mots. Après de longs instants de silence, il demanda finalement :

    - As-tu terminé de boire ?

    25
    Mardi 2 Janvier 2018 à 23:20

    Elle finissait justement sa dernière gorgée, la tête cachée derrière le bol, elle le posa au final sur la table :

    "À l'instant !" 

     

    26
    Mercredi 3 Janvier 2018 à 11:05

    Il se leva et lui fit signe de le suivre.

    - Ta chambre est juste à côté, dans une pièce à l'arrière. De ta fenêtre, tu pourras voir Cendre dans son pré.

    27
    Vendredi 5 Janvier 2018 à 16:44

    Toute contente, elle le suivit. En ouvrant la porte, elle découvrit sa petite pièce à elle. Sous l'indication de son mentor, elle s'en alla voir sa vu par la fenêtre. Tout sourire 

    28
    Mercredi 10 Janvier 2018 à 18:18

    (oupsss)

    Hadrian était resté à la porte de la chambre, silencieux. Il s'esquiva sans un mot, la laissant s'installer dans un premier temps pour ce qui devrait devenir son "chez-elle" pour les prochaines années à venir.

    29
    Mercredi 10 Janvier 2018 à 18:38

    Sylta s'approcha alors du lit et s'assit dessus, un peu mal à l'aise, mais c'était aussi pour voir s'il était mou ou pas. La jeune hermine adorait tout ce qui était moelleux ! 

    Bon... Elle se décrocha enfin de son sac à dos pour regarder à l'interieur. C'est bien les seules affaires qu'elle avait emmener, comptant sur son mentor pour lui fournir la bonne tenue qu'elle aura besoin en tant qu'apprentie. Puis elle ressortie, un petit sourire aux lèvres

    30
    Mercredi 10 Janvier 2018 à 18:43

    Lorsqu'elle ressortit de la chambre, le rôdeur était occupé à découper des panais sur la table en bois. Il leva la tête vers elle et lui lança :

    "Cette chaumière est dans un état lamentable... Tu devrais trouver un balais juste à côté de la porte d'entrée."

    31
    Mercredi 10 Janvier 2018 à 18:47

    Elle le fixa avant de poser le regard sur le balais en question. Surprise ou frustrée, en tout cas, elle comprit qu'elle devait passer un coup de balais sur le sol. 

    En s'y approchant, elle pestait mentalement. Dans ses rêves, son mentor allait immédiatement lui faire gouter à l'entrainement, une partie en tout cas, pas qu'il allait lui faire comprendre qu'elle devra l'aider à entretenir la maison. Ce qu'elle n'avais jamais douté, c'était une évidence qu'elle allait autant aider ici que chez elle, enfin, ses parents mais elle s'imaginais une journée bien plus palpitante. 

    Mais sans un mot de mécontentement, elle prit le balais par le manche et commença gauchement à balayer le sol. 

    32
    Mercredi 10 Janvier 2018 à 18:51

    Tout en continuant à préparer son ragoût de panais, Hadrian observa discrètement la réaction de Sylta. Enfin, discrètement... il ne s'en cachait pas, mais n'insistait pas non plus.

    Il laissa tomber les tranches de tubercule dans une petite marmite qu'il avait laissé à bouillir sur le feu, et s'attaqua à un navet.

    33
    Mercredi 10 Janvier 2018 à 19:15

    La petite continuait à balayer pour avoir un petit tas au pied de son balais, qu'elle laissa dans un coin une fois assez gros puis reprit. 

    Elle le faisait moins gauchement maintenant, ne voyant aucune remarque arrivé, ces coups devinrent plus habitué 

    34
    Mercredi 10 Janvier 2018 à 21:29

    Le rôdeur la laissa balayer durant de longues minutes. Tout le temps qui lui fallut pour terminer le repas. Lorsque la petite hermine eut fini et bien fini tout la pièce à vivre, il déclara calmement :

    " Reposes donc ton balais et viens à table. Le ragoût doit être prêt, tu m'en diras des nouvelles."

    35
    Jeudi 11 Janvier 2018 à 07:11

    Elle sourit et reposa son balais au même endroit. 

    Puis, elle le rejoignit à table, étonnée que ce soit lui qui cuisine. Surtout pour faire un ragoût ! Jamais son père n'avait aidé sa mère à faire à manger, prétextant que c'était son boulot, alors, Sylta s'était attendu à manger 3 carottes froides pour le dîner. Mais non, Hadrian paraissait aimer tout autant manger de bons plats consistants. 

    36
    Jeudi 11 Janvier 2018 à 07:24

    Tandis qu'elle s'asseyait, il sortit le petit chaudron du feu et le déposa sur la table en bois. Des écuelles avait préalablement été installées, et il les remplit à coup de louche du fameux ragoût.

    37
    Jeudi 11 Janvier 2018 à 17:18

    "je ne suis pas une grande mangeuse." Informa Sylta en le voyant la servir pour ne pas qu'il lui en donne trop par rapport à sa faim. 

    Elle regarda le ragoût qu'elle devrait manger alors que son ventre ne criait pas famine, mais ce n'était pas le moment de faire la difficile. Elle ne l'avait jamais trop fait d'ailleurs et mangeait ce qu'on lui donnait, du moment qu'il n'y en avait pas trop dans l'assiette. 

    "Merci." Dit-elle ensuite sans oser le regarder. 

    Enfaite, elle n'avait toujours pas osé le regarder pour de vrai, dans les yeux. 

    38
    Jeudi 11 Janvier 2018 à 17:32

    Hadrian s'assit en face d'elle. Dehors, le soleil atteignait son zénith, indiquant l'heure du midi.

    Peu habitué à converser, ni même à partager ses repas, le rôdeur mangeait en silence. Pas un silence morose, ni boudeur, ni même attentif... Simplement un silence sans paroles.

    39
    Jeudi 11 Janvier 2018 à 21:39

    Comme son nouveau "locataire" (sauf que la, c'est elle qui est la nouvelle) ne pipait mot, Sylta faisait de même et mangeait rapidement son repas, pressée, toujours aussi pressée, de passer à la suite. 

    40
    Vendredi 12 Janvier 2018 à 18:58

    Le rôdeur, lui, prenait son temps. Il s'amusait intérieurement de l'impatience dont faisait preuve sa jeune élève.

    Lorsqu'il eut bien fini son assiette, il se leva finalement.

    - Je te sens pleine d'entrain. Ça tombe bien : il y a maintenant deux écuelles et une marmite à porter à la rivière. On ne va tout de même pas remanger ce soir dans le ragoût de ce midi !

    41
    Vendredi 12 Janvier 2018 à 23:12

    Elle le regarda, sans trop d'expression. "Il se moquer de moi la." Pensa t-elle. Du moins, c'est ce qu'elle aurait répondu si elle aurait été poche de lui. Et puis, c'était évident. Elle se contenta donc d'hocher la tête :

    "Oui bien sûr."

    42
    Samedi 13 Janvier 2018 à 12:05

    Il prit donc le chaudron qui attendait sur le sol, posé à côté du feu.

    - Je te laisse prendre les assiettes, rejoins-moi à la rivière.

    Sur ce, il sortit sans attendre en laissant la porte ouverte.

    43
    Samedi 13 Janvier 2018 à 12:31

    Elle le regarda partir avant de rassembler les assiettes et le rejoindre comme gentiment ordonné. 

    Elle s'accroupit à côté de lui et commença à frotter. "Je me demande s'il me fera voir un avant-goût de l'entraînement qui m'attend aujourd'hui." Songea t-elle presque à regret. 

    Mais tout n'arrive pas comme dans les rêves, il y a la réalité qui est souvent un peu plus fade...de toute façon, elle allait bien l'avoir un jour, aujourd'hui ou demain.

    44
    Samedi 13 Janvier 2018 à 12:34

    Hadrian frottait vigoureusement le fond de son petit chaudron. Il attendit que Sylta se soit installée à côté de lui pour commencer à parler :

    "T'es-tu déjà occupé d'animaux comme les chevaux ?"

    45
    Samedi 13 Janvier 2018 à 15:56

    "non, jamais" répondit-elle en continuant à frotter. "Nous n'étions pas des voyageurs, on avait pas de raison d'avoir un cheval. Surtout en pleine ville" 

    46
    Samedi 13 Janvier 2018 à 18:40

    - Dans ce cas, je vais t'apprendre cet après-midi. Il est temps que tu fasses un peu mieux conaissance avec Cendre.

    47
    Dimanche 14 Janvier 2018 à 09:40

    Cette fois, elle afficha un grand sourire en lançant un regard derrière elle, vers le pré de cendre. C'était une très bonne nouvelle et cette perspective lui convenait amplement. 

    "Génial !" 

    48
    Dimanche 14 Janvier 2018 à 17:40

    - Mais d'abord, la tempéra-t-il, nous allons commencer par mettre à sécher notre vaisselle dans la chaumière.

    49
    Dimanche 14 Janvier 2018 à 18:34

    Elle reposa le regard sur l'assiette, qu'elle avait oublié de continuer à frotter. 

    "Évidement" 

    Elle fini donc rapidement et le suivit pour aller la faire sécher. 

    50
    Dimanche 14 Janvier 2018 à 19:09

    Comme annoncé, il plaça le chaudron devant le feu, à l'envers pour qu'il puisse s'y égoutter, et attendit que Sylta ait fait de même avec ses assiettes.

    51
    Dimanche 14 Janvier 2018 à 20:25

    La jeune hermine l'imita, professionnelle de l'imitation depuis petite, puis se tourna vers lui, le sourire revenu 

    52
    Dimanche 14 Janvier 2018 à 20:52

    Il voyait bien que l'enthousiasme de son élève était remonté en flèche à l'évocation de Cendre. Elle était encore bien bouillante... Mais elle allait apprendre, elle avait le temps.

    - Allons, suis-moi. Nous allons la rejoindre dans son prés.

    Et il sortit à nouveau en lui faisant un petit signe de la main. Pas évident de passer de la vie de solitude à celle d'un maître de tout les instants.

    53
    Dimanche 14 Janvier 2018 à 21:29

    Cette fois, elle y croyait. Et encore, elle avait le doute de devoir nettoyer sa stalle mais... Elle y croyait. 

    Elle le suivit donc dehors, tout sourire

    54
    Vendredi 2 Mars 2018 à 22:30

    Hadrian entra pour la troisième et dernière fois dans la cabane avec ses seaux chargés d'eau, suivit de Sylta. Il versa le tout dans le chaudron préalablement installé au dessus de feu, et reposa les seaux à côté.

    - Plus qu'à attendre, fit-il avec une certaine satisfaction. Pour passer le temps, on va mettre quelques choses au point... Sais-tu lire pour commencer ?

    55
    Vendredi 2 Mars 2018 à 23:26

    Sylta l'imita avant de se reculer de quelques pas. 

    -Très peu... Je déchiffre vraiment avec beaucoup de difficulté. Répondit-elle en toute franchise. 

    Son père lui avait vaguement apprit mais lui non plus n'était pas un grand lecteur. 

    56
    Samedi 3 Mars 2018 à 00:13

    - C'est déjà bien. Je m'attendais à pire pour tout dire. Il est si rare de trouver des gens alphabétisés dans ce pays de fous... Enfin, tu ne m'a pas encore dit grand chose sur ta vie. C'est le moment ou jamais, en attendant que notre eau chauffe.

    57
    Samedi 3 Mars 2018 à 14:54

    Elle réfléchi un petit coup. 

    -He bien.. mes parents n'ont jamais été riche. On était... Entre la pauvreté et la riche. On se debrouillait quoi. Ma mère était couturière et mon père sculpteur. Il a essayé de m'apprendre à lire pour le peu qu'il savait aussi. Je les aidait souvent dans leurs métiers. c'est tout. Ah si.. j'avais un ami, mon meilleur. Il est encore vivant d'ailleurs, je lui ai dit au revoir hier. 

    Elle fit un petit sourire triste mais on vit un éclat de chaleur dans ses yeux. Il était toujours très compréhensible et avait réussi à faire passer cette séparation avec son amie de la plus petite enfance dans la joie d'une nouvelle vie et de belles promesses 

    58
    Samedi 3 Mars 2018 à 15:01

    Le rôdeur laissa quelques secondes de silence. Enfin, avant que l'attente ne devienne pesante, il prit la parole à son tour :

    - Tu le reverra ton ami. Je te l'ai déjà dit : un rôdeur doit rester secret et solitaire, mais il a droit à une vie privée. Bladr n'est pas loin, et tu auras des occasions d'y retourner. La prochaine sera sans doute la fête des bourgeons...

    (note : normalement, elle connait sans doute cette tradition puisqu'elle a lieu tout les ans au printemps pour célébrer la nouvelle année.)

    59
    Samedi 3 Mars 2018 à 15:51

    -s'est vrai ? 

    Un grand sourire se dessina sur son visage. Elle pourrait le revoir ? Pendant les fêtes, c'était génial ! 

    Elle s'attendit à ce que Hadrian tempere une nouvelle fois sa joie avec cette force qui la rendait morne. Mais il ne pouvait pas l'étreindre cette fois, rien que de penser qu'elle pourrait revoir les personnes qu'elle connaissait la rendait plus qu'heureuse. 

    60
    Samedi 3 Mars 2018 à 15:55

    Contre toute attente, il n'ajouta rien cette fois-ci pour ternir sa joie. Elle était encore jeune, et il n'avait aucune raison de revenir sur ses paroles... Par contre, il ré-orienta la discussion sur ce qui l'intéressait.

    - A partir d'aujourd'hui, il va falloir que tu t'entraîne à lire le plus possible. Tu ne devras plus avoir la moindre difficulté pour décrypter les messages écrits ni à rédiger toi-même des texte. Je serais là pour t'aider... et te surveiller.

    61
    Samedi 3 Mars 2018 à 16:20

    -D'accord. Je vais travailler ça. Répondit-elle redevenue sérieuse mais sa joie ne s'étaient toujours pas éteinte. 

    62
    Samedi 3 Mars 2018 à 16:23

    Il trempa sa patte dans le chaudron.

    - On s'y mettra plus tard, l'eau est suffisamment chaude. Le but n'est tout de même pas de se faire cuire...

    Il souleva alors avec difficulté le lourd récipient de cuivre hors du feu et le repos au sol.

    63
    Samedi 3 Mars 2018 à 16:31

    Sylta se demanda ce qu'elle devait faire et resta donc à sa placer, sans bouger un poil. Seuls ses yeux le suivait

    64
    Samedi 3 Mars 2018 à 16:36

    - Ça s'rait trop demandé d'avoir un peu d'aide ? grogna-t-il en soulevant à nouveau de chaudron remplit d'eau.

    65
    Samedi 3 Mars 2018 à 16:39

    Elle réagit alors et s'approcha pour l'aider comme elle pouvait

    66
    Samedi 3 Mars 2018 à 16:43

    Il la dirigea vers le fond de la chaumière, dans un recoin séparé par une simple cloison de bois. Un simple bac en bois y faisait office de baignoire, et il y versa l'eau encore fumante avec l'aide de Sylta.

    67
    Samedi 3 Mars 2018 à 17:33

    (ah ?! Nouvel avatar ? Il est rigolo !) 

    La petite hermine l'aida puis attendit la suite. 

    68
    Samedi 3 Mars 2018 à 17:35

    (Yep. Juste un délire, je reprendrais mon corbeau fétiche d'ici quelques jours. wink2)

    - Tu as quartier libre le temps que je me lave. Mais ne part pas trop loin : je ne serais pas long.

    69
    Samedi 3 Mars 2018 à 17:44

    (d'accord. C'est vrai que je me vois mal ton profil sans ton superbe corbeau. ) 

    --'accord ! Fit-elle avec un nouveau sourire avant de se détourner pour rentrer dans sa nouvelle chambre et fermer sagement la porte derrière elle. 

    70
    Samedi 3 Mars 2018 à 17:53

    (Je n'en avais pas changé depuis... depuis... longtemps.)

    Dès qu'elle fut partie, Hadrian put ôter son accoutrement de rôdeur. Effectivement, il ne tarda pas trop dans l'eau : si la chaleur était agréable par ce temps frisquet de fin d'hiver, il n'avait jamais apprécié la sensation des poils qui se collaient sur votre peau pendant de longues minutes après le mouillage. Mais pour éviter puces, tiques, et autres désagréments, un bon bain était un passage obligatoire au moins deux fois dans la semaine.

    71
    Samedi 3 Mars 2018 à 18:10

    Sylta, de son côté, s'était assise sur son nouveau lit et avait détaillé sa chambre. 

    -il va falloir que je la mette un peu plus à mon goût pour m'y sentir comme chez moi. Se dit-elle avant de déballer un peu ses affaires de son sac

    72
    Samedi 3 Mars 2018 à 21:25

    (tu veux faire d'autres choses avant qu'Hadrian vienne la chercher ?)

    73
    Samedi 3 Mars 2018 à 21:53

    (non, c'est tout bon)

    74
    Dimanche 4 Mars 2018 à 09:32

    La loutre sortit de l'eau et récupéra ses habits, puis il se présenta à la porte de la chambre de Sylta. Elle n'avait pas dix mille endroit où aller : c'était soit ici soit avec la ponette.

    - La place est libre, déclara-t-il simplement à travers le linteau.

    75
    Dimanche 4 Mars 2018 à 09:48

    Sylta bondit sur ses pieds. Elle ne l'avait pas entendu arrivé, ni même finir et fixa la porte. 

    -d'accord. 

    Elle fouilla donc dans son sac afin d'en sortir une autre tunique kaki et sorti. 

    Elle le regarda avant de se diriger vers le bain. La couleur de l'eau ne lui donnait guèrement envie d'y plonger. Vivement les beaux temps. Songea la petite hermine en espérant pouvoir se nettoyer dans le ruisseau plutôt que dans l'eau déjà sale d'Hadrian. 

    Chez elle, c'était toujours la première a passé dans le bain. Ça faisait juste bizarre. 

    Elle vérifia qu'Hadrian n'était plus là du tout et retira ses vêtements pour y plonger. 

    Son pelage était encore un peu blanc mais on voyait les poils bruns prendre peu à peu la place pour lui donner sa couleur d'été. Enfaite, sa tête était redevenue brune, son cou aussi. Il manquait plus que le dos et la queue. Même si son bous de queue restait noire toute l'année. Le ventre, lui, ne se posait pas de question : il était blanc toute l'année. 

    Sylta se frottant donc, assise dans la bassine pour retirer les poils morts le plus possible, les possibles puces ou les bous de peaux mortes. 

    Puis, elle ressortie. La bassine était encore plus sale maintenant. Étrangement, elle se secoua comme un chien sorti de l'eau pour faire gicler le plus gros des gouttes sur elle. Depuis toute petite, elle avait cette manie de se secouer. La tunique fut rapidement enfilee et elle sortie, la tête encore mouillé. Une petite goutte perlait encore sur sa moustache. 

    76
    Dimanche 4 Mars 2018 à 09:58

    ("guèrement"... Vive les nouveaux mots ! he)

    Hadrian faisait repartir le feu qui était retourné à l'état de braises pendant l'après-midi, surtout le temps du bain. Il la regarda venir avec amusement : des poils collés sur une loutre, ça passe, mais sur une hermine ça fait étrange. Alors cette tête de poupée du diable, avec les poils hérissés par le "séchage" de Sylta... Même le vieux rôdeur taciturne ne pouvait s'empêcher de sourire devant cette vision.

    Autre point positif : elle n'était pas trop longue à se laver. Moins que certains en tout cas.

    - Il faudrait du bois supplémentaire pour le feu. Il y en a dehors, sous la charpente, à droite de la porte quand tu sors.

    Il n'allait tout de même pas la laisser s'en sortir à si bon compte pour une première journée !

    77
    Dimanche 4 Mars 2018 à 10:30

    (ah... Pardon. Je savais pas. Et mon tél ne me l'a pas souligné. Bon je saurais merci ! 

    Ahah, c'est vrai que niveau douche, Sylta est bien le contraire de moi. Non, en ce moment je fais des efforts promis ! Mais séchage de cheveux c'est pareil qu'elle. Je les secoue dans tous les sens, souvent de haut en bas et voilà, c'est fait ahah. ) 

    Elle hocha la tête. 

    -d'accord j'y vais. 

    Et elle sortit toute contente.

    L'air de dehors était trop frais par rapport à ce qu'elle s'imaginait. En plus, elle était mouillée... Ses poils se herissèrent pour essayer de faire une petite boule chaude en plus de sa tunique mais avec l'eau, ce n'était pas des plus faciles. Elle se dépêcha alors de prendre quelques rondins de bois et rentra en fermant la porte derrière elle avec sa queue. Une autre manie qu'elle avait de s'en servir avec facilité, sans faire attention. 

    78
    Dimanche 4 Mars 2018 à 10:38

    ("Guère" aurait suffit... Mais c'est pas grave, c'est marrant ^^ (PS : il est bizarre ton tel))

    (En hiver, c'est d'autant plus dur de raccourcir sa douche : il fait tellement frisquet dehors et ça fait tellement du bien l'eau chaude... C'est comme sortir de son lit le matin : un effort de volonté surhumain. tongue)

    Pendant ce temps, le rôdeur avait réussit à faire repartir de petites flammes à l'aide des cendres, qui s'attaquaient férocement à l'écorce utilisée pour les raviver.

    Il prit les bûches unes à unes des pattes de son élève et les enfourna dans le feu. Les flammes s'en donnèrent à cœur joie et grimpèrent le long du bois sec, doublant de taille par la même occasion.

    Satisfait, Hadrian recula en se frottant les pattes pour faire partir la poussière de bois.

    - Voilà qui est fait. On aura notre feu pour la nuit.

    79
    Dimanche 4 Mars 2018 à 12:09

    Elle resta ke regard fixé sur les flammes. Comme hypnotiser. 

    -C'est beau. fit-elle pour lui répondre même si il n'y avait pas un grand rapport avec le bien fait de la nuit au chaud. Elle s'assit calmement, devant, profitant de la chaleur pour se sécher. 

    80
    Dimanche 4 Mars 2018 à 13:19

    Il la laissa faire. Après avoir lavé, récuré, brossé, changé la paille, porté... Elle avait bien le droit de se reposer maintenant que la nuit tombait.

    En plus, il avait une lettre à rédiger à l'attention du Maître de la guilde. Sans un mot, donc, il repartit vers sa chambre en laissant Sylta devant le feu.

    81
    Dimanche 4 Mars 2018 à 13:27

    Sylta avait été gêné qu'il fasse tout ça sans elle. Mais il aurait pus lui demander. T'en pis, et t'en mieux aussi, elle se rattrapera le lendemain. 

    Elle resta encore quelques temps à observer le feu. Et quelques fois par la fenetre avant de se lever très tranquillement et rentrer dans sa chambre. Où il faisait nettement plus froid mais elle essaya de ne pas en tenir compte et elle se glissa sous ses couvertures. Bien fatiguée de sa journée riche en émotion. 

    Elle resta quelques temps très pensive à oberver la lune se lever peu a peu au dessus de la cime des arbres. Les étoiles aussi.... Puis, elle sombra doucement dans le sommeil. Ses yeux se fermèrent, ses muscles se décrontractère. le crépitement de la cheminée dans la salle d'a côté la berçait 

    82
    Dimanche 4 Mars 2018 à 13:32

    (Qu'il fasse tout ça sans elle ? Tous ça quoi ? Ecrire une lettre ?)

    Hadrian resta encore un moment éveillé à la lueur de sa chandelle. Il écrivait.

    Lorsqu'il ressortit, il vit qu'elle était partit se coucher. Pas étonnant : elle devait être fatiguée. Il mangea donc seul un morceau de pain et de la viande salée, sans chercher à la réveiller : qui dort dîne comme on dit.

    A son tour, après avoir rapidement rangé la table, il s'en fut dans sa chambre et se blottit dans son lit pour y passer la nuit...

    83
    Dimanche 4 Mars 2018 à 14:34

    (". Après avoir lavé, récuré, brossé, changé la paille, porté...")  

    (on passe au lendemain du coup ?)

    84
    Dimanche 4 Mars 2018 à 14:36

    (Oui, c'est elle qui l'a fait. Je n'étais pas clair dans ma phrase ? C'était pour dire qu'après avoir fait tout ça, elle avait bien le droit d'être fatiguée.)

    (Yess !)

    85
    Dimanche 4 Mars 2018 à 14:59

    (ah ok ! bon bah c'est super cool comme ça aussi. Non, j'avais compris qu'il faisait ça le temps qu'elle fixait le feu)

    (oui ! je te laisse commencer car il doit surement se lever plus tot qu'elle) 

    86
    Dimanche 4 Mars 2018 à 15:07

    (Ah, zut... Pour les chroniques j'essayerais d'être plus compréhensible alors.)

    (Si ça peut t'amuser. clown)

    Hadrian se leva à l'aube, comme chaque jour. Rapidement habillé, il se rendit dans la pièce principale pour raviver le feu (pratiquement éteint pendant la nuit).

    Sylta dormait encore. Pas de problème : il allait remédier à cela. Il ouvrit sans aucune gène la porte de sa chambre et lança une cape verte et brune (semblable à la sienne en à peine plus courte) qui atterrit sur le lit.

    - Allez, debout ! Ici, on se lève avec le soleil.

    Et il referma la porte pour lui laisser tout de même un minimum d'intimité le temps de s'habiller.

    87
    Dimanche 4 Mars 2018 à 15:29

    Un sursaut la prit avant même que ses yeux soient ouverts. Son cœur s'était emballé sous la peur. 

    -He oh ! Plus doux aurait tout aussi bien marché ! grogna t-elle alors qu'il refermait la porte. Mais mise de tellement mauvaise humeur, elle n'avait pas fait attention a son ton et au cri de sa voix. En tout cas, impossible qu'il ne l'ai pas entendu. 

    Surtout que Sylta n'avait pas le sommeil lourd, au contraire. Surtout avec l'approche du matin. (comme moi, pour me reveiller le week-end genre quand j'ai équitation et que j'ai oublié de mettre le réveil, pour me reveiller ma mère enclanche juste la porte. C'est tout. Ca me reveille. elle l'ouvre même pas. bref) Mais elle pouvait très facilement être de mauvais poil pour un mauvais réveil. 

    Elle regarda ensuite par la fenetre et enfin la cape donné. Elle était belle ! pour elle en tout cas. Contente malgré tout, elle s'habilla de sa tunique kaki, mit la cape et sorti. 

    Qu'est ce qu'elle se trouvait bien avec cette cape. Presque fière. 

    Mais en voyant le bougre, elle le toisa. 

    -B'jour. 

    88
    Dimanche 4 Mars 2018 à 15:33

    Il avait bien entendu son cris de protestation, mais n'avait pas bronché. De nouvelles bûches brûlaient dans le feu et ramenaient un peu de chaleur dans la chaumière, chassant les ombres de la nuit.

    - Alors, bien dormit ? On a du pain au graines ce matin. Plus très frais, mais il faudra s'en contenter jusqu'à ce midi.

    Il ne prit pas plus ombrage du regard massacrant de la jeune hermine. Il en avait vu d'autres.

    89
    Dimanche 4 Mars 2018 à 17:36

    -c'est très bien. Répondit-elle simplement en s'asseyant et cassant un bous de ce pain pour en faire son petit déjeuner. 

    Elle n'osait plus le regarder mais essaya de faire tomber son mauvais poil avec la discussion (ou discution ? C'est quoi la différence mon téléphone me souligné aucun des deux)  : 

    -Quoi de prévu aujourd'hui ?

     

    90
    Dimanche 4 Mars 2018 à 17:41

    (Je n'en sais rien... Pour "discutions", mon correcteur automatique ne l'accepte qu'avec un "s" à la fin, et pour discussion, il est tout le temps d'accord. Alors je l'écris comme ça maintenant.)

    - Pour commencer, on va ramasser du bois. Les nuages qui s'amassent au dessus de la région ne m'inspirent pas confiance, et si on s'y prend trop tard pour les mettre sécher à l'abri, ils risquent d'être trempés.

    91
    Dimanche 4 Mars 2018 à 17:55

    -mh. Fit-elle en toute réponse. 

    Dit donc jusqu'à maintenant la formation était passionnante ! Elle avait connu plus palpitant même si sa vie ne l'avait jamais vraiment été. 

    92
    Dimanche 4 Mars 2018 à 18:08

    Il rangea donc le pain et sortit, l'invitant à le suivre.

    (je te ferais languir jusqu'au bout ! niark niark !

    Hum... bref, on continue dehors ?)

    93
    Dimanche 4 Mars 2018 à 18:11

    (je vois ça ! Pfff... Je te promets que je fais preuve de patience tu peux pas savoir à quel point...) 

    Elle le suivit sans se faire attendre et sorti également. 

    94
    Dimanche 4 Mars 2018 à 18:12

    (C'est le but en fait : mettre sa patience à l'épreuve. tongue)

    95
    Dimanche 4 Mars 2018 à 18:22

    (je pense que tu as déjà remarqué que j'en perds peu à peu de la patience... Continu à jouer avec mes nerfs toi...)

    96
    Dimanche 4 Mars 2018 à 18:34
    97
    Mercredi 7 Mars 2018 à 18:31

    Hadrian et Sylta rentrèrent dans la chaumière, trempés comme des soupes. Le rôdeur avait prit soin de fermer avant l'enclos de Cendre (elle a beau être sage, on ne sait jamais...).

    Il installa deux chaise près du feu pour se sécher en discutant, et fit signe à son apprentie de s'assoir. De son côté, il partit dans sa chambre et revint avec deux arcs courts et un carquois à la patte semblable à celui qu'il portait toujours dans le dos.

    98
    Mercredi 7 Mars 2018 à 18:44

    Sylta s'assit sagement près du feu et attendit en trépignant à moitié que son mentor revienne. Elle était tellement contente de réellement commencer ! 

    Puis, il revint avec la tiraille du tire à l'arc. Elle se calma donc, d'aspect, et se montra prête à écouter. 

    99
    Jeudi 8 Mars 2018 à 07:14

    Il s'assit sur la deuxième chaise et déposa les arcs entre eux doux.

    - Bien. Je t'ai présenté hier les bases de notre guilde, son but concret. Tu as montré que tu pouvais faire preuve de patience sans en recevoir l'ordre exprès. Maintenant il est temps que tu fasses ta première approche de l'arme par défaut d'un rôdeur : l'arc. Polyvalent, silencieux, discret, mortel. Et les nôtres sont taillé par des maîtres archiers de façon à être à la fois assez petits pour être utilisés en forêt comme à cheval, et puissant pour toucher précisément une cible à deux cent mètres.

    100
    Jeudi 8 Mars 2018 à 12:11

    Sylta l'écoutait attentivement. 

    -wow. 

    Cet arme la, elle savait déjà qu'elle adorait cette arme. Sans avoir de raison précise. Mais elle était pressée de savoir l'utiliser. 

    - il t'a fallut combien de temps pour savoir tirer correctement ? 

    Elle rappelait trop bien la veille où flèche s'était plantée dans l'arbre à côté d'elle. 

    101
    Jeudi 8 Mars 2018 à 18:41

    - On ne cesse jamais d'apprendre. Aujourd'hui encore je m'entraîne régulièrement pour ne pas perdre la main. Et souviens-toi : un rôdeur ne doit pas se contenter d'être excellent, il doit être PARFAIT. Tu pourras dire que tu sais tirer le jour où tes flèches pourrons se planter exactement là où tu le souhaite à quelque distance que se soit que ton arc peut couvrir.

    102
    Jeudi 8 Mars 2018 à 19:06

    Elle hocha la tête. Bien qu'elle mourait d'envie d'apprendre à en faire, elle trouvait cette arme déjà compliqué à manier. Comme s'il fallait vachement de technique pour pouvoir ne serais-ce que placer la flèche rapidement. 

    En tout cas, elle était pleine de bonne volonté pour y arriver un jour.  

    103
    Jeudi 8 Mars 2018 à 20:00

    Il ramassa un des arcs et lui désigna l'autre.

    - Prend ton arc et ton carquois, il est temps de passer aux choses pratiques. A commencer par essayer de t'inculquer les bases.

    104
    Jeudi 8 Mars 2018 à 20:54

    Sans attendre, Sylta saisit l'arc avec un grand sourire. Elle y accordait une attention particulière et se montrait très attentive. Pour une fois, elle contrôlait son excitation . 

    105
    Jeudi 8 Mars 2018 à 21:20

    Il la regarda faire.

    - Qu'attends-tu pour aller dehors ? Tu penses peut-être que tu vas tirer à l'arc dans la chaumière ?

     

    106
    Vendredi 9 Mars 2018 à 07:54

    (on est à quel moment de la journée dans le trône de fer ?) 

    Sylta se leva en un bon et fronça les sourcils. 

    -Je suis pas psychique, faut pas s'attendre à ce que j'arrive à tout enticiper. 

    Elle regarda la fenêtre, il pleuvait moins, mais toujours quand même. 

    Hadrian l'énervait parfois, et ce n'était que le début... Ça devait être dut à la la solitude de son métier ? Peu importe. 

    Elle avait parlé non méchamment, son ton n'était pas des plus dur mais elle avait horreur de ce genre de comportement (c'est elle qui a horreur ou moi... Je sais pas...)

    Elle sortit après. 

    107
    Vendredi 9 Mars 2018 à 22:33

    (Je ne sais plus trop... On a l'eut l'arrivé du prince de Dorne tôt le matin, puis la discussion Daenerys/Viserys. Après elle est descendu et il y a eut une brève discussion Daenerys/Valerys. Puis elle est remontée dans sa chambre, a trouvé le poème, a été rejointe par sa servante... Et on en est là. Donc la matinée a eut bien le temps de passer avec tout ça. On doit être vers le midi, ou le début d'après-midi, dans ses eaux là... Je n'ai rien oublié ?)

    Il la suivit dehors sans broncher. Le ton de reproche ne l'avait apparemment pas ébranlé. Il prit au passage une sorte de protection pour l'avant bras, similaire à celle qu'il portait à la patte droite.

    108
    Vendredi 9 Mars 2018 à 22:40

    (le midi est passé quand elle parlait à Viserys. ... Ouais... Milieu après midi ? Début .. ouin. Ok. Merci) 

    (On go la bas ?)

    109
    Vendredi 9 Mars 2018 à 22:52

    (Ou milieu, si tu veux. Je ne vais pas m'y opposer (plus vite mon Viserysounet sera guérit, mieux je m'en porterais!))

    (Yep !)

    110
    Dimanche 11 Mars 2018 à 15:11

    Hadrian était presque déjà sec, contrairement à Sylta. Il commença à préparer un peu de gruau chaud tandis qu'elle pouvait se réchauffer.

    111
    Dimanche 11 Mars 2018 à 15:12

    la jeune hermine s'était tout de suite réfugier vers le feu pour sécher sa belle cape offerte qu'elle aimait déjà beaucoup et se sécher elle aussi, hésitant à se secouer comme sorti du bain, mais après réflexion, elle préféra garder cela pour elle 

    112
    Dimanche 11 Mars 2018 à 17:06

    Le repas fut vite prêt, et la table rapidement mise.

    - A table ! Cet après-midi, je t'emmène voir un ami.

    113
    Dimanche 11 Mars 2018 à 19:45

    Elle se mit à table et sourit de toute ses dents 

    -C'est vrai ? Pourquoi ?

    Elle entama en même temps son assiette 

    114
    Dimanche 11 Mars 2018 à 20:06

    Il se mit à table en face d'elle et répondit tout en mangeant :

    - Il est temps que tu commences à avoir les relations adéquates dans le domaine. Tu verras qu'un rôdeur, si il doit resté solitaire et secret, garde tout de même quelques connaissances utiles... et amicales.

    115
    Dimanche 11 Mars 2018 à 21:06

    - ouf. 

    Elle mangea une bouché avant de continuer 

    - Tu le connais depuis combien de temps ?

    116
    Dimanche 11 Mars 2018 à 21:09

    - Depuis... mon propre apprentissage en fait. C'est un vieux bonhomme, mais il est sympathique. Je pense que tu l'apprécieras.

    117
    Dimanche 11 Mars 2018 à 21:12

    Elle sourit en toute réponse et englouti bien vite son repas .

     

    118
    Dimanche 11 Mars 2018 à 21:19

    Le rôdeur mangea tout aussi rapidement. Cette fois-ci, il posa les assiettes sur le bord de la table et déclara qu'elles seraient nettoyées plus tard.

    - Allons chercher Cendre, elle sera ravie de profiter de la sortie.

    119
    Dimanche 11 Mars 2018 à 21:41

    - Ouais ! 

    Elle sauta de table pour sortir et aller vers la ponette. 

    - Cendre, tu sors encore ! Fit-elle en s'approchant plus calmement de l'équidé 

    120
    Samedi 2 Juin 2018 à 09:30

    Hadrian et Sylta rentrèrent à la nuit tombée. Cette journée avait été une des meilleures que la jeune hermine n'avait jamais passée. 

    121
    Dimanche 3 Juin 2018 à 11:48

    La première chose que fit Hadrian dans sa chaumière fut de raviver le feu. Il ne restait plus que quelques braises incandescentes dans l'âtre après leur excursion et il ne voulait pas les voir s'éteindre totalement : rallumer un nouveau feu était un détail pour lui mais prenait du temps.

    - Les légumes sont dans les sacoches sur la table. Il faudrait les éplucher.

    122
    Dimanche 3 Juin 2018 à 13:03

    Sylta se dirigea vers la sacoche pour sortir quelques légumes. 

    Elle vit un couteau non loin et alla le chercher afin de commencer à éplucher. 

    123
    Dimanche 3 Juin 2018 à 18:41

    A eux deux, il préparèrent le repas. Comme annoncé par Hadrian, il n'y avait plus que du pain sec pour le soir. Mais en compensation ils avaient tout les légumes frais achetés à Neuw que Sylta épluchait.

    Pendant ce temps, dehors, la pluie recommençait à tomber. Les nuages qui les avaient menacés une bonne partie de l'après-midi déversaient maintenant leur fureur sous la forme d'une vigoureuse giboulée de printemps. Les poneys s'étaient sans doute abrités sous leur cabane.

    124
    Dimanche 3 Juin 2018 à 18:52

    La jeune hermine epluchait sagement. Quelques fois, le couteau ripait du fruit et passait pas très loin de ses petits doigts mais elle se débrouillait bien, elle n'avait juste pas l'habitude de cuisiner. Il fallait un début à tout. 

    Sa queue était droite et tendue derrière elle, le bous frôlait le sol. Ses oreilles étaient portées entièrement sur l'avant, signe qu'elle se concentrait sur sa tâche pour éviter de se couper et faire cela bien. On pourrait même l'imaginer la langue sortie et pincée entre le dents. 

    125
    Mercredi 6 Juin 2018 à 20:52

    Lorsque tout fut prêt et la marmite sur le feu, Hadrian débarrassa rapidement la table de ses épluchures et fit signe à Sylta de s'assoir face à lui.

    - Puisque nous avons du temps à attendre, je propose qu'on voit où tu en est niveau lecture.

    Elle lui avait dit savoir se débrouiller, mais il préférait juger par lui-même avant de donner de vrais exercices adaptés à ses capacités.

    126
    Mercredi 6 Juin 2018 à 21:30

    Elle obeit et s'assit. Puis elle crut se mordre les lèvres quand il ennonca la lecture... Ça allait être pitoyable elle le savait. Ce n'était qu'une paysane ! Qui savait déchiffrer aussi longtemps qu'on essayait de comprendre une autre langue sans aucune notion préalable..  

    Mais elle hocha la tête 

    127
    Mercredi 6 Juin 2018 à 22:02

    Toujours debout pour le moment, il alla chercher dans son fouillis d'affaire un livre de bonne taille. Il le posa sur la table dans un claquement sec et s'assit enfin face à Sylta.

    - Ne t'inquiète pas de sa taille. Les lettres son grosses et je veux seulement que tu lises la première page. Et le titre pour commencer.

    "Histoire des terres d'Aurorès" était un recueil assez barbant en soi, mais il ne l'avait pas choisit pour son contenu. Contenu par lequel elle devra sans doute passer d'ailleurs, car un rôdeur n'est pas sensé ignorer l'histoire de son royaume.

    128
    Jeudi 7 Juin 2018 à 06:58

    Elle prit le livre et observa les lettres du titre. Un temps s'écoula, la jeune hermine répétait mil et une fois le début pour avancer peu à peu dans les mots. Elle dut s'arrêter plus longtemps sur le "Au" afin de se souvenir quel son avaient les deux lettres. Elle recommença depuis le début et fini par vouloir le dire à voix haute. 

    - Hist... Histoire.... Des....terres.... D'Aur....d'aurès. heu... Aurorès. 

    Tout ce temps pour cette simple phrase. 

    129
    Lundi 18 Juin 2018 à 09:33

    - C'est ça, soupira Hadrian sans cacher son impatience. Tu connais tes lettres, mais on a encore du travail. De toute façon il n'y a pas de secret, c'est comme pour tout : la seule façon de s'améliorer et de s'entraîner.

    Il ouvrit le livre à la première page.

    - Commençons par le commencement. Ce livre ne traite que de l'Âge d'Or, donc ce chapitre correspond à l'instauration du système féodal.

    130
    Lundi 18 Juin 2018 à 17:17

    -c'est quoi Feodal ? Demanda t-elle, loin d'avoir un grand livre de vocabulaire dans sa tête au vue de sa famille. Elle n'avait jamais eu l'occasion de rencontrer ce mot. 

    En même temps, elle détailla la page sans essayer de la lire. 

    131
    Lundi 18 Juin 2018 à 19:41

    Hadrian garda patience.

    - La féodalité représente notre système politique actuel. Il en est ainsi depuis le début de l'Age d'Or. Mais avant cela, notre royaume n'a pas toujours été dirigé par un roi et découpé en comtés et en duchés comme aujourd’hui.

    132
    Dimanche 26 Août 2018 à 15:29

    (désolé…) 

    Sylta écoutait attentivement et hocha la tête 

    133
    Mardi 28 Août 2018 à 10:56

    - En fait, c'est du royaume félino-canin que nous viens ce fonctionnement... mais je t'en prie, essaye de lire.

    Il poussa vers elle l'épais volume, ouvert à la page du premier chapitre. Chapitre qui, d'après son titre, risquait de ne pas parler beaucoup de Naerthena et des mustins : "Des guerres d'Axima au début de l'âge d'Or"

    134
    Mardi 28 Août 2018 à 11:49

    - Ai-je plusieurs jours ? Demanda Sylta en approchant le gros livre vers elle. Rien que décrypter le titre lui prenait quelques minutes, alors si elle devait lire tout un chapitre, cela allait lui prendre du temps ! Qui plus est que, en louchant sur un mot, elle pouvait oublier le début et devoir tout relire… 

    Qui plus est qu'elle ne comprenait pas tout, car jamais elle n'avait entendu parler de l'âge d'or ou de truc féodal… 

    135
    Mardi 28 Août 2018 à 11:58

    Il haussa les épaules.

    - Tu pourras le garder quelques temps si tu veux t'entraîner. Déjà je vais voir comment tu te débrouille pendant que notre repas cuit. Pour le moment, ce n'est pas grave si tu ne retient pas tout ou que tu ne comprends pas : c'est surtout un exercice de lecture.

    Il avait conscience qu'il ne pouvait pas trop en demander à son élève : de rester l'esprit alerte toute la journée et d'apprendre à la fois la lecture et l'Histoire complexe de leur royaume. Chaque chose en son temps... mais pas question de trop lui laisser entrevoir cette façon de penser, au risque qu'elle ne donne plus le meilleurs de ses capacités !

    136
    Mardi 28 Août 2018 à 12:06

    Elle hocha la tête et commença à lire d'une manière robotique le titre. Les mots étaient entrecoupés, les points n'étaient pas bien fait ainsi que les espaces. Comme la dernière fois qu'elle avait essayé t'en bien que mal de lire. 

    - D... des… gè… guè… guerres… dd'A… d'axim… d'Axima… a...Heu… (se remémorant le bon son que faisait le a et le u, elle reprit) Au… dé...début… d...de. L'â...l'âge… d'or…" 

    elle marqua une pose le temps de se reconcentrer et entama la première phrase du chapitre

    137
    Mardi 28 Août 2018 à 12:15

    Hadrian dû faire appel à ses réserves de patience pour se contenir... ça risquait d'être long. Il avait oublié le temps où lui-même apprenait à lire. Et il avait aussi oublié à quel point ce livre pouvait paraître compliqué pour quelqu'un qui débutait dans le domaine.

    Le premier chapitre commençait ainsi :

    "Les prémices de l'Âge d'Or sont aujourd'hui définis par l'instauration du système féodal au royaume félino-canin. Les savants mirent pourtant plus de trois siècles pour officialiser la sortie de l'Âge de Fer et choisir une date exacte correspondant à l'an 1 de tout nos calendriers actuels."

    138
    Mardi 28 Août 2018 à 12:20

    La jeune hermine lut difficilement le tout. Bien évidemment, elle n'y comprit rien et ça eut le don de l'irrité. Mais elle continua, sentant à côté le manque de patience chez son mentor (ohlala que de mauvais souvenir. Le soir, fatiguée par la journée d'école, 8h30, sur la table de salle à mangé, moi en train d'essayer de lire et mon père à côté, tendu qui commençait à s'énervé par manque de patience…. Ohlala je passais des sals quart d'heure… Pourtant j'essayais tout pour bien faire mais mon cerveau se bloquait de peur ! bref…) 

    139
    Mercredi 29 Août 2018 à 12:18

    (Ton père n'a pas l'air d'être un modèle de patience et de pédagogie... )

    Après ses deux phrases qui parurent durer une éternité, Hadrian se leva et s'avança jusqu'à sa marmite.

    - Continue, continue... je touille juste un peu pour que le repas n'attache pas.

    La  suite ne valait guère mieux :

    "L'organisation du système se fit par étapes progressives. Avant l'unification du peuple sous l'égide d'un seul roi, il faut se rendre compte de l'état du royaume à l'époque : félins et canins ne se côtoyaient pas, et des côtes ouest d'Axima jusqu'aux Plaines d'Or, le pays était partagé en divers royaumes réduits en guerre perpétuelle, dont les tracés correspondent vaguement aux actuels duchés."

    140
    Mercredi 29 Août 2018 à 15:29

    Sylta essaya à nouveau de lire la suite mais s'arrêta au milieu et releva le nez du livre pour froncer les sourcils sur lui et se plaindre, irritée. 

    - Tu n'as pas plus simple quand même ? Je ne comprends rien à ce que je lis. C'est quoi Axima ? C'est où les plaines d'or, Et c'est quoi cette idée de félins et canins ? D'où on parle de chat dans ton truc de roi et de guerre que je ne comprends pas ? Je te rappelle que chez moi, à part aider au nettoyage c'est tout ce que je faisais, tu n'as pas une ou deux notions simples à m'apprendre avant ? Car là, ça m'énerve ! Et puis je ne m'entraine absolument pas à lire là, car mon père me disait que lire, c'est comprendre le langage des livres et que si je ne comprenais pas, ça servait à rien ! 

    Sa queue, plus adroite que ses jambes, s'était tendue et les poils dessus s'étaient irisés. 

    141
    Mercredi 29 Août 2018 à 16:37

    Hadrian fit volte face pour toiser Sylta. Ses moustaches frémirent, et il prit le temps d'appuyer son regard glacial sur la petite hermine avant de répondre.

    - Soit. Un cour de base sur le monde qui nous entoure s'impose. Et je te trouverais des lectures plus adaptées pour ton apprentissage. Mais avise-toi encore de me parler sur ce ton et tu passeras le reste de ta vie à nettoyer les latrines de la guilde.

    Ironie désagréable ou menace sérieuse ? Hadrian avait cette particularité de conserver le même ton dans les deux cas. Difficile d'en juger.

    142
    Mercredi 29 Août 2018 à 17:20

    Elle bougonna une réponse totalement incompréhensive en détournant le regard, en le baissant même un peu. Il est vrai que le regard glacial d'Hadrian lui avait aussitôt fait regretté et la menace ne faisait que réappuyer son regard. Le pire à affronter n'est pas un homme hurlant et crachant ses paroles, mais s'en était un qui restait de marbre. Il calmait et punissait rien qu'à la voix. On ne pouvait pas monter dans les tours avec une personne comme ça. Ou alors il fallait avoir un sacré cran et être vraiment à bous de tout. "Je préfère partir que de faire la dame de ménage." songea t-elle, jusque là pas encore très attachée en la guilde. 

    - Excuse moi. 

    Sa voix s'était fait plus petite, mais elle s'était sentie obligée de le faire et puis, ce serait tout simplement idiot de vouloir tenir tête pour si peu, surtout qu'elle était apparemment voué à vivre longtemps avec lui. Ce qui ne la dérangeait pour le moment pas plus que ça. La seule chose qu'elle espérait avec le temps être un peu plus libre dans sa journée. Disons qu'elle ait juste l'occasion d'avoir des petits moments à elle où elle pourrait faire ce qu'elle voulait. Mais elle s'en faisait pas pour ça, ce n'était que sa première journée, le temps faisait très bien son métier. 

    Sa queue s'était ramollie, elle releva le regard, loin de s'être fait attristé, vers son mentor. 

    143
    Mercredi 29 Août 2018 à 20:38

    La tension baissa d'un cran.

    - Le repas est presque cuit. Range donc ce livre à sa place sur l'étagère et met la table, nous allons pouvoir manger. Les couverts sont dans la commode derrière ta chaise.

    Il ne lui avait pas répondu directement, mais son ton s'était largement adoucit.

    144
    Mercredi 29 Août 2018 à 20:47

    Sylta resta un cour instant sur sa chaise et referma lentement le livre. Elle n'aimait pas vraiment qu'on lui donne des ordres direct en fin de compte. Mais pour le coup, elle prit sur elle pour n'envoyer aucun commentaire dessus et se leva afin d'exécuter chaque ordres dans l'ordre, sans vraiment s'en rendre compte. Elle rangea le livre. Puis elle prit les assiettes et enfin les couverts qu'elle disposa sur la table. 

    145
    Jeudi 30 Août 2018 à 14:32

    Comme la veille, Hadrian sortit le chaudron du feu et le posa sur la table. L'odeur des légumes bouillis avait emplit la chaumière à faire saliver les affamés. Dehors, la luminosité baissait lentement, toujours sous une pluie battante.

    La loutre servit de larges louchées dans chaque assiette, bouillon et légumes sans distinction, et coupa deux morceaux de pain dans la miche rassie. Ils allaient faire avec.

    146
    Jeudi 30 Août 2018 à 15:05

    Sylta n'osait plus parler, elle accepta l'assiette trop chargée pour son petit estomac et commença à manger. Sa queue s'était enroulée autour du pied de chaise, un réflexe que les animaux à queue avaient pour éviter de se faire marcher dessus. Elle coupa un bous de pain de ses dents et observa l'extérieur par la fenêtre. Il pleuvait encore beaucoup, le temps était d'un gris morne à décourager le plus joyeux des moineaux. Elle espéra pouvoir retourner dehors avant d'aller au lit, l'autorité ne lui réussissait pas, elle avait trop de mal à redescendre en pression quand elle y faisait face. Espérant se perdre dans un moment de tranquillité. 

    147
    Jeudi 30 Août 2018 à 15:21

    Ils mangèrent en silence. Peu habitué à la compagnie, Hadrian n'avait pas l'art de la conversation. Il trempait son pain sec dans le bouillon et mangeait sans se presser, perdu dans ses pensées. Enfin, il leva les yeux sur elle.

    - Tu ne termine pas ton assiette ?

    Pas d'accusation dans sa voix, juste de la curiosité. La journée avait été longue et chargée, il avait sincèrement pensé son apprentie affamée... sans prendre en compte sa taille et son âge.

    148
    Jeudi 30 Août 2018 à 15:31

    Sylta avait machinalement mangé son assiette mais son cerveau avait arrêté les vas et viens de la cuillère. Enfin, la voix d'Hadrian la tira de ses pensées, elle regarda l'assiette en se rendant compte qu'en effet, elle avait cessé de manger. Mais au de ce qu'il restait, elle était plutôt fière d'en avoir autant avalé. 

    - Hé bien… Je n'ai plus faim. J'ai déjà bien mangé. Répondit-elle en le regardant et constatant que lui avait fini la sienne. 

    149
    Jeudi 30 Août 2018 à 15:39

    - Remet dans le plat, il nous en restera assez pour demain.

    L'Ordre des Rôdeurs le payait bien assez pour vivre confortablement, mais par principe il évitait le gaspillage. Et comme ils n'avaient ni poules ni cochons à la chaumière...

    150
    Jeudi 30 Août 2018 à 16:01

    Décidément, Hadrian était trop directif pour elle, mais elle n'avait pas le choix que de s'y faire. "Disons qu'au moins, il ne tourne pas autour du pot et… Ne prend pas le pincettes." se dit-elle pour se montrer le bon côté. Même si avec elle, elle préférait de loin qu'on prenne quelques pincettes sans pour autant prendre des détours. Enfin, elle vida le tout dans le chaudrons 

    151
    Samedi 1er Septembre 2018 à 13:13

    Il referma ensuite le chaudron et le posa à côté du feu.

    - Je te laisse, ta journée est terminée. Tu as le droit d'aller te reposer.

    Il ne pensait même pas finir aussi tard, c'était ce passage imprévu chez la femme du meunier qui leur avait fait perdre autant de temps. Mais l'emploi du temps du lendemain restait chargé, il ne voulait pas d'une Sylta trop épuisée.

    152
    Samedi 1er Septembre 2018 à 15:44

    Sylta se leva alors 

    - merci Hadrian a demain. Et sur ce, elle fila dans sa chambre. 

    153
    Samedi 1er Septembre 2018 à 16:54

    Il la laissa partir et fit un tas des assiettes sales. Ils les laverons le lendemain à la rivière, avec les bols du matin.

    Il s'approcha ensuite de l'étagère et parcouru les quelques livres des yeux. Quel genre d'ouvrage correspondrait à l'apprentissage de la lecture ? Il avait ici des livres d'histoire et de géographie, des traités de botanique, mais pas de livre de contes ou de légendes comme en raffolent les jeunes. Forcément, l'intérêt était réduit.

    "Je profiterai de mon prochain passage en ville pour trouver quelque chose de plus adapté. Baldr est bien assez grande pour contenir au moins ce que je cherche."

    154
    Dimanche 18 Novembre 2018 à 13:52

    (lendemain ?)

    155
    Dimanche 18 Novembre 2018 à 14:12

    (... oui.)

    156
    Dimanche 18 Novembre 2018 à 14:21

    (pourquoi "...")

    157
    Dimanche 18 Novembre 2018 à 14:49

    (Parce que ça fait tellement longtemps... Mais oui, bien sûr ! On continue ! Je m'occupe des poules et je reviens pour faire Hadrian.)

    158
    Dimanche 18 Novembre 2018 à 15:26

    (J'ai réfléchis... On pourrait plutôt avancer de quelques jours, une ou deux semaines... Ça risque d'être assez rébarbatif sinon. Comme tu préfères.)

    159
    Dimanche 18 Novembre 2018 à 15:49

    (pourquoi pas oui )

    160
    Mercredi 21 Novembre 2018 à 22:11

    La routine s'était installée au fil des jours : corvées quotidienne, entraînement, exercice de lecture et culture générale. Hadrian avait trouvé pour Sylta un livre de contes plus accessible à son niveau, mais se montrait en contrepartie intransigeant sur la justesse de la lecture et l'assiduité de ses entraînements.

    Pendant ce temps, la fête des bourgeons arrivait à grands pas. Coutume félino-canine apportée il y a des siècles de cela, elle faisait chaque année l'objet de réjouissances pour l'arrivée du printemps. Hadrian avait promit à la petite hermine qu'il la libèrerait le temps d'une journée à cette occasion...

    161
    Jeudi 22 Novembre 2018 à 13:49

    Sylta s'était montrée de plus en plus appliquée dans son travail et sa lecture avançait petit a petit. Elle se montrait cependant plus attentive lorsque l'entraînement se faisait plus sportif. Enfin, elle attendait le jour de la fête des bourgeons impatiemment pour retrouver ses parents qui lui manquaient tant. 

    Cette matinée là, Sylta était toujours dans son lit quand elle entendit Hadrian bouger dans la maison. L'envie de se lever était au plus bas. Au chaud dans ses couvertures... Elle se leva doucement et se dirigea a sa fenêtre pour regarder les poneys brouter dans le pré en face. La blancheur des pointes de crains d'Echo était perçue un peu plus orangée, face a la lumière du soleil levant. C'était un magnifique poney qu'elle aimait déjà énormément. Très attachant et très a l'écoute. Un brave poney. 

    Elle se détourna en songeant. Dès l'instant où elle allait sortir par cette porte, Hadrian n'allait plus la lâcher de la journée. Or, un petit moment de tranquillité pour caresser Écho lui faisait grandement envie. Tentation ou interdiction ? Trop d'enfant ne résistent pas longtemps, surtout devant quelque chose qui a si peu d'impact. Elle s'habilla alors en enfilant sa tunique verte et noire et ouvrit la fenêtre avant de se raviser. Elle aura peut être un peu de temps après le premier déjeuner après tout ? A contre cœur, peut être pas assez courageuse a l'idée de subir une nouvelle dispute d'Hadrian, qui lui faisait étrangement froid dans le dos, elle descendit du rebord de la fenêtre et la referma lentement avant de sortir de sa chambre par la porte. Elle pourra le faire une autre fois après tout si elle avait envie de braver le couvre feu, par simple plaisir de se sentir dans l'interdit. C'était toujours amusant pour la petite hermine. 

    - Bonjour Hadrian ! Lanca t-elle un peu plus habituée a vivre avec lui. Elle s'approcha pour prendre son petit déjeuner, comme ils faisaient depuis quelques jours maintenant. 

    162
    Vendredi 23 Novembre 2018 à 19:57

    (hé ?)

    163
    Vendredi 23 Novembre 2018 à 22:21

    (Oui désolé... Pas trop le temps... Ce week-end !)

    164
    Samedi 24 Novembre 2018 à 07:23

    (d'accord ! Ma pauvre, le temps devient une denrée rare...)

    165
    Samedi 24 Novembre 2018 à 15:26

    - Bonjour Sylta.

    Hadrian tenait entre ses pattes sa coutumière tasse de tisane. Devant lui, une miche de pain bien entamée et un bol de gruau (il avait fini par se procurer de la farine à Baldr, faute d'avoir eut celle du moulin de Nraël). Ainsi qu'une enveloppe décacheté et un parchemin plié, poussés sur le côté de la table.

    166
    Samedi 24 Novembre 2018 à 19:18

    - que faisons nous aujourd'hui ? Demanda t-elle de bonne humeur en s'asseyant avec ses affaires habituelles de déjeuner. 

    167
    Samedi 24 Novembre 2018 à 21:59

    - Nous commencerons par l'entraînement habituel, mais je ne serais pas là cet après-midi. J'ai reçu une convocation de la part du compte.

    168
    Dimanche 25 Novembre 2018 à 10:47

    - D'accord. 

    Elle entama son déjeuner en songeant. S'il n'était pas à la maison l'après midi, elle aura tout le temps de s'amuser un peu. Se détendre et reposer ses petits muscles qui ont dut pas mal donner ces derniers temps. Elle se promit même d'ouvrir le livre acheté par Hadrian. 

     

    169
    Dimanche 25 Novembre 2018 à 12:20

    La loutre avait déjà pratiquement terminé son petit-déjeuné. Il n'attendit pas Sylta et se leva pour préparer l'entraînement à l'extérieur.

    - Rejoins-moi quand tu auras terminé.

    170
    Dimanche 25 Novembre 2018 à 12:38

    Sylta hocha la tête en accélérant sa cadence d'aller retour de la cuillère.  

    171
    Dimanche 25 Novembre 2018 à 14:29

    Hadrian sortit comme promit et laissa seule Sylta et son gruau. On le vit passer devant la fenêtre vers l'arrière de la chaumière, puis il disparu définitivement de sa vue.

    172
    Dimanche 25 Novembre 2018 à 14:47

    Quelques instants plus tard, Sylta eut finie de manger et rangea ses affaires dans la vaisselles à faire (souvent faites dans le ruisseau) et s'empressa de le rejoindre à l'extérieur en empruntant le même chemin qu'elle l'avait vu prendre.  

    173
    Dimanche 25 Novembre 2018 à 21:32

    Le terrain était prêt, avec des cibles de paille pour le tir à l'arc, mais Hadrian n'était nulle part visible.

    174
    Lundi 26 Novembre 2018 à 07:23

    Sylta observa le dispositif habituel et chercha, d'un regard circulaire, la silhouette d'Hadrian. Mais rien. Personne en vu.  Cela lui rappela leur première rencontre quand il lui avait fait la plus grande peur de toute sa vie. Elle décida d'attendre car iI était possible qu'il soit simplement allé chercher quelque chose. Elle saisi son arc et essaya d'encocher sa flèche en attendant son mentor. Se plaçant comme s'il était là, elle tira sur la corde de son arc et chercha a viser le centre de la cible de paille. 

    175
    Lundi 26 Novembre 2018 à 20:38

    (On continue dehors... )

    176
    Mardi 27 Novembre 2018 à 07:22

    (d'acc ! Tu y vas en première où je reposte ?)

    177
    Mardi 23 Juin à 11:31

    Les deux rôdeur étaient autour de la table, chacun une tasse d'infusion à la main, et regardaient arriver la jeune hermine. Le blaireau avait l'air amusé, et Hadrian affichait son habituelle expression neutre.

    - Hé bien, je vais pouvoir commencer, s'exclama Gregor sans s'attarder sur les signes de la chute de Sylta. Je sais que tu tiens à ta tranquillité Hadrian, mais c'est justement parce que ton comté est tranquille que tu es tout désigné pour cette tâche. Et ce sera une excellente expérience pour ton apprentie.

    Visiblement agacée, la loutre grommela.

    - Et si tu en venait aux faits ?

    - Mais oui, j'y arrive. A la capitale, on a reçut de récentes lettres annonçant la mort du roi Roland des félino-canins, puis des propositions d'alliances commerciales exclusives de la parts de différents duchés. Des comtes-rendus d'espions affirment que la guerre se prépare.

    Hadrian haussa un sourcil (ça fait vraiment moche "l'arcade sourcilière" dans une phrase, n'empêche). 

    - Depuis quand s'intéresse-t-on aux disputes intestines des royaumes voisins.

    - Depuis qu'elles sont assez importantes pour secouer un royaume entier, justement. Dois-je te faire un cour d'histoire, à toi ? Même si la guerre ne se déporte pas sur notre sol, elle aura forcément des conséquences. Et on voudrait justement éviter qu'elle en se déplace sur notre sol.

    - Qui sont les protagonistes ?

    - Houlà, doucement. J'ai dit que la guerre "se prépare", pour l'instant nous n'avons que des craintes. Mais le roi aimerait avoir un agent fidèle et discret sur le sol félino-canin, plus efficace qu'un espion et moins officiel qu'un soldat. Tu vois où je veux en venir ?

    Hadrian fit une petite moue mais répondit d'un signe approbatif de la tête. Il coula son regard vers Sylta. Et elle, avait-elle comprit ce que cela signifiait pour eux ?

    178
    Mardi 23 Juin à 12:38

    (je confirme, c'est laid. Mais sourcil pour des animaux... a moins qu'on soit dans le dessin animé spirit... xD)

    Sylta avait suivit attentivement l'échange. C'était compliqué : ça parlait politique apparemment. Et chez les canin-félin en plus. Elle comprit donc les grosses lignes : le roi félin était mort et la guerre se prépare. Elle ne comprit pas pourquoi, et ne vit pas immédiatement en quoi ils étaient impliqués. C'était si lointain pour elle ! Comme un monde imaginaire, innascible. Mais apparemment, c'est une grosse guerre qui s'annonçait. De quoi donner des frissons. 

    Bon, ensuite elle ne comprit plus, jusqu'à la dernière phrase. "le roi aimerait un agent fidèle et discret sur le sol félino-canin, plus efficace qu'un espion et moins officiel qu'un soldat." Il s'agissait là d'un gros sous entendu. Si Sylta était jeune et encore très expérimentée, elle n'en demeurait pas moins perspicace. Juste de quoi ne pas être crédule. En tout cas, elle comprit bien que l'intéressé était un rodeur, et comme cet homme était ici, qu'il s'agissait plus particulièrement d'Hadrian. Et il vient d'accepter là ! Réponse légère... mais positive ! 

    Celui-ci accrocha son regard un instant. Mais elle ne sut l'interpréter. Etait-elle également concernée ? Ou était-elle de trop dans l'histoire ? Elle allait devoir le suivre ou changer de mentor ? Je veux pas d'autre mentor moi ! 

    Elle hésita pourtant à se manifester pour le moment. Pourvu qu'il ne l'abandonne pas... 

    Extérieurement, Sylta avait le visage inquiet. Son regard passait d'Hadrian, à Gregor, à ses mains. 

    179
    Mardi 23 Juin à 14:30

    Hadrian vit l'hésitation de Sylta. Il se tourna vers le blaireau.

    - Qu'attendrait sa Majesté exactement ?

    Le blaireau inclina la tête.

    - Déjà, une analyse et une meilleure compréhension de la situation. Ensuite, si nécessaire, une intervention pour minimiser les risques pour le royaume mustin sans mettre en péril les relations cordiales des deux royaumes. Ce conflit de félins et canins doit rester entre félins et canins. Le roi sait qu'il peut compter sur votre fidélité.

    Hadrian ne broncha pas. Il enchaîna.

    - Et mon apprentie ?

    - Je ne vois pas le problème. Ce sera une expérience très intéressante pour elle. Et puis... je suis certain que voir du pays ne lui fera pas de mal, elle sera très bien là-bas.

    La loutre se renfrogna au ton insistant de l'autre rôdeur sur cette dernière phrase. Finalement il soupira.

    - De toute façon c'est un ordre royal.

    - Effectivement.

    - On ne peut pas refuser.

    - Effectivement.

    - Quand doit-on partir ?

    - Le plus tôt possible. On m'a demandé de te remettre un certain nombre de pigeons pour Windingice, ils sont tous à Baldr et il faudra que tu les emmènes pour faire tes rapports. Il y en a une dizaine, j'espère que ça suffira.

    Quelque soit la personne derrière cette décision, elle savait d'avance qu'ils ne pouvaient pas refuser, si les pigeons étaient déjà sur place. Hadrian n'aimait pas trop cette manière d'agir sans lui demander son avis. Mais soit, il était un "fidèle serviteur du roi", et il allait se mettre avec son apprentie au milieu d'un conflit lointain pour soulager un peu la conscience de quelques mustins hauts placés.

    180
    Mardi 23 Juin à 14:42

    ( ahah ! les deux effectivement d'affilés étaient bien vu !) 

    Sylta avait continué à écouté, malgré ses inquiétude. Elle redressa les oreilles lorsque Hadrian la nomma. "pas de problème", "expérience", "voir du pays". Génial !! Alors elle accompagnait Hadrian dans cette quête si importante et lointaine ?! Incroyable !! Alors il ne l'abandonnait pas ?! Fantastique !! 

    Son visage s'illumina peu à peu au parole du rôdeur. Puis se ternie en entendant le soupire de son mentor. Il ne voulait pas ? Cela ne l'enchantait apparemment pas. Son regard se fixa sur lui sans qu'elle ne s'en rendre vraiment compte. Le reste de la conversation rentra par une oreille et ressortie immédiatement par l'autre. 

    181
    Mardi 23 Juin à 14:56

    Jugeant qu'il en avait dit assez, le blaireau se leva.

    - Merci pour ton hospitalité Hadrian, et j'espère que notre prochaine rencontre se passera dans un meilleur contexte, et surtout avec plus de temps pour en profiter.

    La loutre acquiesça d'un léger signe de tête. Malgré son attitude renfrognée, il n'avait pas l'air d'en vouloir en particulier à Gregor et restait relativement amical. Ce qui, dans le cas d'Hadrian, pouvait s'assimiler à une grande marque de sympathie.

    - Hé bien, bonne chance et bon voyage surtout ! Je vous conseille de ne pas vous arrêter à Windingice et d'embarquer à Arguentbourg, c'est là que vous aurez le plus de chance de trouver un bon navire rapidement pour Axima. Moi je ne peux pas m'attarder, on m'attend ailleurs.

    Après un dernier salut et des adieux expéditifs, le blaireau retourna à l'extérieur pour récupérer son poney, laissant seuls le mentor et son apprentie.

    182
    Mardi 23 Juin à 15:12

    - Au revoir ! Lança Sylta du ton le plus joyeux possible. Puis, elle regarda son mentor dans l'attente du verdict. 

    183
    Mardi 23 Juin à 15:33

    Hadrian suivit le blaireau du regard jusqu'à entendre les sabot du poney qui s'éloignaient sur le sentier. Puis il se tourna vers Sylta.

    - Tu as entendu, n'es-ce pas ? Prépares tes affaires, il faut qu'on aille chercher ces pigeons à Baldr et on descendra vers le sud.

    Inutile de s'attarder. Gregor avait été assez clair : il fallait faire au plus court. Leur voyage était déjà bien assez long, les nouvelles reçues par la capitales ne devaient déjà plus être fraîches, et il fallait qu'ils atteignent au plus tôt le royaume félino-canin. Charmante mission en perspective.

    Il préférait les mission claires : ici un groupe de brigands à arrêter, là un voleur à retrouver... Pouvoir identifier précisément le mal était un luxe dont ils ne disposeraient pas cette fois-ci. Et leur rôle était bien trop flou à son goût.

    184
    Dimanche 12 Juillet à 09:14

    Sylta hocha vigoureusement de la tête et sauta de sa chaise pour rassembler ses quelques affaires dans son sac tissé grossièrement. Elle enroula également sa peau de bête la plus chaude qu'elle fixa à l'aide de deux cordelettes. La jeune hermine ne se rendait pas encore compte du voyage qui les attendait. Elle avait l'impression de revenir le soir même. Mais elle suivit très peu son intuition en sachant pertinemment qu'ils partaient dans un autre royaume.

    Elle ressortit de sa chambre, chargée comme un petit mulet (du moins, c'est l'impression que donnait sa petite taille et ses petits bras). Et, se dandinant comme un petit pingouins, elle rejoignit la table principale. 

    - Hadrian ? On a le temps de passer chez moi ? Pour que je leur dise au revoir... 

    185
    Mardi 14 Juillet à 12:15

    (Hey ! Je suis de passage cette semaine ! ^^)

    Le rôdeur avait lui aussi préparé ses affaires, ne choisissant que l'essentiel. Il n'en était pas à son premier voyage, loin s'en faut, mais... jamais il n'était allé aussi loin. Jamais il n'avait quitté son royaume.

    - Il faut aller chercher les pigeons à Baldr, alors tu pourras en profiter pour passer voir ta famille.

    Il n'y voyait pas d'inconvénient. Ils n'étaient pas à quelques heures près sur un si long voyage.

    186
    Jeudi 16 Juillet à 13:58

    (génial ! Mais sur j'ai raté 2 jours ! Ça se passe bien ?) 

    - génial ! Merci Hadrien ! On va prendre Cendre et Écho ? 

    C'était la première fois qu'elle allait voyager avec son poney chargé de ses affaires sur la croupe. C'en était tout excitant ! Elle espérait qu'hadrian lui indique la manière de les attacher a l'arrière de la selle. Sinon, bahhh elle se debrouillerait bien. Elle avait déjà remarqué les petites lagnères qui pendaient. Sûrement étaient-elles prévues à cet effet ? 

    - tu crois qu'ils vont réussir a marcher aussi loin qu'on doit aller ? Fit-elle en se chargeant à nouveau de ses 2 sacs. 

    187
    Vendredi 17 Juillet à 12:47

    (Je repars dimanche, mais c'est toujours ça de prit... Et j'aurai plus de chance d'avoir du réseau là ou je vais. Sinon ça se passe bien, ouais ! Stagiaire animatrice dans un séjour itinérant sur les Haut-Plateaux du Vercors... superbe. Épuisant mais superbe.

    Et toi, tes vacances ?)

    Il avait déjà réfléchit à la question.

    - Oui, ils viendrons avec nous. Déjà, pour rejoindre la mer, ensuite parce que nous aurons besoin d'eux une fois sur le royaume félino-canin. Par contre, tu as raison : ils ne réussirons jamais à marcher jusqu'à notre destination finale.

    Il pencha légèrement la tête sur le côté.

    - Pour la bonne raison qu'ils ne savent pas marcher sur l'eau.

    Petite note à lui-même : profiter du voyage pour lui donner de sérieuses leçons de géographie.

    188
    Vendredi 17 Juillet à 13:51

    (C'est génial ! Je suis trop contente pour toi ! ^^ 

    Sinon, oui moi aussi mes vacances se sont bien passées ! C'est super beau la Dordogne. En plus, comme on était parti hors saison (fin juin), on a casi eu le camping pour nous tout seul. Surtout la piscine. Très belle, et casi personne ! Et j'ai adoré les villages médiévaux, ou a l'inspiration ancienne comme ça. Vraiment top ! ) 

    Sylta afficha un air franchement réjouit par sa réponse. Les poneys venaient aussi ! Puis, elle comprit très vite qu'ils allaient devoir prendre le bateau. Cette idée l'excitait tout autant. Le bateau ! Ce devait être une belle expérience à vivre de passer quelques jours sur les flots. Elle s'y voyait déjà. 

    - Ils prendront le bateau avec nous ! Non mais ce que je veux dire... c'est qu'on va pas les fatiguer à marcher tout ce temps ?! 

    Tout en parlant, Sylta se dirigea tel un pingouin en direction de la sortie. Elle enclancha difficilement la porte et vérifia qu'Hadrian suivait pour se diriger vers l'arrière de la maisonnette.   



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :