• Inscriptions (archivées)

    Pour créer un nouveau personnage, il suffit de remplir le formulaire ci-dessous. N'hésitez pas à soigner vos fiches, elle rendrons le jeu d'autant plus agréable !

    Pour le moment, les inscriptions sont limité au royaume félino-canin. Les personnages peuvent appartenir au peuple de votre choix, mais dans ce cas trouvez-leur une raison de se trouver dans un autre royaume (marchand, ambassadeur, ect...).

    Les inscriptions pour les autres royaumes s'ouvrirons petit à petit. Un joueur peut inscrire un personnage dans un autre royaume que le félino-canin à condition d'avoir déjà au moins un personnage actif et mentionné dans un chapitre des chroniques.

    (personnage de *insérer votre pseudo*)

    Prénom :

    Nom 1 :

    Surnom2:

    Age :

    Sexe :

    Peuple :

    Apparence et image3 :

    Caractère :

    Profession exercée :

    Histoire et famille :

    Réplique4 :

    Blason personnel5 :

     

    1-5  Nom et blason personnel : pour les nobles (voir "grandes familles" et "héraldique"). Si vous ne trouvez pas d'image adéquate ou que vous ne connaissez pas grand chose au langage héraldique, pas de panique : une simple description en langage courant suffira et je (Plume de Choucas) pourrai trouver image et description héraldique.

    2 Le surnom : Facultatif. Mais pas "le surnom de Libellule, c'est Lili !" : ce genre de diminutif viendra pendant le jeu. Ce que j'entends par "surnom", sont plutôt des sortes de titres donnés par des hauts faits, ou une réputation (que le personnage s'avère important ou non dans la société). Ex : la Terreur des mer, le Boiteux, le Scorpion Noir...

    Image : Des difficultés pour en trouver une à votre goût ? Faites un tour ici.

    4 Réplique : Une petite phrase qu'aurais pu prononcer votre personnage, ou qui le représente. Facultatif.

     

    En inscrivant un personnage, vous vous engagez à avoir lu et accepté les règles et les explications de base du jeu. En cas de non-respect, vous vous exposez à des sanctions pouvant aller jusqu'au bannissement ou à la suppression de vos personnages.
     

  • Commentaires

    1
    Lundi 25 Décembre 2017 à 14:09

    Je m'inscrirais quand je pourrais mettre GIMP sur mon pc pour que je puise dessiner mon chat ^^

    2
    Lundi 25 Décembre 2017 à 15:31

    Excellent, je t'attend !

      • Lundi 25 Décembre 2017 à 17:19

        J'ai hâte ^^

    3
    Lundi 25 Décembre 2017 à 17:24

    je vais m'inscrire aussi (tu m'as déjà vu ne pas jouer à un de tes RPG ?) 

    mais du coup, les perso, ce sont des animaux qui sont sur deux pattes ? Ils peuvent marcher à pattes ?  

    4
    Lundi 25 Décembre 2017 à 17:50

    Tu as des précisions dans "autres". Oui, les personnages sont des humains à demis animaux, mais plus humains de comportement ils ne vont pas à quatre pattes et peuvent... Par exemple.... Monter à cheval (exemple tout à fait pris au hasard ;-))

    5
    Lundi 25 Décembre 2017 à 17:54

    oui, j'ai fini de tout lire. Mais du coup ce autre m'a un peu mélangé... bon, ok..

    6
    Lundi 25 Décembre 2017 à 18:00

    C'est bien de me dire, pour que je puisse rendre plus clair. Quels passages prêtent à confusion ?

    7
    Lundi 25 Décembre 2017 à 18:16

    Mince j'ai fait un chat à quatre patte ^^'

      • Lundi 25 Décembre 2017 à 18:32

        J'ai perdu mon inscription -_-

      • Lundi 25 Décembre 2017 à 18:51

        Ha, oui... ça ça ne marche pas... Donc même avec les explications, il y a encore confusion ? Il va falloir que je me relise...

    8
    Lundi 25 Décembre 2017 à 21:36

    Nom 2

    Prénom : Sylta 

    Surnom*

    Peuple : Les mustins 

    Apparence et image3

    (à imaginer sur deux pattes évidement) 

    Sylta est une jeune petite hermine. Elle a donc le pelage brun et le ventre d'un blanc cassé avec le bous de la queue noire. L'hiver, vous la trouverez toute blanche, blanche comme neige mais son bous de queue noir reste. Transformation caractéristique à son espèce. 

    Elle est toute fine avec un long corps, un long cou, une longue queue et des petites pattes pourtant bien rapide et vive. 

    Notre petite Hermine à de super réflexes naturelles. 

    Son seul problème étant ses petites pattes. En effet, avec ça, tenir une épée ou un arc peu être un peu plus compliqué mais elle se débrouille très bien et apprend peu à peu à se servir de ses autres atouts. 

    Résultat d’images pour hermine  

    Caractère : C'est un petit mammifère persévérant. Elle ne s'avoue jamais vaincu, cherche toujours plus loin, voie toujours plus grand. Le problème, c'est qu'elle n'arrive pas à bien mesurer le danger.. Mais du coup, ça fait d'elle quelqu'un de courageux aussi !

    C'est une personne sociable et souriante qui respire la joie de vivre. Elle aime beaucoup discuter, blaguer...etc... Mais on ne va pas la rouler dans la farine non plus, elle est dur d'esprit (bornée) et sans répits, très active, elle ne tiens pas en place et peut vite s'énerver. Un peu susceptible, malheureusement.. 

    Elle n'a pas une grande estime d'elle même, elle va rire de ses erreurs, de ses hontes et ne se prend pas vraiment au sérieux. Comme on dit, vaut mieux en rire qu'en pleurer et ça fait taire pas mal de monde. 

    Profession exercée : elle est une toute fraiche apprentie dans la guilde des rôdeurs 

    Histoire et famille : Sylta est née d'une famille pas très riche... disons qu'ils sont bien. Sa mère est couturière et son père était un sculpteur.

    Enfin, elle grandit et devait suivre le métier de sa mère mais notre petite boule d'énergie devait bouger et se dépenser. Elle s'est mise en tête de faire partie de la guilde des rôdeurs, qu'elle admire au plus haut point. Alors elle s'est "entrainé" avec un ami rat. Sa mère lui cousait inlassablement des tenues, des capes, des sortes d'armures, noires. Toujours noire.

    Son principale entrainement avec son ami était la discrétion : tourné, le but était de s'approcher le plus possible sans bruit et de lui sauter dessus et entamer un combat au bâton. 

    Un jour où elle allait rejoindre son copain, elle entendit des bruits et le vit se faire taper dessus par d'autres enfants de la ville, alors, elle tira son bâton et s'aventura dans la ruelle pour aller le défendre. 

    "Hé Bidule ! T'es un poisson où fraises ? En tout cas t'es pas plus dangereux alors vire tes sales pattes de mon ami !" lui cria t-elle avant de recevoir des moqueries mais elle ne se découragea pas et frappa aussi fort que possible sur le crane de ce petit, plus grand qu'elle. bon, la suite fut pas aussi joyeux car il lui prit, il le lui cassa et la frappa après mais elle se défendit à coup de poings bien qu'elle finit à terre avec des bleus mais son ami avait été défendu et l'avait aidé à se relever :

    "Merci beaucoup Sylta. 

    -De rien, c'est normal. 

    -Tu fera une excellente combattante." 

    il la ramena chez elle et tout est bien qui fini bien. Cette petite aventure la conforta dans son idée. 

    Réplique1 : "encore." 

    "Vaux mieux en rire qu'en pleurer." 

    Blason personnel2 :  

     

    voilà, j'espère que ça va 

      • Lundi 25 Décembre 2017 à 21:56

        Super, une jeune apprentie rôdeur !

        Elle est très bien. Tu veux que je te propose des images pour elle ? J'ai une sélection sur Pinterest où tu auras peut-être ce que tu veux...

      • Mardi 26 Décembre 2017 à 10:24

        Je suis sûre que tu t'en doutais ;) 

        Sinon, oui pourquoi mais niveau image je suis assez exigeante mais je suis preneuse pour quelques idées 

      • Mardi 26 Décembre 2017 à 10:33

        J'ai découvert un nouveau logiciel de dessin (pour noël), et je n'ai pas pu m'empêcher de l'essayer, alors j'ai tenté de  la dessiner. J'aime bien le logiciel, mais le résultat n'est pas encore fameux. A toi de voir si tu l'aime bien : lien ici (je peux rogner les bords si besoin)

        Sinon, comme je te le proposai hier, voici le lien de la sélection : ici. Je ne sais pas si tu y trouvera ton bonheur.

      • Mardi 26 Décembre 2017 à 11:28

        Merci plume ça me touche. Et bien tu peux mettre ton image si tu veux mais on peut garder l'image réelle aussi ? Mettre les deux... mais sinon c'est génial le truc de pinterest ! Je vais faire un autre perso en reprennant une image de la ;) que dis-je ? 3 autre ! J'ai vu 3 images qui m'inspiraient bien 

      • Mardi 26 Décembre 2017 à 12:24

        Oui, pas de problème !

        Je fais sa fiche cet après-midi, et je m'occupe de son maître ^^

      • Mardi 26 Décembre 2017 à 12:38

        Super, merci Plume ! 

        Et je dois commencer où ? 

        Au fait c'est quoi ton logiciel ? il est gratuit ? Sans virus ? 

      • Mardi 26 Décembre 2017 à 13:02

        Au royaume mustin... Il reste des tas et des tas de lieux à faire, ce sera l'occasion. D'après la carte, tu as une préférence ?

        Art Rage, mais il n'est pas gratuit...

      • Mardi 26 Décembre 2017 à 13:35

        Dans la logique, je pensais à la capitale... 

        Argh, non bah? Oublie. 

      • Mardi 26 Décembre 2017 à 13:42

        Possible. Moins tranquille pour un début, mais possible.

    9
    Mardi 26 Décembre 2017 à 13:39

    Je vais probablement m'inscrire... Mais de quels rôles aurais-tu besoin ? 

      • Mardi 26 Décembre 2017 à 13:44

        Comme on a peut d'inscription pour le moment, il n'y a pas de rôle plus urgent que d'autre... Peut-être les familles nobles ou les guildes, mais pour un premier personnage tu peux faire comme Fidaè qui a eut la bonne idée de prendre une jeune apprentie : ainsi elle pourra se familiariser avec le monde en douceur.

        Comme tu veux donc, et du peuple que tu veux.

      • Mardi 26 Décembre 2017 à 13:46

        Alors je vais prendre un reptilien. 

      • Mardi 26 Décembre 2017 à 13:50

        D'accord !

        C'est bien, c'est varié ^^

      • Mardi 26 Décembre 2017 à 13:53

        Yep, c'est mon top premier perso dans un nouveau RPG. Apprenti, ou mercenaire aussi comme ça je vois de tout suivant ce que les gens on besoin. Ou bien un simple paysans pour me familiariser avec le monde mais moins celui la. 

        Vous devinez donc quel sera mon prochain inscrit ici. 

    10
    Mardi 26 Décembre 2017 à 13:57

    Ho ! Je viens de me rendre compte qu'il manquait un critère important dans les inscription : l'âge. Fidaè, tu pourrais me donner celui de Sylta s'il te plais ?

    11
    Mardi 26 Décembre 2017 à 13:58

    Et il faudrait le sexe, aussi, non ? Pour savoir si le perso est un mâle où une femelle. 

    12
    Mardi 26 Décembre 2017 à 13:59

    Oui, pas faux ! Merci ! (même si, la plupart du temps, c'est assez évident)

    13
    Mardi 26 Décembre 2017 à 14:00

    De rien ! (oui)

    14
    Mardi 26 Décembre 2017 à 14:31

    Bah... c'est age humain ? Faut avoir quel age minimum et maximum pour être apprentie ? 

    15
    Mardi 26 Décembre 2017 à 14:36

    Oui, âge humain.

    Je dirais aux alentours des 15 ans, à quelques années près. Du coup, tu es sûre de vouloir commencer à la capitale ?

    16
    Mardi 26 Décembre 2017 à 14:41

    Ok, 15 ans. C'est ce que je pensais au ddébut. 

    Oui, ça serait l'idéal mais prend tout ton temps pour la faire, te presse pas. C'était une inscription en avance. 

    17
    Mardi 26 Décembre 2017 à 14:46

    Très bien.

    C'est moins tranquille pour des rôdeurs. Et puis à la capitale, il y a le siège de l'Ordre... Pas vraiment besoin d'autre rôdeur... Hum... Et un comté juste à côté de la capitale ? Pour pouvoir la rejoindre rapidement à cheval si besoin (donc près de l'éventuelle activité), mais assez loin pour faire son apprentissage tranquille ?

      • Mardi 26 Décembre 2017 à 16:54

        Du coup, c'est quelle ville ?

      • Mardi 26 Décembre 2017 à 19:02

        Je vais la faire, dès que je serais sur ordi, comme pour Legeduil !

    18
    Mardi 26 Décembre 2017 à 15:22

    Ok, ça serait parfait si c'est préférable !

    19
    Mardi 26 Décembre 2017 à 16:38

     

    Nom 2 : Havreblanc

    Prénom : Sirius

    Surnom*: Patte-Agile

    Age : 17 ans

    Sexe : Mâle

    Peuple : Les Félins

    Apparence et image3 : Sirius est un chat au pelage noir et au bout de la queue blanc. Il a une épée et des bottes en cuir. Ses yeux sont ambrées et incroyablement pétillants. Son museau est légèrement lisse et rose vermeille. 

    Caractère : Sirius est un chat surexcité, il adore courir dans le jardin du château et aime beaucoup jouer à la balle avec les plus jeunes. Il est un peu sauvage, il aime la nature , d'ailleurs sont plus grand rêve serait de voler. Il en rêve depuis tout petit , voler  : comme un oiseau ! Il est très agile d'ou son surnom : Patte-Agile.

    Profession exercée : Future Roi/Prince Aînée 

    Histoire et famille : Quand il était petit Sirius adorait jouer : grimpait au arbre , se battre avec ses amis... Il était extrêmement intrépide et cela n'a pas changer. Un jour sa mère est morte, tuée par deux loups en essayant de le protéger. Il s'en ai voulu car c'est en partie de sa faute : Il s'était sauvé du château. Un jour il s'est promis qu'il arriverai à se libérer de ses fonctions : il faut dire qu'il n'aimait pas du tout le rôle de roi. Tuer pour protéger son peuple , Gouverner le répugnait car il n'aimait pas vraiment donner des ordres. Sirius se répète tout les jours "Mieux vaut tard que jamais" car il espère pouvoir s'évader sans être retrouvé un jour , s'envoler de ses fonctions et de la cours de son père.

    Réplique1 : "Mieux vaut tard que jamais"

    Blason personnel2 :

      • Mardi 26 Décembre 2017 à 18:50

        Beaucoup mieux ! 

        Très bien, cette fois c'est bon. Je ferais ta fiche lorsque je serai sur ordi.

      • Mardi 26 Décembre 2017 à 18:52

        Youpiii ^-^

    20
    Mardi 26 Décembre 2017 à 19:05

    (Comment tu as fait pour la plume comme curseur j'ai essayer avec un tête de loup mais ça marche pas -_-)

      • Mardi 26 Décembre 2017 à 19:42

        Regarde ici

      • Mardi 26 Décembre 2017 à 20:06

        Mercii ^-^

      • Mardi 26 Décembre 2017 à 21:12

        Très beau dessin au passage ! Je le préfère au premier...

      • Mardi 26 Décembre 2017 à 23:16

        Encore mercii ^-^

        Moi aussi je le préfère au premier :)  Mais d'un côté c'est normal j'ai pris plus de temps à le faire.

      • Mardi 26 Décembre 2017 à 23:19

        Ça se voit.

        Si tu veux voir : il est le premier à apparaître sur un arbre généalogique. ^^

      • Mercredi 27 Décembre 2017 à 13:13

        Okii je vais allez voir ^^

      • Mercredi 27 Décembre 2017 à 13:18

        Le pauvre Sirius est seul à la capitale... J'hésite entre faire son père (qui devra bien être joué par quelqu'un mais qui m'intéresse moins) et créer un autre personnage (qui m'inspire bien plus mais qui n'est pas indispensable)...

      • Mercredi 27 Décembre 2017 à 13:23

        Comme tu veux ^-^

      • Mercredi 27 Décembre 2017 à 14:21

        Sinon, je fais le roi en attendant que quelqu'un d'autre veuille bien de lui, et je ferais mon personnage plus tard ?

      • Mercredi 27 Décembre 2017 à 14:28

        Humm oui c'est pas mal comme ça je pense 

      • Mercredi 27 Décembre 2017 à 14:29

        Bon, ok, je m'y met...

    21
    Mardi 26 Décembre 2017 à 21:51

    C'est bon Fidaè : tu as une ville et un mentor.

    Ton personnage est-il déjà apprenti depuis un certain temps, ou souhaites-tu faire sa rencontre avec le maître ?

      • Mardi 26 Décembre 2017 à 23:01

        Je préfèrerais faire la rencontre pour vraiment tout, au grand tout savoir et comprendre sans avoir à faire de gaffe

      • Mardi 26 Décembre 2017 à 23:11

        D'accord, très bien.

      • Mercredi 27 Décembre 2017 à 09:01

        Du coup, c'est quelle ville ?

      • Mercredi 27 Décembre 2017 à 10:25

        Baldr

        Elle n'est pas encore sur la carte, mais j'essayerai d'arranger ça. Un peu au nord de la capitale.

      • Mercredi 27 Décembre 2017 à 10:53

        Elle s'appelle comment ? 

      • Mercredi 27 Décembre 2017 à 10:57

        La ville ? Ben... Je l'ai dis : Baldr.

      • Mercredi 27 Décembre 2017 à 11:07

        Ah oui, pas vu désolé

      • Mercredi 27 Décembre 2017 à 11:13

        Pas grave. Bon, je pars bientôt, mais je te laisse commencer tout de même si le coeur t'en dit !

      • Mercredi 27 Décembre 2017 à 11:17

        C'est fait !

      • Mercredi 27 Décembre 2017 à 13:11

        J'ai vu !

    22
    Mercredi 3 Janvier 2018 à 12:43
    Je m'inscrirais !
      • Mercredi 3 Janvier 2018 à 16:11

        Tiens, salut Lone Cloud ! Enfin de retour ?

      • LC
        Vendredi 5 Janvier 2018 à 14:14
        Non j'étais à la gare. Je suis actuellement à l'aéroport, j'ai raté mon avion car le train a retardé de 2 h.
      • Vendredi 5 Janvier 2018 à 16:24

        Ah... Pas de chance.

    23
    Dimanche 7 Janvier 2018 à 13:12

    Personnage Orphelin

     

    Nom 2 : Shrâa

    Prénom : Dranktl

    Surnoms*: Le Siffleur, Fléau des Pirates, et : Chasseur des vents( pour les amis)

    Age : 30 ans

    Sexe : Mâle

    Peuple : Reptilien

    Apparence et image3 :https://www.pinterest.fr/offsite/?url=http%3A%2F%2Fcdn.obsidianportal.com%2Fassets%2F198043%2FSskhavo.jpg&token=537-22&pin=855472891691256526 

    Shrâa est un Reptilien de couleur vert émeraude, aux yeux profondément jaune. Une épée ceint sa taille, au pommeau doré, avec un minuscule blason gravé dessus. Plusieurs cicatrices ont entamés ses écailles pourtant solide, la plus « belle » étant sur son bras gauche. Comme tout bon serpent, il a une queue reptilienne, assez courte pour ne pas le déranger, mais assez longue et musclé pour assommer quelqu’un facilement. Une collerette genre cobra entoure son cou, et ce dresse dès qu’il est intéressé, ou en colère. Deux dagues sont cachées dans sa botte, et il est de grande taille. Il porte quasiment toujours la même armure, quasiment inutile grâce à ses écailles dures comme la plus solide des pierres. Ses doigts sont crochus, terminés par des ongles aigus, et quand il parle, les s sifflent de façon menaçante, et dérangeante mais il n’y est pour rien. Ses crocs sont effilés, et on peut voir qu’elle sont soigneusement coupés en forme de pointe dans sa geule.

    Dans son dos est fixé une poche secrète, situé dans son armure, et fermé par un mécanisme ingénieux. A l’intérieur ? Un cahier rempli de notes serrées, des fioles en tous genres, contenant des liquides allant du vert au violet…

    Caractère :

    Shrâa est, comme la plus part de ses confrères, secret et silencieux. Il ne parle pas pour ne rien dire, et même avec sa famille il échange peu. Beaucoup croient d’ailleurs qu’il est muet.

    Il n’aime pas « trop » réfléchir. Agir en vitesse et avec technique, voici son idéal. Il ne sourit presque jamais… de toute façon, quand il le fait, son sourire ressemble à une grimace.

    Shâa aime la mer, les forêts profondes.. bref, tout endroit au calme. Les tempêtes ne lui font pas peur, il est quasiment né dedans ! L’indépendance le fait parfois rêver, et bien qu’il soit silencieux, ses attributs de serpent le trahissent parfois. Car bien qu’il ne montre pas grand-chose, il n’est pas dénué d’émotions. Il aime les bonnes blagues, les veillées entre vieux copains, et il peut même trouver de l’humour, s’il fait un effort.

    Assez calme, Shrâa ne se met que rarement en colère, et pour des choses bien précises : Allumer un feu, laver une épée, la discrétion, le don de soi à une cause.. et d’autres choses similaires ..

    Les moqueries et la méfiance que les gens conçoivent pour sa race ne le fâche pas, il en ait même fier, et trouve cela pratique.

    Il n’aime pas montrer sa force  à tout venant, préférant la ruse à la force brute. Ne s’est jamais marié, et n’en vois pour le moment aucune utilité…Malgré tout cela, Shrâa à un bon cœur, qu’il montre rarement au grand jour. Il ne laissera par exemple jamais un faible en difficulté, et n’acceptera pas d’assassiner quelqu’un sans avoir de bonnes raisons de le faire

     

    Profession exercée :

    Shrâa est un mercenaire, mais ne fait partie d’aucune guilde . Simplement, il voyage, et aide les gens dans le besoin, moyennant la somme d’argent qui pourra le faire vivre. Si non, accessoirement, il est prince de sang, cousin de la maison Narys par son père, lui-même Duc.

    Histoire et famille :

    Shrâa. Drôle de nom. A la base pas du tout prédestiné à régner un jour, ses parents l’ont au départ rejeté, à cause de son défaut de prononciation. Bien sûr, tous les reptiliens ont un léger poil sur la langue quand il s’agit de dire les s sans en mettre 3 à la suite. Mais Shrâa, en plus d’avoir ce défaut très prononcé, avait la langue extrêmement fourchue, et dès qu’il parlait, son accent était tellement fort qu’on aurais dit qu’il parlais toujours avec de mauvaises pensées.  Shrâa est donc resté. Il est né à la cour royale, a eu les meilleurs professeurs de son pays et a appris auprès de son cousin, l’héritier actuel du royaume reptilien. Sa passion : l’épée, les dagues et la stratégie rapide. Sa famille ne l’a jamais vraiment adulé : son père ne l’a jamais vraiment aimé, trouvant qu’il était malingre, et peu intelligent par rapport à son frère aîné,  « bien supérieur à lui ». Sa mère, beaucoup trop intelligente mais préférant entre tous ses nombreux enfants la petite dernière, n’a jamais vu en lui qu’un objet qu’elle pourrait manier pour la gloire de son peuple. Quant à ses frères et sœurs … Ils étaient10, mais au fur et à mesure du temps, il n’en resta plus que quatre, les plus importants dans l’histoire du mercenaire : Nestor, Shrââ, Njörd et Grishka.

    Rien à gagner du côté de la famille donc… sauf pour sa petite sœur.

    Les premières années de Shrâa ne furent cependant pas tristes. Ces 10 premières années du moins. Et puis un matin, quand il se réveilla... Il trouva sa mère en larmes, ce qui ne lui arrivait jamais, et son père le visage ravagé. Sa famille était très avancé dans l’art des bateaux, et en tant que cousins les plus proches du roi, ils étaient très bien vus de tout le monde...

    Un attentat avait été commis contre leur famille : Son aîné, le premier né de son père et de sa mère, était alors partit sur la mer, avec ses trois premiers frères, et leur jeune sœur. Tous morts. Des pirates. Personne ne s’attendait à un tel évènement. Personne n’aurait pu imaginer une seule seconde cette affreuse tragédie dans la famille. Cela détruisit le père. Ses quatre premiers héritiers, partis en fumés. Non seulement un vide considérable avait été crée pour la famille, mais encore le nouvel héritier, Nestor, n’était pas formé pour devenir Duc. Et Shrâa étant juste après … Son éducation devint un véritable calvaire. Le père des deux jeunes seigneurs devint triste et sombre, ne parlant sans cesse à ses fils que du brio de leur frère défunt.

    «  Bien sûr, il était fort, lui ! »

    -«  Lui n’aurait pas fait ça ! »

    « Votre frère, à votre âge, était déjà le meilleur dans telle catégorie ! »

    Les deux nouveaux « aînés » finirent donc leur adolescence sans amour paternel et maternel, avec la perte de leurs frères et sœurs sur le cœur.

    Pour Shrâa, ceci se transforma en mutisme (il ne parlait déjà pas beaucoup) et il voulut devenir le meilleur pour épater son père.

    Il se pris aussi à détester sa mère qui l’obligea à se former aux potions, pour qu’il devienne un jour le « plus grand guérisseur au monde au service de son roi, son frère aîné . »Sans compter qu’à la naissance de leurs petite sœur, la dernière, qui de surcroît subissait une grave malformation : Elle n’avait pas de jambes, mais une queue immense, la duchesse ce pris à ne plus aimer qu’elle, la couvant beaucoup trop au gout de la famille.

    Shrâa s’enlisa bientôt dans la mélancolie la plus complète, le mutisme le plus profond, la noirceur la plus ténébreuse. Sa petite sœur était la seule qui arrivait à l’approcher sans subir ses foudres, et sa seule consolation était la mer et ses armes.

    A 15ans, devenu un guerrier déjà redoutable, et un véritable maître des potions (contre son grès ) il part servir son pays sur la mer, pendant 10 ans.

    Il détruit les pirates, ceux-là même qui avaient anéantis cinq des membres de sa famille. Puis il revient chez lui…  mais Shrâa n’est toujours pas satisfait. Il s’ennui, l’inaction lui pèse beaucoup. Et son frère devient de plus en plus odieux avec lui. Ils ne s’entendent guerre sur beaucoup de chose, d’autant plus que Nestor n’est pas vraiment le plus intelligent de la famille.

    Finalement, après un risque l’opposant, son père et lui, Shrâa coupe les ponts. Il quitte la demeure familiale, et deviens une sorte de maraudeur. Il dresse des cartes, vagabonde dans la nuit la plus sombre, combat tous ceux qui se dressent sur son passage. Il apprend à ne plus faire de bruit en marchant, à cacher ses émotions, à taire son nom.

    Peu à peu, le reptilien reprend gout à la vie. Sa famille ne lui manque pas, sauf peut-être sa sœur Grishka, la « sans jambe », comme on l’appelle, celle qui lui ressemble le plus.

    Shrâa vit donc une vie d’errance complète, tout en fessant parfois des apparitions aux coures royales. Car, bien qu’il est renié sa famille, il n’en reste pas moins prince de sang, potentiel concurrent à la couronne. En voilà un, au moins, qui saura se protéger seul des complots de la coure ! A côté de son travail de mercenaire, il recherche la piste d’un marchand de potion très secret, qui ne se laisse jamais approcher de très près.

    Car Shrâa à entendu la rumeur : Quelqu’un veux la perte de sa famille.

    N’est-il pas vrai qu’à chacune de ses grossesses, sa mère a été malade ? Pour lui et Grishka, bien plus encore.

    Shrâa a donc cherché une piste. Et il a trouvé. Remontant petit à petit la mince piste que ce vendeur de potion laissait. Car c’est à cause de lui, ou plus tôt de celui qui l’emploie, que sa petite sœur n’a pas de jambes. A cause de lui que Shrâa portait un si vulgaire nom, et peut-être bien à cause de lui que ses aînés ont étés tués par des pirates, qui savaient parfaitement que la vengeance royale tomberait sur eux comme le fil du couperet.

    Shrâa est en chasse, et rien, sinon la mort, ne l’arrêtera.

     

                                                                                              

    Réplique1 : “Sssssssssssi tu gardes un sssssecret, il est ton esssssclave. Sssi tu le dévoile, tu es le sssien.”

     

    Blason personnel2 :

     

    Ce blason est gravé dans le pommeau de l’épée de Shrâa, sur son casque ( qu’il ne met quasiment jamais ) et surtout dans son cœur

     

    24
    Dimanche 7 Janvier 2018 à 13:15

    Et comme l'image n'a pas l'air de marcher, je la remet ici :

    http://cdn.obsidianportal.com/assets/198043/Sskhavo.jpg

    25
    Dimanche 7 Janvier 2018 à 13:19

    Personnage orphelin

    Nom 2 : Dranktl

    Prénom : Grishka

    Surnom*: La dame des langues et, péjoratif : Femme Serpent

    Age :21 ans

    Sexe : femelle

    Peuple : Reptilien

    Apparence et image3 :

    La dame des langues

    Grishka, bien qu’amputé de ses membres inférieurs reste une belle représentation de son peuple. Le nez fin, les narines légèrement ouvertes et frémissantes, et les yeux jaunes typique de sa famille font vraiment d’elle une belle femme. Ses écailles sont vertes et jaunes et son ventre est blanc. Très fine à la taille, sa queue paraît démesurée à côté, ce qui la rend mystérieuse. Beaucoup de gens ont peur d’elle à cause de cela.

     

    Caractère : Grishka est active. Elle déteste rester dans l’inaction, et est souvent enjoué. Elle aime les belles parures, qu’elle se confectionne elle-même, et est très savante, dans beaucoup de domaines. Très franche, elle sait user de la courtoisie, et connait tous les potins de la cour royale sans y prendre part. Ainsi, elle garde une longueur d’avance sur beaucoup des rivaux de son peuple, qu’elle sert avec beaucoup de diligence. Parle bien, mais à un côté manipulateur…. Sous ses apparences de petites fille effarouché ce cache une vraie tigresse, qui, sans griffes et crocs, arrive à combattre avec les seules ressources de sa langue. Ainsi, elle peut très bien empoisonner n’importe qui pourvu qu’on lui en donne l’ordre. Grischka est incorruptible, très fidèle à sa cause, les Reptiliens. En tant que dernière de famille, elle a hérité de tout l’amour maternel, et le distribue autour d’elle avec parcimonie. Accueillante, bienveillante avec tout le monde, extérieurement, elle est la parfaite Ambassadrice..

    Son père à même regretté que ce ne soit pas elle l’aînée.. .car nul doute qu’elle aurait régit le duché avec une main de fer dans un gant de velours..

    Aime beaucoup son grand frère Shrâa, avec qui elle s’entende très bien, de par leur malformation commune et leur gout du secret et des attaques perverses.

     

    Profession exercée : Ambassadrice à la cour de Havreblanc d’ordinaire, elle se déplace dans toutes les villes où ont à besoin de son talent de belle parleuse… car beaucoup de monde se rallie à sa parole. 

     

    Histoire et famille :

    Dernière de famille, elle n’a quasiment pas connu ses cinq premiers frères et sœurs, morts en mer. Couvé par sa mère, qui voulait prouver au monde entier que sa fille pouvait vivre une vie normale sans l’être elle-même, Griscka grandit bien, en beauté et en force intellectuelle. Comme la plus parfaite des petites princesses, elle apprend à l’histoire, les langues, la géographie.. Mais séparé du monde entier. Et Grishka n’est pas comme cela. Grishka est libre de nature. Elle connait à peine ses frères et sœurs aînés, à 10 ans ! Alors, avec l’aide de son frère Shrâa, elle s’évade du cocon d’amour où sa mère l’a enfermé. Elle découvre la vie, la ville, le monde et ses perversités … C’est à ce moment-là qu’elle décide de servir son pays avec ses belles paroles. Elle est formée, à du sang froid, et veut connaître le monde, sans pour autant avoir à combattre, puisque physiquement, elle en est incapable.

    Elle reviens vers ses parents, les priant de bien accéder à son vœu.. Mais la mère refuse, le père ne veux pas ce ridiculiser en dévoilant sa fille sans jambes.

    Et puis un jour, elle réussit un coup d’éclat .

    Son frère aîné, Nestor, est tombé dans de sales draps : Dettes d’argent, à un riche baleiner, qui ne veut pas lâcher prise. Son frère est au désespoir, car ses parents n’ont rien voulu payer.

    Grishka, qui aime tous ses frères et sœurs, ce sent tout de suite obligé d’aider son aîné. Elle se lance dans le monde, va parler dans les tavernes, vides ses coffres  à bijoux pour payer des pots de vins. Pendant cinq jours, elle bouge dans tous les sens, parle avec délicatesse, à certains, tout en n’en rudoyant d’autre.

    Bref, le 5eme jour, où l’accusé et l’opposant doivent se rencontrer arrive. Nestor ne crois pas tout de suite à sa chance en voyant que tout le peuple s’est rangé derrière lui, sans vraiment le connaitre, car Nestor n’a jamais rien fait pour s’attirer les bonnes grâces du peuple. Tout le monde l’acclame … ou plus tôt, acclame sa sœur .

    Grishka, de sa fenêtre regarde avec un sourire serin ce peuple qu’elle a su rallier à elle.

    Le baleiner est obligé de retirer sa plainte. Les gens le huent, quand il passe devant eux. Et quand Nestor veux remercier la foule de cet « acte de foi envers son futur Duc » tout le monde part.

    Et c’est ainsi que Grishka, la « Dame des langues »comme on l’appellera à la suite de cette action d’éclat s’éleva dans la haute société. Par la seule force de son esprit, elle a réussi là ou plusieurs chevaliers en armures auraient failli.

    Depuis, la Femme Serpent est acclamé partout où elle passe dans son duché, les rares fois où elle y va, et est regardé avec respect par son père, qui la croyait bonne à rien.

    Maintenant, elle reste souvent à Havreblanc en tant que la plus jeune ambassadrice du palais.. Sans beaucoup d’expérience, Grishka apprend de tout sans jamais se lasser.

     

     

     Réplique1 : Un ambassadeur est un honnête homme qui a pour mission de mentir pour le bien de son pays… Je suis l’idéale pour cette mission père, envoyez moi là-bas.

    Blason personnel2 : 

    26
    Dimanche 7 Janvier 2018 à 14:32

    Wow... comme ça fait plaisir de retrouver tes inscriptions-romans !

    Aloooors... c'est excellent, avec déjà une histoire très construite autour de ses personnages, mais j'ai une petite rectification à faire... qui fait s'écrouler une partie de ces inscriptions, et ça me désole. Mais je ne peux pas faire autrement.

    Les reptiliens "serpents" ne sont pas le fruit d'une malformation, ils existent naturellement. Il suffit que Grishka ait des gènes de serpents dans ses ancêtres, et ce détail si important n'est plus du tout étonnant. (au fait, tu n'as pas mit l'image, mais, d'après la description, je suppose qu'il s'agit de celle-ci :

    cyrail: “ Naga Vitalist - MtG Amonkhet by namesjames Featured on Cyrail: Inspiring artworks that make your day better ”

    je la trouve sublime)

    Ensuite, détail beaucoup plus facile à modifier, la famille souveraine des reptiliens se nomme Narys, et non Dranktl.

    27
    Dimanche 7 Janvier 2018 à 17:47

    Effectivement, c'est un détail non négligeable ^^ Dommage que je ne l'ai pas lu plus tôt !

    Pour la famille, je ne me suis pas trompée, j'ai changé le nom pour mettre un duché, des "cousins" royaux si tu préfère... d'où le blason un peu changé de Shrâa

    Si non pour le reste, je vais refaire une histoire, ce n'est pas un problème ^^

    28
    Dimanche 7 Janvier 2018 à 17:54

    C'est de ma faute : je ne l'ai pas écrit, le jugeant sans doute négligeable. Je le rajouterais dans ce cas, ou alors simplement une illustration de plus pour les reptiliens... Encore désolé.

    Ha, d'accord ! Tout l'histoire ne concernait donc pas la famille royale, mais un important duché cousin de la famille royale donc ? Par contre, le blason de Shrâa ne s'est pas affiché... est-ce normal ?

    (aussi un détail que j'ai du mal à cerner dans son caractère, mais qui est plus de l'ordre de la compréhension personnelle : tu écris : "Il n’aime pas « trop » réfléchir. Agir en vitesse et avec technique, voici son idéal.", puis tu ajoute : "Il n’aime pas montrer sa force  à tout venant, préférant la ruse à la force brute". Du coup, j'ai dû mal à imaginer comment il réagit réellement dans les différentes situations qu'il pourrait rencontrer.)

    29
    Dimanche 7 Janvier 2018 à 19:09

    Voila le blason

    Pour la compréhension :

    "Il n’aime pas « trop » réfléchir. Agir en vitesse et avec technique, voici son idéal."

    Il n'aime pas perdre son temps à échafauder des plans faramineux, une fois qu'il est sur de lui il agit de son mieux .

    "Il n’aime pas montrer sa force  à tout venant, préférant la ruse à la force brute".

    Shrâa préfère paraître faible aux yeux de beaucoup de monde afin de préserver son anonymat sur sa capacité à l’épée, car il est un peu sournois sur les bords .

    J'ai mieux expliqué ou s'est pire ? ^^

    30
    Dimanche 7 Janvier 2018 à 19:10

    Bon, le blason ne veux pas se mettre ... Ce n'ets pas bien grave, il était moche de toute façon !

    31
    Dimanche 7 Janvier 2018 à 19:11

    Oui, d'accord, c'est plus clair ! Mais par contre, toujours pas de blason.

      • Mardi 9 Janvier 2018 à 07:49

        C'est mon ordinateur qui bug ou vous aussi vous avez ça ? Impossible de lire toute ton inscription Wistala, et la page refuse de se charger en entière. C'est la première fois que ça me fait ça avec autant d'acharnement pour toujours le même message.

      • Mardi 9 Janvier 2018 à 12:35

        ah oui tiens, moi aussi c'est pareil !

      • Mardi 9 Janvier 2018 à 12:37

        Supprime mon message au pire, et je te le remet

      • Mardi 9 Janvier 2018 à 17:50

        Impossible ! J'ai beau cliquer sur la croix, le commentaire refuse de se supprimer ! cry

      • Mardi 9 Janvier 2018 à 18:08

        Ca c'est étrange... Je n'avais jamais vu un bug semblable. 

        Tu en as parlé au staff d'Eklablog ?

      • Mardi 9 Janvier 2018 à 20:20

        Non, pas encore. Toi aussi ça bloque à l'histoire de Grishka ?

      • Mardi 9 Janvier 2018 à 20:22

        Ca bloque aussi. :/

        (Personne Orphelin c'est Wistala ?)

      • Mardi 9 Janvier 2018 à 20:40

        Vu l'avatar (et même l'application des fiches), tu devais t'en douter, non ?

      • Mardi 9 Janvier 2018 à 20:41

        Yeah ! J'ai réussit à le supprimer ! Je ne sais pas comment, mais j'ai réussit !

    32
    Mercredi 10 Janvier 2018 à 11:45

    Bon ben c'est reparti ! ^^

    Histoire de Shrâa

    Shrâa. Drôle de nom. A la base pas du tout prédestiné à régner un jour, ses parents l’ont au départ rejeté, à cause de son défaut de prononciation.

    Sa famille est réputée pour avoir des ancêtres serpents, sans doute ecce pour cela que Shrâa siffle beaucoup. Mais soit le duc et la duchesse ne l’ont pas compris, soit cela ne leur a fait ni chaud ni froid.

    Bien sûr, tous les reptiliens ont un léger poil sur la langue quand il s’agit de dire les s sans en mettre 3 à la suite. Mais Shrâa, en plus d’avoir ce défaut très prononcé, avait la langue extrêmement fourchue, et dès qu’il parlait, son accent était tellement fort qu’on aurait dit qu’il parlait toujours avec de mauvaises pensées.  Shrâa est donc resté. Il est né à la cour royale, a eu les meilleurs professeurs de son pays et a appris auprès de son cousin, l’héritier actuel du royaume reptilien.

    Sa passion : l’épée, les dagues et la stratégie rapide. Sa famille ne l’a jamais vraiment adulé : son père ne l’a jamais vraiment aimé, trouvant qu’il était malingre, et peu intelligent par rapport à son frère aîné,  « bien supérieur à lui ». Sa mère, beaucoup trop intelligente mais préférant entre tous ses nombreux enfants la petite dernière, n’a jamais vu en lui qu’un objet qu’elle pourrait manier pour la gloire de son peuple. Quant à ses frères et sœurs … Ils étaient10, mais au fur et à mesure du temps, il n’en resta plus que quatre, les plus importants dans l’histoire du mercenaire : Nestor, Shrââ, Njörd et Grishka.

    Rien à gagner du côté de la famille donc… sauf pour sa petite sœur.

    Les premières années de Shrâa ne furent cependant pas tristes. Ces 10 premières années du moins. Et puis un matin, quand il se réveilla... Il trouva sa mère en larmes, ce qui ne lui arrivait jamais, et son père le visage ravagé. Sa famille était très avancé dans l’art des bateaux, et en tant que cousins les plus proches du roi, ils étaient très bien vus de tout le monde...

    Un attentat avait été commis contre leur famille : Son aîné, le premier né de son père et de sa mère, était alors partit sur la mer, avec ses trois premiers frères, et leur jeune sœur. Tous morts. Des pirates. Personne ne s’attendait à un tel évènement. Personne n’aurait pu imaginer une seule seconde cette affreuse tragédie dans la famille. Cela détruisit le père. Ses quatre premiers héritiers, partis en fumés. Non seulement un vide considérable avait été créé pour la famille, mais encore le nouvel héritier, Nestor, n’était pas formé pour devenir Duc. Et Shrâa étant juste après … Son éducation devint un véritable calvaire. Le père des deux jeunes seigneurs devint triste et sombre, ne parlant sans cesse à ses fils que du brio de leur frère défunt.

    «  Bien sûr, il était fort, lui ! »

    -«  Lui n’aurait pas fait ça ! »

    « Votre frère, à votre âge, était déjà le meilleur dans telle catégorie ! »

    Les deux nouveaux « aînés » finirent donc leur adolescence sans amour paternel et maternel, avec la perte de leurs frères et sœurs sur le cœur.

    Pour Shrâa, ceci se transforma en mutisme (il ne parlait déjà pas beaucoup) et il voulut devenir le meilleur pour épater son père.

    Il se pris aussi à détester sa mère qui l’obligea à se former aux potions, pour qu’il devienne un jour le « plus grand guérisseur au monde au service de son roi, son frère aîné . »Sans compter qu’à la naissance de leurs petite sœur, la dernière, qui de surcroît subissait une grave malformation : Elle n’avait pas de jambes, mais une queue immense, la duchesse ce pris à ne plus aimer qu’elle, la couvant beaucoup trop au gout de la famille.

    Shrâa s’enlisa bientôt dans la mélancolie la plus complète, le mutisme le plus profond, la noirceur la plus ténébreuse. Sa petite sœur était la seule qui arrivait à l’approcher sans subir ses foudres, et sa seule consolation était la mer et ses armes.

    A 15ans, devenu un guerrier déjà redoutable, et un véritable maître des potions (contre son grès ) il part servir son pays sur la mer, pendant 10 ans.

    Il détruit les pirates, ceux-là même qui avaient anéantis cinq des membres de sa famille. Puis il revient chez lui…  mais Shrâa n’est toujours pas satisfait. Il s’ennui, l’inaction lui pèse beaucoup. Et son frère devient de plus en plus odieux avec lui. Ils ne s’entendent guerre sur beaucoup de chose, d’autant plus que Nestor n’est pas vraiment le plus intelligent de la famille.

    Finalement, après un risque l’opposant, son père et lui, Shrâa coupe les ponts. Il quitte la demeure familiale, et deviens une sorte de maraudeur. Il dresse des cartes, vagabonde dans la nuit la plus sombre, combat tous ceux qui se dressent sur son passage. Il apprend à ne plus faire de bruit en marchant, à cacher ses émotions, à taire son nom.

    Peu à peu, le reptilien reprend gout à la vie. Sa famille ne lui manque pas, sauf peut-être sa sœur Grishka, la « sans jambe », comme on l’appelle, celle qui lui ressemble le plus.

    Shrâa vit donc une vie d’errance complète, tout en fessant parfois des apparitions aux coures royales. Car, bien qu’il est renié sa famille, il n’en reste pas moins prince de sang, potentiel concurrent à la couronne. En voilà un, au moins, qui saura se protéger seul des complots de la cour ! A côté de son travail de mercenaire, il recherche une piste.

    Car Shrâa a des oreilles pour entendre, et il a entendu la rumeur.

    Les pirates qui ont tués ses aînés ont été payés pour leur travail, sachant que la colère royale s’abattrait sur eux. Mais qui  les a payé ?...

    Shrâa est en chasse, et rien, sinon la mort, ne l’arrêtera.

    33
    Mercredi 10 Janvier 2018 à 11:47

    Surnom : La dame des langues et, péjoratif pour les autres peuples : Femme Serpent

    Histoire de Grishka :

    Dernière de famille, elle n’a quasiment pas connu ses cinq premiers frères et sœurs, morts en mer. De mémoire de serpent, jamais une enfant n’a été autant couvé par ses deux parents depuis bien des années. La cause ? Contrairement à son frère Shrâa, à qui ses ancêtres n’ont pas portés chance, Grishka est né avec une queue de serpent, très joliment orné, et qui fait la fierté de ses parents. Alors, on l’enferme très haut dans la demeure familiale et elle reste dans sa chambre, à apprendre ses leçons et à jouer avec ce que son père, pas du tout avare, lui offre.

    Très aimé de tous, elle regrette néanmoins que les gens de son pays ne la connaissent pas.. Ses brèves apparitions aux coures ont toujours eu beaucoup d’éclat, tous les seigneurs la regardant avec des yeux curieux ou bien admiratifs. C’est que par elle, c’est toute sa famille qui est regardé ! C’est du moins ce que sa mère lui dit. 

     Griscka grandit bien, en beauté et en force intellectuelle. Comme la plus parfaite des petites princesses, elle apprend à l’histoire, les langues, la géographie.. Mais séparé du monde entier. Et Grishka n’est pas comme cela. Grishka est libre de nature. Elle connait à peine ses frères et sœurs aînés, à 10 ans ! Alors, avec l’aide de son frère Shrâa, elle s’évade du cocon d’amour où sa mère l’a enfermé. Elle découvre la vie, la ville, le monde et ses perversités … C’est à ce moment-là qu’elle décide de servir son pays avec ses belles paroles. Elle est formée, à du sang froid, et veut connaître le monde, sans pour autant avoir à combattre, puisque physiquement, elle en est incapable.

    Elle reviens vers ses parents, les priant de bien accéder à son vœu.. Mais la mère refuse, le père ne veux pas risquer sa fierté, la plus belle de ses filles, le bijou du duché, à aller vagabonder au dehors au milieu des autres peuples jaloux de son ascendance.

    Et puis un jour, elle réussit un coup d’éclat.

    Son frère aîné, Nestor, est tombé dans de sales draps : Dettes d’argent, à un riche baleiner, qui ne veut pas lâcher prise. Son frère est au désespoir, car ses parents n’ont rien voulu payer.

    Grishka, qui aime tous ses frères et sœurs, ce sent tout de suite obligé d’aider son aîné. Elle se lance dans le monde, va parler dans les tavernes, vides ses coffres  à bijoux pour payer des pots de vins. Pendant cinq jours, elle bouge dans tous les sens, parle avec délicatesse, à certains, tout en n’en rudoyant d’autre.

    Bref, le 5eme jour, où l’accusé et l’opposant doivent se rencontrer arrive. Nestor ne crois pas tout de suite à sa chance en voyant que tout le peuple s’est rangé derrière lui, sans vraiment le connaitre, car Nestor n’a jamais rien fait pour s’attirer les bonnes grâces du peuple. Tout le monde l’acclame … ou plus tôt, acclame sa sœur.

    Grishka, de sa fenêtre regarde avec un sourire serin ce peuple qu’elle a su rallier à elle.

    Le baleiner est obligé de retirer sa plainte. Les gens le huent, quand il passe devant eux. Et quand Nestor veux remercier la foule de cet « acte de foi envers son futur Duc » tout le monde part.

    Et c’est ainsi que Grishka, la « Dame des langues »comme on l’appellera à la suite de cette action d’éclat s’éleva dans la haute société. Par la seule force de son esprit, elle a réussi là ou plusieurs chevaliers en armures auraient failli.

    Depuis, la Femme Serpent est acclamé partout où elle passe dans son duché, les rares fois où elle y va, et est regardé avec respect par son père, qui a enfin compris qu’il ne pouvait pas protéger son enfant indéfiniment.

    Maintenant, elle reste souvent à Havreblanc en tant que la plus jeune ambassadrice du palais.. Sans beaucoup d’expérience, Grishka apprend de tout sans jamais se lasser.

    34
    Mercredi 10 Janvier 2018 à 13:11

    Ouf, ça fonctionne !

    Bien mieux au niveau de l'histoire. En tout cas, je n'ai remarqué aucun problème.

    Le duché de Dranktl... Il reste suffisamment de place sur la carte pour le caser quelque part en territoire reptilien. Plutôt sur l'île Eshert (l'île des reptilien), ou je peux le situer sur les terres conquises sur Axima ou Naerthena ? (sur Axima ce sera l'idéal, et en plus ça irait bien dans le sens de ton histoire... qu'en penses-tu ?)

    35
    Mercredi 10 Janvier 2018 à 17:55

    Fait comme bon te semble ! Mais c'est vrai qu'Axima serait le mieux, tant qu'ils sont sur la côte 

    36
    Mercredi 10 Janvier 2018 à 17:59

    Oui, je ne le pensais pas autrement. Dans les prochaines cartes que je ferais de cette région, je penserais à ce duché.

    37
    Mercredi 10 Janvier 2018 à 19:21

    merci !

    38
    Mercredi 10 Janvier 2018 à 21:34

    Quand aux personnages, je vais les mettre avec les orphelins. J'aime beaucoup Grishka, et je me laisserai peut-être tenter... mais d'abord, je veux voir qui parmi les joueurs déjà présents se sentirait intéressé.

    39
    Jeudi 11 Janvier 2018 à 12:52

    Tiens, en voila une autre ^^

    J'ai mis du temps à trouver l'image !

    Nom 2 :

    Prénom : Zeebelinard

    Surnom*: Zeeb aux mains vives

    Age : 16 ans

    Sexe : M

    Peuple : Aquilin

    Apparence et image3 :

    https://orig00.deviantart.net/cb93/f/2017/058/4/a/zeeb___aarakocra_dnd_character_by_silkynoire-db0lauf.png

    Zeeb est un aquilin à corps de corbeau mais à bec ressemblant plus à celui d’un aigle. Entièrement de plumage noir, sauf pour ce qui est du bec et des pattes, ses yeux brillent continuellement d’une lueur maligne ou amusé. Il n’y peut rien.

    Ses ailes sont assez courtes, mais lui permettent de voler tout de même. Ses pieds sont terminés par trois doigts, comportant trois serres effilés mais plates par en dessous, signe qu’il s’en sert beaucoup pour se poser sur les arbres, ou sur toute surface où un aquilin puisse atterrir. On peut voie au traces sur ses doigts qu’il a souvent manié des cordes. (Arc, instrument, ficelles …)

    Caractère :

    Zeeb est un jeune aquilin à la tête pétri des idées de son peuple : gagne ton rang, deviens en digne par la force des armes. Curieux de nature, Zeeb est la plus part du temps sur actif, posant sans cesse des questions. Le jeune homme aime parler d’histoires sombres, envoutantes, mystérieuses … incollable sur les croyances et les histoires des autres peuples, il a une très bonne mémoire, et aime les bonnes blagues.

    Impossible de rester en place avec lui. Ce n’est pas une lumière, mais sa compagnie n’est pas désagréable, d’autant plus qu’il a un véritable dont pour raconter les histoires.

    Vous l’aurez compris, Zeeb admire beaucoup les troubadours, trouvères, baladins de tous genres. N’aime pas ce prendre la tête et a des raisonnements simples sur tout. Tout est simple avec lui, et chaque problème à sa solution. Assez futile, il aurait tendance à avoir un comportement d’enfant, s’émerveillant sur les choses très simple et jouant à des jeux qui ne sont plus de sont âge.

    Aime tirer à l’arc et voler, mais n’a jamais été bon à l’épée ou à toute arme au corps à corps. Son rêve est de devenir un rodeur accompli, car le jeune homme a bien compris qu’il n’arriverais pas à faire valoir ses dons chez son peuple.

    Ne craint pas grand-chose. Il a toujours sût ce tirer d’affaire, mais sa seule vraie peur est qu’il ne puisse plus voler.

    Compréhensif et généreux, Zeebelinard est toujours prêt à donner tout son potentiel pour tout le monde. Très fier de pouvoir voler, il ne comprend pas le fait que cela ne puisse pas attrister les autres de ne pas avoir d’ailles … Alors la plus part du temps, il s’abstient de voler en compagnie d’autres personnes.

    Ses mains sont agiles : en un rien de temps, le chapeau que monsieur portait sur sa tête disparait. Le collier de madame se volatilise.

    Car il faut bien le dire : Notre aquilin n’est pas forcément le plus innocent des jeunes de son pays. Dans son esprit, tout à un prix, et gaspiller est stupide. C’est qu’il ne connait pas grand-chose à la richesse …

    A la vengeance facile, mais non pas méchante…. Ce serait plus tôt, dans son vocabulaire, une « juste farce » 

    Ne supporte pas les gens qui chantent faux, les escrocs et les prétentieux.

    Profession exercée : Pour le moment il vagabonde … Mais Zeebelinard espère bien trouver un rodeur qui lui apprendra les ficelles du métier.

    Histoire et famille :

    Zeebelinard, de son surnom Zeeb, a été trouvé dans une ruelle sombre de la ville par un groupe de voleurs à la tire. De par son apparence, on en déduisit qu’il avait des origines mêlés de corbeau et d’aigle.

    Les voleurs, qui n’était pas de méchant bougre, le recueillirent en leur sein, et le formèrent dès son plus jeune âge. Ainsi, à 1ans, et bien malgré lui, le jeune bambin savait déjà rapporter de l’argent : Il suffisait de le placer de nuit sur une place pas trop fréquenté, ou à un carrefour, et d’attendre. Zeeb était un charmant bébé, qui souriait toujours à tout le monde. Ainsi, des gens s’arrêtaient prêt de lui, l’examinaient… et se réveillait quelques heures plus tard, une bosse sur la tête, et allégé de leur argent.

    Le jeune aquilin ne grandit donc pas vraiment dans un entourage sein.

    Cela dit, l’ambiance dans le repère de voleur n’était pas sombre et mauvaise, comme beaucoup pourraient ce l’imaginer. D’abord, il y avait toujours de la lumière, car la bâtisse était construite en pleine forêt, dans une clairière. Et puis les voleurs n’étaient sans doute pas sans scrupules, mais ils n’ont jamais eu de mort sur la conscience.

    C’était un groupe de jeunes gens pauvre, mené par un homme d’âge plus mur, ancien bandit de grand chemin.

    Le soir, au coin du feu, les jeunes voleurs se retrouvaient, chantaient et dansaient autour des flammes, avec le seul besoin de s’amuser et de vivre au jour le jour.

    Zeeb a donc été très bien formé. Chaque jour,  il partait chasser avec son arc et ses flèches, car chaque membre du groupe chassait pour son propre compte. Son seul but à lui était de survivre avec ou sans ses amis, car très vite au cours de sa jeune carrière, il comprit qu’on ne pouvait vraiment compter que sur soit même en mission.

    Ce qu’il aimait dans sa vie d’aventure et de danger, c’est qu’aucune journée ne ce ressemblais. Seulement, un jour, il en eut assez de vivre seulement des rapines de la même ville. Il fit donc ses adieux à sa seule « famille », qui le laissèrent partir à regret, mais de bon cœur. Zeeb avait alors 15 ans.

    A partir de ce jour, il voyagea un peu partout, rencontra beaucoup de gens de mœurs différents… Pendant quelques mois il rentra dans une troupe itinérante de baladins, qui lui apprirent leur art, voyant avec plaisir qu’il retenait les moindres détails de ce qu’il voyait et entendait.  Puis, il partit de nouveau, car musicien n’était pas sa voie, bien qu’il gardât toujours avec lui une sorte de petit violon en bois de cerisier, et qu’il s’en servît souvent.  

    Maintenant, Zeeb aux mains vives cherche désespérément un maître rodeur, car il veut à tout pris en devenir un un jour.

    Reste à savoir si quelqu’un aura la patience de lui apprendre..

    Réplique1 :  Je ne pourrais vivre sans voler … dans les deux sens du terme

    Blason personnel2 :

    40
    Samedi 13 Janvier 2018 à 11:13

    Çui'là aussi je l'adore !

    Bon, je me calme... accepté bien sûr. Mais attention : la guilde des rôdeur est uniquement dans le royaume mustin, elle n'existe pas chez les aquilins.

    (au passage : je n'ai toujours pas le blason de Shrâa, il refuse de s'afficher)

    41
    Samedi 13 Janvier 2018 à 12:57

    laisse tomber, dès que je reviens sur mon ordi, je te ferais une description ^^

    Et pour la guilde, Zeeb est vaguement au courent, mais il espère qu'on l’accueillera chez les Mustin, j'ai oublié de le dire désolé

    Et au passage, tu a une question dans le forum !

     

    42
    Samedi 13 Janvier 2018 à 13:12

    D'accord, je me débrouillerai pour le mettre en image (je commence à prendre le coup de main)

    Tu veux que je l'ajoute sur sa fiche ? (par contre, il se fait un peu des espoirs fous... la guilde est déjà tellement fermée rien qu'au sein de mustins...)

    Et oui, j'ai vu ! J'ai mis un peu de temps, mais c'est bon. Merci tout de même.

    43
    Samedi 13 Janvier 2018 à 19:52

    Oui je veux bien, merci ! Il l'apprendra à ses dépens... Ça laisse le choix à celui ou celle qui le jouera un jour comme ça  

    44
    Dimanche 14 Janvier 2018 à 00:04

    D'accord... je m'en charge. Oui, tes personnages sont en général assez construits: idéals pour les joueurs en manque d'inspiration.

    45
    Dimanche 14 Janvier 2018 à 12:59

    Pour le blason :

    http://ekladata.com/kjNSU-XHhLe6bJgKoxbRWTWVWb8.png

    C'est exactement le même que celui ci, sauf qu'à l'intérieur du soleil il y à un cercle, et à l'intérieur du cercle une étoile.  De plus, le fond bleu est parcouru d'arc de cercle orangé, couleur soleil couchant. Le bleu est visible entre. 

     

    46
    Dimanche 14 Janvier 2018 à 17:45

    Ok... je vais essayer de caser tout ça.

    Par contre, le orange n'est pas une couleur en héraldique... Ça t’irait en rouge ?

    47
    Dimanche 14 Janvier 2018 à 23:39

    Ce sera parfait ^^

    48
    Mercredi 17 Janvier 2018 à 07:15

    Désolé, encore une question : le blason, il s'agit de celui de Shrâa, on l'aura comprit... Mais est-ce aussi celui de sa famille ? Il est héritier maintenant que ses frères sont morts, mais il ne l'était peut-être pas quand il a prit son blason... Donc je préfère te poser la question.

    49
    Mercredi 17 Janvier 2018 à 17:07

    Comme ceci ? :

    Mercurio

    (n'hésites pas à demander des modifications, c'est le moment !)

    50
    Vendredi 19 Janvier 2018 à 22:39

     

    Prénom : Alya

    Nom 2 : //

    Surnom*: Glint-in-the-eye, car quand elle planifie quelque chose, ses yeux brillent; The Shadow, car on ne la trouve jamais; Light Runner, car on dit souvent qu'elle cherche l'impossible, comme essayer d'atteindre la vitesse de la lumière.

    Age : 22 -23 ans ? Elle n'a pas compté

    Sexe : F

    Peuple : Féline (Chatte)

    Apparence et image3 : Alya est une chatte écaille de tortue, aux yeux ambrés et au pelage épais. Elle a énormément de cicatrices et est très maigre. Elle porte un long manteau de cuir qui lui descend aux genoux, des bottes qui lui montent aux genoux et une épée (pas celles très épaisses et lourdes, elle ressemble plus à une épée d'escrime) sur sa ceinture. 

    Caractère : On peut facilement voir fascinante détermination de cette jeune femme. Oui, elle va le faire, même si c'est prétendu impossible, d'où son surnom Light Runner. Mais c'est aussi une personne têtue et rebelle. Alya a un coeur de bonté, car elle veut aider les pauvres en pillant les nobles, et beaucoup d'espoir : elle pense que le monde deviendra peut-être parfait, un jour. Malheureusement, Alya est très violente voire aggressive et a du mal a pardonner.

    Profession exercée : Chef d'une organisation conspiratrice secrète contre la famille royale

    Histoire et famille : Alya est née dans une famille de fermiers. La vie était très dure pour les paysans alors que la noblesse venait souvent parader avec des voitures dorées, des habits en soie et en buvant du vin. La plupart des gens disaient 'c'est la vie'. Mais Alya volait de la nourriture depuis son enfance, elle volait même des livres et apprit à lire toute seule. En lisant de plus en plus, elle en apprit plus sur les aquilins. Pourquoi avoir des nobles dans cette position juste  cause d'être nés comme ça ? Injuste ! Elle en avait marre, sérieusement marre, de ces snobinards qui venaient montrer qu'ils étaient riches comme si personne ne le savait.

    Sa famille, au début, ne la prit pas au sérieux. Ses amis, si. Un hiver particulièrement dur, Alya était alors âgée de 12 ans, elle se faufila dans le château avec des amis pour voler - suffisamment pour son village entier. Mais elle se fit prendre comme ses amis et a été mise sous peine de mort. Ses parents s'en foutaient - parfaite punition pour les gamines trop têtues... La jeune fille réfléchit à des manières de s'échapper, sans succès. Mais un vieux garde mystérieux lui dit :

    - Je peux voir dans tes yeux que tu es différente. Tu as peut-être fait des choses mauvaises, mais tu mérites de vivre plus longtemps. Montre-toi au monde, et montre-lui ta personne exceptionnelle.

    Celui délivra la bande de préadolescents. Ceux-là partirent et errèrent à travers le pays, car leur famille ne voulait plus les voir, puis se séparèrent. Alya grava quelques mots en hommage du vieux garde, mort de vieillesse. 

    Les années passèrent. Alya était désormais la brigande la plus recherchée d'Aurorès. Elle pillait et saccageait les nobles pour aider les paysans. Elle était une terreur. Tous les nobles la craignaient. Mais elle n'était pas seule - elle était désormais en tête d'une organisation conspiratrice. Personne ne sait comment l'organisation s'est formée, mais son but est de créer une société meilleure, plus équitable.

    Réplique1 : << Il faut se battre pour la justice et une égalité, et faire son mieux même quand la perfection est impossible. A mort la noblesse non méritée ! >>

    Blason personnel2 : 

    51
    Vendredi 19 Janvier 2018 à 22:41

    PS. Cooltext ?

    PPS. Vive le moyen age dis donc ^^

    PPPS. Image viendra plus tard.

    52
    Vendredi 19 Janvier 2018 à 22:55

    Aloooors... Je reconnais bien là ton style de personnage ^^*

    Au niveau de l'histoire, rien à dire, tu t'es arrangée pour que tout passe à peu près. Caractère colle bien avec la description et l'histoire, j'espère juste que tu ne feras pas une invasion de PNJ révolutionnaires : tu as lancé une intrigue dans un filon très intéressant, et il serait dommage de basculer dans "l'irrationnel" comme tu dis toi même.

    En fait, le seul problème de la fiche son ses surnoms : l'idée en elle-même est bien, mais l'idéal serait... la version française ! Bon, peut-être un peu parce que je suis toujours allergique à l'anglais (quoique vous avez remarqués ? Les villes mustines sont d'inspiration anglo-saxonne !), mais parce que la langue des félins correspond plus à notre langue française (cf : nom des villes). Et à moins qu'elle ait fait des études de linguistique... ce dont je doute... elle ne parle probablement que celle-ci.

    Et sinon, je le répète : il y a sans doute des choses intéressantes à exploiter avec son organisation de révolutionnaires ! Le tout est de ne pas partir en... quenouille (la flemme de chercher un autre mot qui aille mieux un vendredi soir à 23h).

    53
    Vendredi 19 Janvier 2018 à 23:04

    Merci, j'ai beaucoup travaillé sur mon personnage, pour éviter que ça parte en acide sulfurique...

    Quand aux surnoms je vais essayer : Oeil Scintillant/Ombre Noire/La Chasseuse de Lumière resp. même si je préfère l'anglais : ça sonne 10x plus 'épique'... (Hunger Games VS Jeux de la Faim XD)

    54
    Vendredi 19 Janvier 2018 à 23:48

    Ben quoi ? C'est sympa aussi "les jeux de la faim". Je ne vois pas ce que les termes anglais ont de plus.

    Enfin bref... c'est bon, je fais ta fiche dès que possible, et tu pourras commencer à la jouer... demain peut-être, parce que ce soir, tout le monde dors ! (y compris moi : mes doigts écrivent tout seuls et si je continue ça va partir en cacacacahuette....)

    55
    Samedi 20 Janvier 2018 à 00:01

    (Oui, demain, je vais travailler un peu sur mon nouveau blog et mes deux RPGs en préparation e ma fiction Percy Jackson en attendant !)

    56
    Lundi 22 Janvier 2018 à 23:49

    Prénom : Tealhus, dit Teal

    Nom 2 : 

    Surnom*: Sourd-muet; Calculette

    Age : 14 ans

    Sexe : M

    Peuple : Mustin (hermine)

    Apparence et image3 : Une petite hermine blanche, ax yeux sombres et au bout de la queue noir. Assez gros pour un SDF, Teal porte des vêtements très simples et troués, sauf un magnifique chapeau doté d'une plume blanche et grise qu'il a beaucoup économisé pour acheter. Il a une sorte de charme naturel, qui lui a beaucoup servi.

    Caractère : Teal, malgré son infirmité, est toujours heureux, et voit ls choses du bon côté. L'hermine s'en fout de ce que les autres disent de lui. Il a tout de même un fort instinct de survie, et es très déterminé, comme on peut le voir quand il a été séparé de ses parents adoptifs.

    Profession exercée : SDF, même s'il aide surtout les marchants à faire des calculs

    Histoire et famille : Teal est né dans une famille noble.Mais étant sourd muet, le père l'a jeté dans la rue. Ce fut un couple de rodentiens qui l'éleva. Ces rodentiens lui ont appris à vivre malgré sa différence mais ont rapidement été exécutés quand le père de Teal apprit qu'il était encore vivant. Il pensait que sans personne, il mourait facilement. Mais il eut tort. Teal était un jeune prodige en calcul mental et gagnait déjà sa vie en aidant les marchants. Il a passé des mois à prouver qu'il était plus qu'un bon à rien a gagner une réputation.

     lRéplique1 : << Même si on ne peut plus entendre les nuances des ondes, on voit toujours les couleurs du monde. >>

    Blason personnel2 :

     

    (fiche trop courte, à retravailler)

    57
    Lundi 22 Janvier 2018 à 23:58

    Hé bien je te laisse justement la retravailler, notamment sur de quelle famille noble est-il issus, vit-il, et surtout... Même en étant prodige, comment a-t-il apprit le calcul en ayant jamais eut d'apprentissage digne de ce nom.

    Et sinon, c'est plutôt satisfaisant de voir que Aurorès se peuple tant de nobles, que de mendiants et de membres de guildes. ^^

    58
    Mardi 23 Janvier 2018 à 00:07

    Quelle famille noble : je verrai, je me baserai sur où il y a des gens

    <address>Comment : Le couple de rodentiens (des marchands) l'a éduqué, même si ce n'était pas top. Ils lui ont appris à écrire, mais avec une grammaire lamentable de mauvais adolescent du 21e siècle. Ils lui ont aussi appris à compter et à faire de simples calculs. Un jour, il a vu des grands chiffres quelque part dans la maison des rodentiens, et a voulu les additionner juste pour le plaisir. Il n'a pas réussi du premier coup, mais son résultat était étrangement proche du résultat correct. Le couple de rodentiens a donc décidé de l'entraîner plus dans cette matière.</address>
    59
    Jeudi 25 Janvier 2018 à 00:20

    Prénom : Teka, mais tout le monde l'appelle Zoria

    Nom 2 : elle l'a abandonné

    Surnom*

    Age : 14-15 ans ? Elle n'a pas comté

    Sexe : F

    Peuple : Canine (renarde arctique)

    Apparence et image3 : Zoria est très jolie, en fait. Un museau fin, des jambes longues... Sauf qu'elle a abandonné cette qualité en allant dans la rue. En tout cas, c'est une renarde articque de taille plutôt grande. Elle est vêtue d'habits simples, mais porte une capuche pour éviter qu'on la reconnaisse.

    Caractère : Ado rebelle.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Bon, un peu plus précis, quand même ? Zoria est une fille franche, et qui déteste l'hypocrisie et les détours des politiciens. Elle déteste aussi l'étiquette et la discrimination homme-femme GIRL POWER !! Plutôt colérique, surtout qu'elle a tendance à dire tout ce qui passe dans sa tête, inclus insultes, envies de meurtre, jurons, critiques, choses malpolies. C'est une ado rebelle qui n'aime pas que les adultes la contrôlent et la manipulent, et qu'on lui donne des ordres. Et elle est aussi assez pessimiste.

    Pourtant, c'est une fille sympa quand elle le veut et très courageuse.  Elle est sérieuse et appliquée dans le travail qu'elle veut faire (comme son travail chez Plumes et Cie, mais absolument pas l'étiquette). Et très déterminée aussi. 

    Profession exercée : Assistante chez Plumes et Cie

    Histoire et famille : Teka est née dans une famille noble mais a HORREUR de l'étiquette et des travaux de bonne fille. C'était nul, et que hypocrisie ! En plus elle était l'héritière, mais *gros mot* ! Teka ne voulait pas ce fichu trône pour faire l'hypocrite ! La politique c'est du caca !

    Donc un jour elle fugua. Et se trouva un boulot chez Plumes et Cie.

    En effet, elle prit un faux nom, Zoria, et fit semblant d'être une orpheline. Le propriétaire de Plumes et Cie trouvait qu'elle ferait peut-être une bonne recrue, donc il lui donne du boulot et la surveille, en espérant qu'elle se montrerait une bonne recrue pour Alya. Zoria elle même voulait horriblement rejoindre Alya, mais n'osait pas (même si sa base se trouve sous son nez, ou presque)

    Réplique1 : << Rien n'est honnête. Le monde n'est que mensonges. Surtout ces !?*"+§§#¬*!##@! de politiciens et de nobles hypocrites ! >>

    Blason personnel2 :

    60
    Jeudi 25 Janvier 2018 à 00:21

    Et j'abandonne Tealhus pour l'instant.

    61
    Jeudi 25 Janvier 2018 à 06:44

    Décidément... Tu te spécialises en anarchistes inconditionnés. -_-

    Comme tu abandonnes Tealhus , ça iras, mais essaye de varier un peu pour l'avenir. Tout ces nobles qui virent brusquement aux anti-monarchistes... c'est un peu étrange si on prend en compte leur éducation. Bon, bien sûr ça peu arriver, mais comme on a pas beaucoup de population pour le moment... ça nous fait un drôle de pourcentage (tu dois être bien placée pour le comprendre).

    Sinon, rien à dire pour ta fiche en elle-même. (sauf peut-être une supplication : pitié, arrêtez de faire vos inscriptions avec cet espèce de fond bleu qui sort de je-ne-sais-où et que je galère profondément à retirer ! ) Elle est inscrite.

    62
    Jeudi 25 Janvier 2018 à 07:54

    MERCI ! Et j'ai des idées plus variées t'inquiète !

    BON,je ne sais pas pourquoi il y a ce fond bleu !!! C'est pas moi !!!

    63
    Jeudi 25 Janvier 2018 à 21:36

    Prénom : Awaya

    Nom 2 : //

    Surnom*: //

    Age : 14 ans ?

    Sexe : M

    Peuple : bâtard rodentien-aquilin

    Apparence et image3 : Awaya est une espèce d'écureuil avec des jambes asymétriques (l'une de rodentien, l'autre d'oiseau). Il a deux ailes de tailles différentes, qui lui permettent de léviter pendant maximum une minute. Il louche, a des yeux de couleurs différentes et une sorte de bec avec des dents. Il est daltonien et il boîte.

    Caractère : Assez lunatique... Personne ne sait ce qui se passe dans sa tête. Il a souvent l'air de l'auto-contredire, ou de faire n'importe quoi... Peut être assez doux, mais change soudainement de personnalité. Personne ne sait pourquoi. On pense qu'il est instable à cause de son statut de bâtard...

    Mais en réalité, Awaya est simplement un enfant qui cherche l'amour des parents. Il ne l'a jamais eu et personne ne l'a réellement apprécié... Il veut aussi devenir fidèle à un royaume comme bon citoyen, mais personne ne l'accepte...

    Profession exercée : mendiant à Tintavel

    Histoire et famille : Le ciel était bleu, les nuages blancs. Jean-Michel, un marchand aquilin, regardait tranquillement les passants. Quand soudain il au un coup de foudre.

    Une jolie écureuil traversait la rue. Elle avait l'air triste... Jean-Michel alla alors la voir. L'écureuil dit qu'elle s'appelait Marie-Jeanne et qu'elle était abusée à la maison.  Jean-Michel se sentait désolé et l'a hébergée chez lui pendant un mois.

    Peu à peu, ils tombèrent amoureux. Un enfant naquit. Tout le monde à Tintavel se mit à le détester. Un bâtard ! Jean-Michel maltraitait l'enfant juste pour garder sa réputation. Mais Marie-Jeanne était pire. Elle finit par démontrer qu'elle était mafieuse et l'avait arnaqué pour l'argent de Jean-Michel ! Et celle ci assassina son mari. Elle fut arr^tée par la police peu après.

     La police ne s'occupa pas de l'enfant. Celui ci fut abandonné à un orphelinat qui ne le voulait pas et se fit jeter à la rue.

    Réplique1 :

    Blason personnel2 :

    64
    Jeudi 25 Janvier 2018 à 23:28

    Pour tout le début de sa fiche, c'est bon. Et même très bien. Juste la fin qui pose problème : comme ça t'es déjà arrivé, tu as décidément du mal avec le contexte médiéval. Dans les termes utilisé ("mafieuse"), mais aussi dans les principes de base ("police"). Elle peut avoir été arrêtée par la garde de la ville, tout simplement.

    Et pour l'orphelinat... normalement, ils n'ont pas le droit de refuser d'enfant, même bâtards et mal formés. Mais bon... Encore une fois, on va faire un exception, pas vrai ? Sans quelques directeurs étroits d'esprit, on n'aurait pas d'histoire intéressantes on va dire.

      • Samedi 27 Janvier 2018 à 18:13

        Oui, c'est ça, j'ai des problèmes de vocabulaire. Je peux jouer ?

        PS. Je peux faire un asperger ? Je ne dirai pas le nom du syndrome, je mettrai juste que tout le monde pense qu'il est lunatique.

      • Samedi 27 Janvier 2018 à 18:30

        Oui, c'est bon.

         

        Et en réponse : oui, ce serait même excellent !!! J'avais déjà moi-même réfléchit à cette éventualité, sans pour autant oser me lancer. En fait, en voyant Awaya, je pensais qu'il s'agissait un peu de ça, ce que je trouvais particulièrement adapté dans le cas d'un "batard".

      • Samedi 27 Janvier 2018 à 18:34

        Non, Awaya n'est pas un asperger. Je préfère faire un asperger noble, comme ça il se fait toujours engueuler par ses parents car ils pensent qu'il ne peut pas régner.

      • Lundi 29 Janvier 2018 à 22:01

        C'est un peu ce que j'avais voulu faire pour Valerys Targaryen, sans le nommer clairement. Après, ce n'est pas moi qui le joue, et je ne pouvait pas l'imposer à ceux qui ont accepté de le prendre. Wistala avait prit le partit d'en faire simplement un roi très attachés aux livres et à l'Histoire, et je ne peux surement pas le lui reprocher. Déjà qu'elle a accepté de le jouer alors qu'elle aime tellement faire les fiches de ses personnages...

    65
    Jeudi 22 Février 2018 à 21:32

    Prénom : Padme (se prononce pa-de-mé)

     

    Nom 2 : //

     

    Surnom*: //

     

    Age : 18 ans

     

    Sexe : Femelle

     

    Peuple : félins

     

    Apparence et image3 :Image result for Tabaxi

    Padme est une jolie tigresse, de taille moyenne, au pelage blanc rayé de noir, et aux yeux bleus glacés. Ses pattes sont fines, ses griffes sont aiguisées pour mieux empêcher ses proies de partir. Sa queue est de la même teinte que son pelage, à part le bout qui est anormalement brun-foncé. Elle est habillée plutôt bien, d'une tunique conçue pour être à l'aise au combat, avec de longues manches plutôt bouffantes, avec une sorte d'armure, et des épaulières (ce mot existe ?), ainsi qu'un pantacourt. Ses pieds sont nus. Elle porte constamment un énorme sac à dos avec elle. 

     

     

    Caractère : Padme, à première vue, peut paraître une féline froide, sans cœur, avide d'argent et solitaire. Mais, c'est tout le contraire. Derrière son armure se cache un cœur en or, une loyauté sans faille et une amitié sans limites. Bien sûr, personne n'a envie d'être amie avec quelqu'un qui tue les gens sur demande. Alors, elle se résigne à toujours être seule. 

     

    Profession exercée : Padme. 18 ans. Et déjà une profession si sombre : contre une grande somme de sous, elle tuera à votre service un félin, ou en trouvera un. Oui, elle est Chasseuse de Primes. 

     

    Histoire et famille :Elle ne parle pas de son histoire. Et, cela fait bien longtemps que sa famille est morte.. On raconte que c'est elle qui l'a tué. 

     

    Réplique1 : Personne ne sait qui je suis vraiment. Personne ne doit me juger. 

     

    Blason personnel2 : //

     

    66
    Jeudi 22 Février 2018 à 21:40

    Classe ! Elle est trop cool !

    (Si elle est a Tintavel,  je suis sur un jour de chance !)

    67
    Jeudi 22 Février 2018 à 22:02

    Donc elle est mercenaire en quelque sorte ? Je préfère utiliser ce mot que "chasseur de prime", ça fait plus médiéval.

    Sinon oui, elle est classe. Surtout pour une femme, c'est rare dans le métier ! Comme le demande si pertinemment Lone Cloud, je peut avoir son lieu approximatif de vie ?

    68
    Jeudi 22 Février 2018 à 22:45

    Oui, elle est mercenaire.

    Je n'avais pas trop réfléchi à ce sujet.. On va dire qu'elle n'a pas de lieu d'habitat de points fixes, qu'elle voyage là où les complots sont les plus actifs, et qu'elle se paye une chambre dans une auberge avec son argent amassé. On va dire.. Qu'elle est actuellement à Tintravel.

    69
    Jeudi 22 Février 2018 à 22:54

    Oui, j'imaginais bien quelque chose comme ça. C'est pour ça que j'ai dis lieu de vie "approximatif" ^^'

    Aurorès est très vaste, tu as dû le remarquer, donc même en voyageant... Plutôt Tintravel ? Super, ça fera enfin un peu de compagnie à Awaya.

    Au fait, dans sa profession tu as noté "Contre une grande somme de sous, elle tuera à votre service un félin, ou en trouvera un." Elle ne tues donc que des félins ?

    70
    Jeudi 22 Février 2018 à 22:56

    Zut, erreur de l'histoire. :o Elle tue toute sorte de peuples vivants à Aurorès.

    71
    Jeudi 22 Février 2018 à 23:05

    OK... Je modifierais ça sur sa fiche quand je la ferais ? Ou tu veux le faire toi-même pour éviter mes gaffes ? Il n'y a pas grand chose à changer...

    72
    Jeudi 22 Février 2018 à 23:07

    Je te laisse faire. Car là, je suis pas sur ordi, et c'est un peu compliqué de faire un copier/collé...

    73
    Jeudi 22 Février 2018 à 23:14

    Pas de problème ! Par contre, je le ferais demain. Peut-être dans l'après-midi... ce qui ne t'empêches pas de pouvoir commencer à jouer quand tu veux.

    74
    Jeudi 22 Février 2018 à 23:16

    Merci. ^^

    75
    Dimanche 26 Août 2018 à 14:27

    Prénom : Sungi 

     

    Surnom*:

     

    Age : 19 ans

     

    Sexe : féminin 

     

    Peuple : Canin-félin 

     

    Apparence et image3 :

    Sungi est une Lycaon aux yeux bleus. Elle a une queue touffue passant du marron tacheté à la naissance, à un simple brun, puis au noir tirant sur le gris pour enfin finir blanc. En effet, son pelage typique de son espèce est particulier et plutôt tacheté. On ne saurais vraiment dire. Il vari en quatre couleur, noir, marron, doré et blanc. C'est très joli. Ses bous de pattes sont blanche puis varient en fonction du membre. Ses yeux tirés sont expressifs et calme. Les traits de son visage ne sont pas dur, au contraire, elle parait douce et souriante. Ses longues oreilles sont ovales et poilues. 

    Sveltes et élancée, sa force physique ne repose pas dans ses bras mais ses jambes sont musclés la rend très athlétique. En effet, de part sa race originaire des pays chaud, la chasse était un grand atout de la meute. Les membres la composant pouvaient courir à près de 25km/h pendant 6 à 8 kilomètres. Assez pour provoquer la crise cardiaque chez la proie. Sinon, il était possible d'atteindre les 50 km/h mais seulement pendant 1 kilomètre. Enfin, gardant ses gènes, elle s'entraine encore pour courir le plus longtemps possible. Sa "mère" ne comprend pas pourquoi, même bien après des explication de la jeune Lycaon qui lui répète que c'est par victoire personnelle qu'elle veut le faire. Son but est de courir de ville en ville. Enfin… Un but de jeunesse. 

     

    The Furry Louvre  

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Caractère :

    Sungi (dont le mot composé de Sun n'est pas par hasard) est une personne plutôt joyeuse. Disons qu'elle peut être "Jean qui rit, jean qui pleure". On va la dire peut-être un peu lunatique. Mais ce n'est pas très avancé, elle a juste ses humeurs bien à elle et peut passer du rire à la colère à la tristesse en un rien de temps. Enfaite, elle prend très à cœur tout ce qu'elle fait, s'investit vraiment. Elle vit à fond ses émotions. Ce qui fait d'elle une personne très expressive et sensible. Elle a des principes qu'il ne faut pas enfreindre. C'est une personne qui reste ordonnée dans ce qu'elle fait. 

    Positive et aimante, elle est attentionnée envers son entourage. 

    Enfin, c'est une personne plutôt agréable à vivre malgré son côté lunatique qui lui fait dire un peu tout et son contraire suivant les jours. 

    Mais tout le monde à un côté un peu plus obscure de sa personne. Au vu de sa sensibilité, Sungi a vécue certaines chose qui l'a traumatisé. A juste titre ! et qu'elle n'arrive pas à se débarrasser. Elle a donc un côté un peu dérangé, un peu folle qui ressurgit la nuit en particulier ou après quelque chose qui va lui rappeler. En effet, certaine fois, le visage de quelqu'un en face d'elle va se transformer et en afficher un autre qu'elle ne veut plus jamais revoir. Ses visions sont non contrôlable d'après sa "mère" qui tente t'en bien que mal de lui faire cesser. Dans ces cas là, Sungi peut paniquer, s'enfuir, ou au contraire, foncer sur la personne dans une envie de vengeance.

    Elle a ce besoin d'être entourée (peut-être également du à ses grand ancêtres vivant en meute). Et pourtant, les moments de solitude la soulage. Pas de visage, pas de transformation.  

    Notre jeune Lycaon peut également avoir un caractère bien trempée. On lui a dicté sa vie, on lui a changé, une fois. Pas deux. Elle aime être libre de ses décisions et de ses faits et gestes, maintenant qu'elle en a l'occasion. Ne sachant se battre, elle a en contre parti la langue bien pendue et à un certain sens de répartit. 

    Ouverte d'esprit, elle aime discuter et écouter les autres sans les juger. 

     

    Profession exercée : Elle a enfin réussi à devenir messagère ! au début, elle le faisait sans avoir vraiment ce métier. Passant de maison bourgeoise en maison bourgeoise pour remettre les papiers, elle a poussé plus loin vers les nobles et a commencée à voyager. Au début, elle mettait beaucoup de temps, car elle était à pied. Puis elle a économiser t'en bien que mal, sa mère également à fait son possible et sa gentillesse à poussé certaine personnes à lui donner un petit pourboire. Enfin, elle a réussi à se payer un cheval, une jument plutôt ! Prénommée Sharan, elle est non nouveau bijou. Avec elle, elle s'est montrée à la cour (pratique car elle y habitait déjà) et eut l'honneur de devenir une messagère de la famille royale. 

     

    Histoire et famille

    Sungi est né dans une "troupe" très peu fréquentable. Ceux-ci vivaient dans la foret du sud, dans un espèce de camp aménagé. Voleur, "mercenaire", joueur, chasseur. Enfin. Ce n'est pas un bien bel endroit. Sungi avait très peur de plus de la moitié des personnes et remerciait je en sais qui pour les quelques moments de paix qu'elle avait lorsqu'elle partait chasser seule. Elle courait ! Jusqu'à l'embouchure du fleuve Lazurit. Enfin, elle était contrainte de revenir une fois retrouvé à la nuit tombée par sa mère. Se prenant des fois quelques claques dans la figure, son aînée espérait lui faire passer l'envie de partir. Mais comment vouloir rester alors que le soir, on entendait quelques cri de douleur féminin ? Elle n'était pas encore assez âgée, mais elle savait que plus le temps avançait, plus elle se rapprochait de cette horreur. Heureusement pour elle, ou pas, un beau jour, ce camp fut attaqué. Elle en sut jamais par qui ni comment mais ni une, ni deux. Elle se retrouva faite esclave à l'âge de ses 15 ans. 

    Le soir de l'attaque des possibles pirates (car elle s'est retrouvée sur un bateau, au milieu de plusieurs cadavres et de femmes ligotés), ce soir tant redouté arriva quand même. Un tigre d'une trentaine d'année la défit de ses liens, la saisie par le bras et l'entraina de force dans une pièce. 
    Sungi (qui ne s'appelait pas ainsi à l'époque mais Agara) se débattit tant qu'elle pouvait. Dans un élan de peur mélangé à de la colère et de la férocité (tant apprise dans son lieu de vie, dent pour dent, œil pour œil) le mordit avec le plus de force possible au bras. Elle sauta dessus pour tenter de le mordre à la gorge. Elle n'était plus vraiment elle même. Ses dents claquèrent à côté de la joue du tigre, qui n'eut pas de mal à repousser la sauterelle rebelle d'un coup en plein visage. Elle se vit voler et retomber lourdement à terre. Le sang coula de sa joue. Sonnée, elle ne put se relever et tituba. Elle regarda rapidement où elle se trouvait mais sa vision flou ne lui permit pas d'identifier quoi que se soit, si ce n'est la forme musclée de son agresseur. Elle savait qu'elle ne pouvait plus y échapper. Le pirate s'accroupit à côté d'elle et devint soudainement mielleux. Doux. Enfin, je passe les différentes étapes du viole, vous avez comprit qu'elle en ressortit aussi abimée physiquement que mentalement. Dans ses folies nocturnes, voilà le visage du tigre qu'elle retrouve. Sa haine envers les félins n'a fait qu'augmenté.

    Elle fut à nouveau ligotée et passa encore quelques jours à bord de ce navire. Affaiblie, peu nourrit. Elle les regarda attaquer un petit village en bord de mer et se laissa à nouveau repartir.

    Un beau jour, ils décidèrent de les vendre en forêt. Les acheteurs furent plutôt nombreux. Vint son tour. Elle fusilla du regard tout le monde présent à l'assemblée. Cracha sur les plus proche et reçut quelques coups derrière la tête. En se relevant, elle aperçut une nouvelle arrivante, une berger Australien de bon sang, à n'en pas douté. Belle, plutôt âgée, elle chevauchait un cheval bai. Accompagnée d'un autre berger belge cette fois, un peu plus âgé qu'elle. Ils s'arretèrent, échangèrent quelque mot puis elle s'approcha et ordonna le silence de sa posture. Parlant d'une voix audible. 

    "Laissez moi acheter celle-ci." 

    l'enchère commença, car il s'avérait que d'autres malsain comptait profiter de notre Lycaon. Mais la bourgeoise , richement vêtue, eut évidemment le dernier mot. 

    Agara la rejoignit et fut aussitôt libérée de ses liens. 

    "Viens ma grande, ce trou galeux n'est pas pour toi." Elle la fit monter derrière elle et la ramena à la citadelle après l'avoir couvert de la cape de son homme.

    On l'emmena dans le quartier bourgeois de Havreblanc, puis dans les appartements de cette bonne femme. On l'habilla d'une robe mais Agara ne s'y trouva pas à son aise, trop coincée. Soupirant doucement, la berger Australienne l'habilla d'un pantalon et d'une tunique, ce qui ressemblait bien plus à ses habilles habituels. 

    Elles discutèrent, longtemps, près du feu, une bonne tisane à la main. La bourgeoise se nommait Phi et le bourgeois August. Ils s'avèrent que toute leur vie, ils n'avaient jamais pus avoir de chiot et qu'elle eut pitié d'elle et de son état. C'est pour cette raison qu'ils la recueillirent. C'est également lors de cette discussion, qu'elle raconta tout ce qu'il lui ait arrivé, et qu'elle fut renommé Sungi. Car, d'après la bourgeoise, elle fut comme un rayon de soleil, une lueur d'espoir de pouvoir enfin élever une jeune chienne. Elles apprirent à se connaitre et s'aimèrent dès le deuxième jour. L'intuition de la vieille chienne avait été bonne et le courant passa tout de suite bien entre elles. Le mot "mère" vint naturellement après un an. Elle apprit à coudre, à faire à manger mais à également se débrouiller, trouver un métier. A l'aider dans la vente car il s'avère s'elle était une marchande de renommée. 

    C'est ainsi qu'elle avoua sa grande passion pour le voyage et que August lui conseilla d'essayer de devenir messagère. Car un messager et toujours un peu plus sûr qu'un corbeau ou un pigions. Elle accepta avec joie et commença à se faire voir dans ce métier. Passant des bourgeois au noble, puis achetant sa jument Sharan. Elle n'était pas très grande mais résistante et athlétique. Rappelant un peu le mélange entre le quarter-Horse et le mustang. Deux race très bonnes en endurance. Comment ne pas l'aimer. Alezan Sabino. 

    Cheval Alezan Sabino 4 by Spleenette

    Puis enfin, messagère confidentielle du roi. Elle n'aime pas plus les félins et ne se trouveras peut-être pas affecter à la mort de celui-ci mais elle est encore le seul qu'elle apprécie.

    Son lieu de vie est donc, les pleines aux alentours de Havreblanc, le quartier bourgeois et la citadelle. Elle rêve de recevoir sa première mission : courir porter une lettre dans une autre ville plus lointaine.  

     

    Réplique1 : Pas encore

     

     

    Je crois que c'est bon… J'epsère n'avoir fait aucune faute, voilà longtemps que je n'ai pas lut tout ce que tu as marqué de ton blog. 

     

    76
    Dimanche 26 Août 2018 à 17:02

    Prénom : Sungi 

     

    Surnom*:

     

    Age : 19 ans

     

    Sexe : féminin 

     

    Peuple : Canin-félin 

     

                                                                           apparence et image3 :

    Sungi est une Lycaon aux yeux bleus. Elle a une queue touffue passant du marron tacheté à la naissance, à un simple brun, puis au noir tirant sur le gris pour enfin finir blanc. En effet, son pelage typique de son espèce est particulier et plutôt tacheté. On ne saurais vraiment dire. Il vari en quatre couleur, noir, marron, doré et blanc. C'est très joli. Ses bous de pattes sont blanche puis varient en fonction du membre. Ses yeux tirés sont expressifs et calme. Les traits de son visage ne sont pas dur, au contraire, elle parait douce et souriante. Ses longues oreilles sont ovales et poilues. 

    Sveltes et élancée, sa force physique ne repose pas dans ses bras mais ses jambes sont musclés la rend très athlétique. En effet, de part sa race originaire des pays chaud, la chasse était un grand atout de la meute. Les membres la composant pouvaient courir à près de 25km/h pendant 6 à 8 kilomètres. Assez pour provoquer la crise cardiaque chez la proie. Sinon, il était possible d'atteindre les 50 km/h mais seulement pendant 1 kilomètre. Enfin, gardant ses gènes, elle s'entraine encore pour courir le plus longtemps possible. Sa "mère" ne comprend pas pourquoi, même bien après des explication de la jeune Lycaon qui lui répète que c'est par victoire personnelle qu'elle veut le faire. Son but est de courir de ville en ville. Enfin… Un but de jeunesse.  

     

    The Furry Louvre  

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Caractère :

    Sungi (dont le mot composé de Sun n'est pas par hasard) est une personne plutôt joyeuse. Disons qu'elle peut être "Jean qui rit, jean qui pleure". On va la dire peut-être un peu lunatique. Mais ce n'est pas très avancé, elle a juste ses humeurs bien à elle et peut passer du rire à la colère à la tristesse en un rien de temps. Enfaite, elle prend très à cœur tout ce qu'elle fait, s'investit vraiment. Elle vit à fond ses émotions. Ce qui fait d'elle une personne très expressive et sensible. Elle a des principes qu'il ne faut pas enfreindre, un petit côté strict ou dur envers elle. C'est une personne qui reste ordonnée dans ce qu'elle fait. 

    Positive et aimante, elle est attentionnée envers son entourage. 

    Enfin, c'est une personne plutôt agréable à vivre malgré son côté lunatique qui lui fait dire un peu tout et son contraire suivant les jours. 

    Mais tout le monde à un côté un peu plus obscure de sa personne. Au vu de sa sensibilité, Sungi a vécue certaines chose qui l'a traumatisé. A juste titre ! et qu'elle n'arrive pas à se débarrasser. Elle a donc un côté un peu dérangé, un peu folle qui ressurgit la nuit en particulier ou après quelque chose qui va lui rappeler. En effet, certaine fois, le visage de quelqu'un en face d'elle va se transformer et en afficher un autre qu'elle ne veut plus jamais revoir. Ses visions sont non contrôlable d'après sa "mère" qui tente t'en bien que mal de lui faire cesser. Dans ces cas là, Sungi peut paniquer, s'enfuir, ou au contraire, foncer sur la personne dans une envie de vengeance.

    Elle a ce besoin d'être entourée (peut-être également du à ses grand ancêtres vivant en meute). Et pourtant, les moments de solitude la soulage. Pas de visage, pas de transformation.  

    Notre jeune Lycaon peut également avoir un caractère bien trempée. On lui a dicté sa vie, on lui a changé, une fois. Pas deux. Elle aime être libre de ses décisions et de ses faits et gestes, maintenant qu'elle en a l'occasion. Ne sachant se battre, elle a en contre parti la langue bien pendue et à un certain sens de répartit. 

    Ouverte d'esprit, elle aime discuter et écouter les autres sans les juger. 

    Sinon,  un peu plus de négatif qu'on pourrait facilement trouver chez elle :

    Suite à son vécu peu enviable, Sungi est devenu plutôt agressive dans sa manière de répondre. Elle monte très vite dans les tours. 

    Associable, elle ne va resté qu'avec un ou une amie et ne cherchera pas à aller vers les autres. Enfaite, elle est même devenue paranoïaque et crois très vite que telle ou telle personne lui veut du mal, mais elle arrive encore à ravaler ce côté parano en journée. 

    Rancunière de nature, elle ne va pas trop pousser la dessus mais une crasse est une crasse et elle a bien du mal à pardonner si on ne lui montre pas la preuve qu'on s'en veut ou si on ne fait rien pour être à nouveau proche d'elle. Elle refuse les nouvelles avances, ce n'est pas pour en faire évidemment. Elle ne reviendra que très rarement vers la personne. 

    têtue malgré tout, elle aime aller au bous de son idée. Un peu d'insouciance là-dedans. 

    Pour résumé, elle est joviale, positive, sensible, émotive, expressive, organisée, strict, généreuse, volontaire, tolérante, ouverte d'esprit, douce et tendre, attentive, perspicace, méticuleuse, ordonnée, franche, mais lunatique, agressive, associable, paranoïaque, rancunière, têtue, plutôt insouciante, plutôt impatiente pour certaines choses.

     

    Profession exercée : Elle a enfin réussi à devenir messagère ! au début, elle le faisait sans avoir vraiment ce métier. Passant de maison bourgeoise en maison bourgeoise pour remettre les papiers, elle a poussé plus loin vers les nobles et a commencée à voyager. Au début, elle mettait beaucoup de temps, car elle était à pied. Puis elle a économiser t'en bien que mal, sa mère également à fait son possible et sa gentillesse à poussé certaine personnes à lui donner un petit pourboire. Enfin, elle a réussi à se payer un cheval, une jument plutôt ! Prénommée Sharan, elle est non nouveau bijou. Avec elle, elle s'est montrée à la cour (pratique car elle y habitait déjà) et eut l'honneur de devenir une messagère de la famille royale. 

     

    Histoire et famille

    Sungi est né dans une "troupe" très peu fréquentable. Ceux-ci vivaient dans la foret du sud, dans un espèce de camp aménagé. Voleur, "mercenaire", joueur, chasseur. Enfin. Ce n'est pas un bien bel endroit. Sungi avait très peur de plus de la moitié des personnes et remerciait je en sais qui pour les quelques moments de paix qu'elle avait lorsqu'elle partait chasser seule. Elle courait ! Jusqu'à l'embouchure du fleuve Lazurit. Enfin, elle était contrainte de revenir une fois retrouvé à la nuit tombée par sa mère. Se prenant des fois quelques claques dans la figure, son aînée espérait lui faire passer l'envie de partir. Mais comment vouloir rester alors que le soir, on entendait quelques cri de douleur féminin ? Elle n'était pas encore assez âgée, mais elle savait que plus le temps avançait, plus elle se rapprochait de cette horreur. Heureusement pour elle, ou pas, un beau jour, ce camp fut attaqué. Elle en sut jamais par qui ni comment mais ni une, ni deux. Elle se retrouva faite esclave à l'âge de ses 15 ans. 

    Le soir de l'attaque des possibles pirates (car elle s'est retrouvée sur un bateau, au milieu de plusieurs cadavres et de femmes ligotés), ce soir tant redouté arriva quand même. Un tigre d'une trentaine d'année la défit de ses liens, la saisie par le bras et l'entraina de force dans une pièce. 
    Sungi (qui ne s'appelait pas ainsi à l'époque mais Agara) se débattit tant qu'elle pouvait. Dans un élan de peur mélangé à de la colère et de la férocité (tant apprise dans son lieu de vie, dent pour dent, œil pour œil) le mordit avec le plus de force possible au bras. Elle sauta dessus pour tenter de le mordre à la gorge. Elle n'était plus vraiment elle même. Ses dents claquèrent à côté de la joue du tigre, qui n'eut pas de mal à repousser la sauterelle rebelle d'un coup en plein visage. Elle se vit voler et retomber lourdement à terre. Le sang coula de sa joue. Sonnée, elle ne put se relever et tituba. Elle regarda rapidement où elle se trouvait mais sa vision flou ne lui permit pas d'identifier quoi que se soit, si ce n'est la forme musclée de son agresseur. Elle savait qu'elle ne pouvait plus y échapper. Le pirate s'accroupit à côté d'elle et devint soudainement mielleux. Doux. Enfin, je passe les différentes étapes du viole, vous avez comprit qu'elle en ressortit aussi abimée physiquement que mentalement. Dans ses folies nocturnes, voilà le visage du tigre qu'elle retrouve. Sa haine envers les félins n'a fait qu'augmenté.

    Elle fut à nouveau ligotée et passa encore quelques jours à bord de ce navire. Affaiblie, peu nourrit. Elle les regarda attaquer un petit village en bord de mer et se laissa à nouveau repartir.

    Un beau jour, ils décidèrent de les vendre en forêt. Les acheteurs furent plutôt nombreux. Vint son tour. Elle fusilla du regard tout le monde présent à l'assemblée. Cracha sur les plus proche et reçut quelques coups derrière la tête. En se relevant, elle aperçut une nouvelle arrivante, une berger Australien de bon sang, à n'en pas douté. Belle, plutôt âgée, elle chevauchait un cheval bai. Accompagnée d'un autre berger belge cette fois, un peu plus âgé qu'elle. Ils s'arretèrent, échangèrent quelque mot puis elle s'approcha et ordonna le silence de sa posture. Parlant d'une voix audible. 

    "Laissez moi acheter celle-ci." 

    l'enchère commença, car il s'avérait que d'autres malsain comptait profiter de notre Lycaon. Mais la bourgeoise , richement vêtue, eut évidemment le dernier mot. 

    Agara la rejoignit et fut aussitôt libérée de ses liens. 

    "Viens ma grande, ce trou galeux n'est pas pour toi." Elle la fit monter derrière elle et la ramena à la citadelle après l'avoir couvert de la cape de son homme.

    On l'emmena dans le quartier bourgeois de Havreblanc, puis dans les appartements de cette bonne femme. On l'habilla d'une robe mais Agara ne s'y trouva pas à son aise, trop coincée. Soupirant doucement, la berger Australienne l'habilla d'un pantalon et d'une tunique, ce qui ressemblait bien plus à ses habilles habituels. 

    Elles discutèrent, longtemps, près du feu, une bonne tisane à la main. La bourgeoise se nommait Phi et le bourgeois August. Ils s'avèrent que toute leur vie, ils n'avaient jamais pus avoir de chiot et qu'elle eut pitié d'elle et de son état. C'est pour cette raison qu'ils la recueillirent. C'est également lors de cette discussion, qu'elle raconta tout ce qu'il lui ait arrivé, et qu'elle fut renommé Sungi. Car, d'après la bourgeoise, elle fut comme un rayon de soleil, une lueur d'espoir de pouvoir enfin élever une jeune chienne. Elles apprirent à se connaitre et s'aimèrent dès le deuxième jour. L'intuition de la vieille chienne avait été bonne et le courant passa tout de suite bien entre elles. Le mot "mère" vint naturellement après un an. Elle apprit à coudre, à faire à manger mais à également se débrouiller, trouver un métier. A l'aider dans la vente car il s'avère s'elle était une marchande de renommée. 

    C'est ainsi qu'elle avoua sa grande passion pour le voyage et que August lui conseilla d'essayer de devenir messagère. Car un messager et toujours un peu plus sûr qu'un corbeau ou un pigions. Elle accepta avec joie et commença à se faire voir dans ce métier. Passant des bourgeois au noble, puis achetant sa jument Sharan. Elle n'était pas très grande mais résistante et athlétique. Rappelant un peu le mélange entre le quarter-Horse et le mustang. Deux race très bonnes en endurance. Comment ne pas l'aimer. Alezan Sabino. 

     

    Cheval Alezan Sabino 4 by Spleenette

    Puis enfin, messagère confidentielle du roi. Elle n'aime pas plus les félins et ne se trouveras peut-être pas affecter à la mort de celui-ci mais elle est encore le seul qu'elle apprécie.

    Son lieu de vie est donc, les pleines aux alentours de Havreblanc, le quartier bourgeois et la citadelle. Elle rêve de recevoir sa première mission : courir porter une lettre dans une autre ville plus lointaine. 

     

    Réplique1 : Avance toujours tant que la vie continue. Elle réserve des bonnes surprise. 

     

    (j'ai rajouté quelques trucs enfaite… Désolé, celle-ci devrait être la bonne ^^)

     

     

     

    77
    Dimanche 26 Août 2018 à 19:41

    Youpiii ! Ça faisait tellement longtemps... j'ai bien cru que ce blog était mort.

    J'ai survolé plus rapidement la seconde du coup... il y a beaucoup de choses qui ont changées ?

    78
    Dimanche 26 Août 2018 à 19:45

    Oui moi aussi aussi ! Je me suis dit "ah non alors !! Il est trop complet et trop bien fait pour mourir" et je suis tombée sur cette magnifique Lycaon je me suis dit, allons-y dont ! 

    Seulement le caractère. Je lui ai rajouté un peu plus de point négatif. C'était trop parfait. 

    79
    Dimanche 26 Août 2018 à 19:53

    Le caractère et la réplique alors. Oki !

    Un beau personnage bien construit, je n'ai pratiquement rien à redire.

    Mais comme c'est moi, on va quand même chercher la petite bête : à propos du trafique d'esclave dans la forêt, je suppose que c'était illégal ? Bien entendu, ce genre de choses peuvent exister, surtout dans ce genre d'endroit de ce genre d'univers... Mais les bourgeois qui passaient par là et qui l'ont adoptée, ils étaient au courant de ce à quoi ils avaient affaire ? C'était un hasard que leur venue, ou connaissaient-ils l’existence du trafic ?

    80
    Dimanche 26 Août 2018 à 19:58

    Ihih, je peux rien laisser en suspend avec toi ^^ 

    Ils ne connaissaient pas l'existence et sont passé là par hasard. Où bien savaient-ils et, désespérés, charchaient-ils a pouvoir "adopter" une enfant...? Le quel serait le mieux ? Je n'ai pas réfléchi a la question, pour moi s'était une hasard mais maintenant que tu en parle. 

    81
    Dimanche 26 Août 2018 à 20:01

    Ho, si tu préférais le laisser caché, tu le pouvais ! Il suffisait pour moi de savoir que TOI tu le savais. Pas besoin de changer sur la fiche en tout cas, c'était plus pour ma bonne conscience de modo. winktongue

    En tout cas, acceptée bien sûr. Ça traîne un peu à la capitale parce que Legenduil n'est plus très active ici (et qu'on n'a pas beaucoup de persos dans cet univers), mais on va bien s'arranger !

    82
    Dimanche 26 Août 2018 à 20:11

    of t'en fais pas ! c'est juste que je n'avais pas réfléchi à ça. Mais pour rendre la fin d'histoire un peu plus obscure, on va dire qu'ils sont au courant de ce trafique bad

    83
    Dimanche 26 Août 2018 à 20:14

    Héhé... on aime l’ambiguïté.

    (D'ailleurs, tu les écris sur un autre support avant de les poster tes fiches ? Parce que quand je l'ai collé dans l'article, ça a fait la même chose qu'avec Jack : des espaces et des lignes sautées de partout. C'est d'un galère à remettre normalement !)

    84
    Dimanche 26 Août 2018 à 20:17

    Je comprends… Ecoute, non. Enfaite je crois que l'espacement est dût au photo car il est vrai que dès que je mets une photo, ça fait n'importe quoi sur la fiche, du coup je remets tout en ordre avant de pouvoir écrire. Non enfaite, c'est quand je fais un copié collé que ça fait ça, car j'ai copié la première fiche et en la collant, les espacements étaient tellement grand que je ne voyais pas la fin de la fiche en voulant aller chercher le reste ! pareil, à partir de la photo...

    85
    Dimanche 26 Août 2018 à 20:22

    Bon, ça doit vraiment être les copier-coller alors. C'est bizarre mais c'est comme ça. Apparemment on ne peut rien y faire.

    86
    Dimanche 26 Août 2018 à 20:29

    zut...

    87
    Dimanche 26 Août 2018 à 20:34

    (mais du coup j'ai personne avec qui jouer là-bas ? 

    88
    Dimanche 26 Août 2018 à 20:39

    Là tout de suite maintenant, on en est à un repas de la cour qui prend un peu tout nos personnages. Je vais essayer de l'écourter le plus possible, mais en attendant je peux t'accompagner par des personnages secondaires si tu veux. La ville est assez vaste pour que tu ne t'ennuie pas je pense ?

    89
    Dimanche 26 Août 2018 à 20:48

    d'accord merci ! 

    Oh t'en fais pas, si tu peux me faire jouer à l'aide de personnages secondaires, vous pouvez continuer votre repas ! 

    90
    Dimanche 26 Août 2018 à 20:54

    Tu voudras commencer où ? Et d'ailleurs, tu veux un lien pour la maison de ses parents adoptifs, au cas où ?

    91
    Dimanche 26 Août 2018 à 21:24

    Je ne sais pas.. Peut-être à la place du marcher ? 

    Pourquoi pas oui! merci ! 

    92
    Dimanche 26 Août 2018 à 21:43

    Au fait, si ça t'intéresse, j'ai une petite sélection d'images où tu peux piocher pour la maison.

    ici

    93
    Dimanche 26 Août 2018 à 22:33

    Dragos Pop  

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Celle-ci est très jolie !  Et les chevaux seront dans le sous-sol (au dessus du sol ici, je sais pas comment ça s'appelle) et la chambre de Sungi sera là où est la petite fenetre… Celle de ses parents à gauche et le lieux de vie à droite. .. elle est toute mimi cette maisonnette 

      • Dimanche 26 Août 2018 à 23:15

        Super ^^

        Je rajoute ça sur le lieu.

      • Dimanche 26 Août 2018 à 23:34

        Merci. Merci beaucoup ! Tu as des photos de chambre comme ça ou pas ? Moi j'en trouve pas sur Pinterest. J'ai que des actuelles....

      • Dimanche 26 Août 2018 à 23:37

        Attend voir que je t'en cherche quelques unes... Je les mettrais ici.

      • Lundi 27 Août 2018 à 09:09

        Wow génial merci ! 

        En tout cas je vois qu'on a les mêmes centres d'intérêt ! C'est génial, je me suis abonnée a toi. Merci pour les coulées de sangs, je vais essayer de faire un dessin et d'abimé un peu mon personnage... 

        En tout cas, c'est bien mieux ordonné que moi, je vais faire un peu de rangement car la, ça va pas du tout...

      • Lundi 27 Août 2018 à 09:53

        J'ai mis un certain temps à comprendre de quoi tu parlais avec tes tâches de sang... -_-'

        En fait, je ne sais pas ce qui s'est passé avec mon précédent compte, mais j'ai tout perdu comme si il avait été détruit. Et impossible de me reconnecter. Du coup... j'en ai fait un autre tout récent et mieux ordonné ^_^ Quand je pense que j'avais près de 600 images pour des personnages d'Aurorès...

      • Lundi 27 Août 2018 à 10:00

        ah bah oui pardon ^^'

        oh non la poisse ! c'est pour ça qu'il y a si peu de truc alors… D'accord… d'accord… 

      • Lundi 27 Août 2018 à 10:29

        Bah, pas bien grave...

        Tu as trouvé la chambre de tes rêves ?

      • Lundi 27 Août 2018 à 10:35

        (j'ai pas encore prit le temps que bien bien regardé. J'ai essayé de faire les fiches secondaires de ses parents. J'avais fini de faire celle de Phi et là… Bug, réactualisation et… Tout perdu… ca m'a déouté, je suis en train de ranger mon Pinterest=

      • Lundi 27 Août 2018 à 10:39

        (Rhaa... Je compatis. Je te conseillerais bien de ne pas écrire directement sur internet les trop long texte mais de les faire sur traitement de texte (ou bien sur un article enregistré régulièrement sans être publié)... Sauf que même quand je me le conseille à moi-même je ne le fais pas.)

    94
    Lundi 27 Août 2018 à 10:51

    C'est pas bête ça ! je vais le faire sur un de mes blogs brouillons maintenant, meci ! sur traitement de texte, j'ai déjà essayé pour Ionhr mais c'est décidément trop chiant pour tout basculer ici. Le copier collé marche mal car la police n'est pas la même etc... 

      • Lundi 27 Août 2018 à 10:55

        C'est vrai que je m'étais demander pourquoi la police n'était pas la même...

        Ouais, le coup des articles non publiés ça marche bien. Et après tu supprimes, ça ne te coûte rien.

    95
    Samedi 15 Septembre 2018 à 16:27

    Je ne pouvais pas ne pas faire un félin… ;) 

     

    Prénom : Grym 

     

     

     

    Surnom*: l'insaisissable 

     

     

     

    Age : Dans la force de l'âge. Il ne s'en souciera qu'une fois qu'il ne pourra plus courir

     

     

     

    Sexe : masculin 

     

     

     

    Peuple : félin-canin 

     

     

     

    Apparence et image3 :

     

     

     

    Grym est un Ocelot très fin, très élancé. Grandes pattes, grands bras, long cou, une tête fine et de petites oreilles. Voilà ce qui fait les caractéristiques typique de ce personnage, qui respect bien les normes de son espèce bien qu'il soit un peu plus fin que les autres. Sa mâchoire est cependant tout aussi fine avec des dents peut redoutable, on ne va pas se le cacher. Il est tacheté de ronds difforment sans rien à l'intérieur et de coulées sur le visage. Encore une fois typique. Et ces traces sur le visages passant par l'œil le confondent avec les guépard pour les jeunes ou les incultes. Car il est vrai que son espèce à lui n'est pas la plus renommée. Elle est cependant connue pour une grande caractéristique qui le diffère des autres félins : son agilité pour grimper. Car un ocelot en jungle est capable de se pendre d'une branche pour attraper un oiseau d'une seule patte arrière. Oui ! seule sa patte arrière le retient à la branche pour ne pas tomber. Et Grym a justement exploité cette capacité depuis son plus jeune âge pour devenir un grimpeur hors pair.

     

    Enfin, comme vous l'aurez comprit, son corps lui offre une bien belle agilité qu'il se servira énormément dans son… activité préférée.  

     

    Enfin, je tiens à préciser qu'il n'est pas spécialement beau mais que la grâce de ses geste théâtrales le rendent intéressant à regarder. 

     

     

     

     

    Caractère : Ce félin ne vit un peu que pour lui. Il n'a pas grand chose à faire des autres… Leurs malheurs ne lui fait éprouver aucunes pitiés, la mort ne le rend pas spécialement triste, et la solitude ne lui fait rien. Enfaite, il est même solitaire. Il n'a confiance en personne et ne cessera de vous répondre que l'on "est jamais aussi bien servit que par soi-même". Et jusque là, il a toujours été satisfait de son travail. Avare et égoïste, il n'aide personne et ne demande rien à personne. Comme vous le voyez, il aime les marchés équitables, en apparence, et qui au final lui rapporte plus. Oui… Il aime arnaquer, mentir, voler. Ce n'est pas une personne à qui on peut faire confiance malgré son petit accent qui le rend singulier, ses aires angéliques de bon hommes. C'est un acteur de première qui ne fera rien s'il n'en tire pas un avantage, de ce fait, il est calculateur. Des facultés obligatoire pour réussir à bien son… métier.  

     

    Le franc parlé n'est pas son fort, et même quand il se doit de le faire, avec l'habitude, il n'y arrive pas et tournera toujours autour du pot. S'en est presque épuisant de devoir comprendre ce qu'il veut dire pour enfin lui faire cracher le morceau. Si vous y arrivez car il est d'une rudesse d'esprit sans faille, l'hésitation ne fait pas parti de son vocabulaire. Bien qu'il ne fonce jamais dans le tas sans réfléchir, ce n'est pas hésiter, c'est user de sa tête avant d'agir. 

     

    Heurk, quelle personne. Sans même des points positifs ? Oh si ! Il ne s'en servira seulement pas à bon escient. C'est un personnage fort intelligent ! Plein d'imagination et de ressources. Cultivés et curieux. Il sait lire et nager, monter à cheval se soigner. Débrouillard et autonome. 

     

    Pour résumé il est : mystérieux, savant, imaginatif et curieux, avare, égoïste, voleur, menteur, acteur, théâtral, joueur, soigneux et minutieux. 

     

     

     

    Profession exercée : C'est un grand voleur, de grande renommée car il sait donner sa touche personnelle lors d'un vol, ce qui fait qu'on reconnait l'auteur. Lui. Par contre, personne n'a déjà vu à quoi il ressemble ou alors ne se doutent pas que c'est lui, l'insaisissable. 

     

     

     

    Histoire et famille :

     

    Grym est née de deux ocelots vivant au duché de Bois-de-sinope. Sans surprise au niveau du lieu de l'habitat. Très vite, il se mit à gambader dans cette forêt, à grimper aux arbres et imaginer des tas de stratagèmes pour des raisons bien variées. Comme par exemple, assurer la sécurité lors d'escalade, ou alors essayer de se jeter d'une branche et chercher quelque chose qui amortirait sa chute. Enfin, il lui fallait occuper son esprit qui trouvait ce genre de réflexion fort intéressantes. Tout n'était que du jeu et se basait sur sa grande passion, l'escalade (arbres, roche, et tout ce que vous trouverez à grimper). Il se fit d'ailleurs plus d'une fois mal lors de ses expériences. Dans sa ville de Chambourg, il était réputé fripon et joueur. Tout ça, c'était vers ses 4-8 ans. Seulement… ce n'était pas les mêmes jeux que les autres enfants. Il n'avait d'ailleurs jamais d'ami et s'en portait mieux ainsi. Disons qu'il aimait piquer ici et là quelques babioles. Au début, ce n'était que de l'amusement de se faire réprimander, mais petit à petit, il se mit à réfléchir pour essayer de ne plus se faire attraper, et encore moins la main dans le sac. Résonnant comme un enfant, il se rendit compte que ça ne marchait pas et se mit à réfléchir plus intelligemment. Avec plus de ruse. Le jeu se transforma en addiction. Adorant la sensation de l'interdit et l'adrénaline quand le danger se rapprochait. Et plus il volait gros, plus cette adrénaline et se sentiment de supériorité était fort. Il en devint accroc. Ses parents ne se rendirent pas immédiatement compte que les petits vols de sucreries lui était passé et que les bijoux l'intéressait bien plus. C'est alors que, âgé de 14 ans, deux gardes vinrent soudainement toquer à sa porte. Il sut immédiatement la cause et, alors que sa mère essayait de comprendre la raison de leur venu, il vola de l'argent, prit ses bijoux (appartenant autrefois à un bourgeoise) referma son sac et s'enfuit par l'arrière de la maison. On ne le revit plus jamais.

     

    A partir de là, son parcours s'avéra plus long. Vagabond, il ne s'établi pour jamais dans une région et vola ici et là. Il apprit beaucoup, paya de sa cagnotte toujours grandissante des personnes savantes afin d'accroitre son savoir.  Il apprit notamment l'art du combat "dansé" pour plus de classe, les différents poisons et remèdes, la médecine, la nage, la lecture etc.. Ses expériences ne le quittèrent pas non plus. Il y consacrait autant de temps que pour le vol. Et il continu sa vie, toujours dans cette même optique en visant toujours plus haut. 

     

    Grym a bien des défauts… Egoiste, voleur, arnaqueur, menteur, mais il faut retenir que lors de ses vols, il fera le possible pour ne tuer personne. Même lors de combat, il s'occupera seulement de distraire la personne pour trouver une issue. Il est d'ailleurs un personnage très théâtrale et de ce fait, soignant ses entrées et ses sorties. Il n'est pas spécialement méchant dans sa manière de faire ou de penser. 

     

    Enfin, maintenant (âgé d'environs 30 ans), il a établies quelques bases dans chacune des grandes villes pour y stocker ses trésors. Des trésors comme vous vous l'imaginez surement mais quand il parle de trésor, il pense également à ses archives, ses expériences, ses poisons. Tout ce genre de chose. Même lors d'une construction de base, il pouvait ne pas la finir, bouger, et revenir quelques mois plus tard. Maintenant, ce sont de vrais entrepôts, tous différents et pourtant, tous piégés. 

     

     

     

    Réplique1 : "On est jamais aussi bien servit que par soi-même" "Etre ambitieux t'oblige toujours à repousser tes limites" "tu ne peux croire qu'en toi".  

     

    Je crois que c'est bon :) 

    Au fait j'avais une question, c'est ce que les habitants d'un royaume à le droit d'aller visiter un autre royaume ? Par exemple un félin chez les mutins, ou chez les aquilins ? 

     

    96
    Dimanche 16 Septembre 2018 à 17:38

    Hé bien... C'est pour celui-ci que tu voulais connaître la valeur de l'argent ?

    En tout cas jusque là, je ne trouve rien à redire ! (Si, si ! Carrément ! C'est déjà arrivé ?)

    Pour répondre à ta question : c'est possible. Voyageurs, marchands, ambassadeurs... les échanges sont divers et même obligatoires entre les royaumes. Je n'assure pas que le racisme et la discrimination soient bannis des coutumes, mais c'est légalement autorisé.
    On est fin Moyen-Age début Renaissance à peu près, donc regarde l'Europe à cette époque là : les échanges étaient nombreux entre les différents peuples même si globalement chacun restait chez soi.

    97
    Dimanche 16 Septembre 2018 à 17:56

    Non, pas vraiment. Un peu mais pas totalement .C'est pour un aquilin, peut être, personnage, futurement envisageable.

    C'est vrai ?! Ohlala je crois bien que c'est une grande première oui. Où alors c'est arrivé trop rarement pour m'en souvenir. Attends, c'est bien plume de choucas derrière l'écran ? :'D 

    Ok parfait ! Merci beaucoup ! 

    98
    Dimanche 16 Septembre 2018 à 18:00

    Plume de Choucas un peu crevée après une nuit de cinq heure, mais bien Plume de Choucas... ça compte quand même. XD

    Tu veux commencer où avec lui ? Tu peux choisir ce que tu veux, je pense avoir un panel suffisant d'idées de personnages capables d’interagir avec lui pour le lancer dans l'histoire.

    99
    Dimanche 16 Septembre 2018 à 18:27

    Ahah, petit fête du soir ? 

    Dans la montagne du royaume felin-canin. (J'ai plus le nom...) Ça ira ? Trop bien ! 

    100
    Dimanche 16 Septembre 2018 à 18:31

    "Petite" ? Si un des plus important festival médiéval de France est considérée comme une "petite" fête, alors oui. ^^

    Il n'y a pas beaucoup de ville dans les montagnes, donc pas beaucoup de richesses non plus... Mais c'est toi qui vois !

    101
    Dimanche 16 Septembre 2018 à 21:23

    Oh je savais pas ! C'est génial ça consiste en quoi ? 

    Ah... Bah... La ville a côté de la capitale qui est vers l'île (on reconnaît la mémoire visuelle qui retient tout sauf les noms ...)

    102
    Dimanche 16 Septembre 2018 à 22:03

    Je ferais sans doute un article là-dessus, parce que ça fait plusieurs années que j'y vais et j'adore à chaque fois ! En fait, j'ai triché en disant "médiéval" parce que officiellement c'est une fête "renaissance", mais on apprend plein de trucs sur la période du Moyen-Age aussi. Il y a des groupes de musique, du théâtre, un concours de tire-à-l'arc, un marché... et surtout, plein de gens dans les rues sont costumés et l'ambiance est géniale ! C'était au Puy en Velay... ça vaut le détour.

    Roquembrun, c'est ça ? (ho, c'est déjà pas mal ! Même moi je ne la connais pas par cœur ma carte, alors que je l'ai inventée.)

    103
    Dimanche 16 Septembre 2018 à 22:08

    Génial ! Je suis pressée de le voir alors ! 

    Oui, ça doit être ça. 

    104
    Lundi 17 Septembre 2018 à 07:19

    Tu peux commencer là-bas si tu le souhaite. A Roquembrun même, il n'y a pas de ville (parce que c'est simplement un château construit sur un piton rocheux, purement militaire et politique), mais il y en a aux allentours. Ça va m'obliger à étoffer un peu cette région aussi, c'est une bonne chose. sarcastic

    105
    Mardi 30 Octobre 2018 à 19:17

    Prénom : Drian

     

    Nom 2 : Rakchakta

     

    Surnom*: Le renié, l'Inssoumis, le Voleur de Vent

     

    Age : 27 ans

     

    Sexe : Masculin

     

    Peuple : Aquilin

     

    Apparence et image3 :

    Drian est un aigle de grande taille, aux plumes brunes tirant sur le noir, aux muscles bien proportionnés et au bec pointu. Sa particularité est qu'il n'a pas de bras à proprement parler, et une queue petite mais qu'on devine pratique en vol. S'il n'a pas de bras, il a des mains, placés au bout de ses ailles et qui sont composés de quatre doigts chacune. Grande, elles sont agiles, bien qu'elle n'aient aucune rotation. Ses pieds sont comme tout les aquilins des serres gigantesques, capables de porter un corps volumineux sur plusieurs kilomètres, ou bien de s'accrocher à une branche, ou bien même à la roche.

    Drian a les yeux jaunes, typique aigle, et son bec recourbé n'est pas pour s'attirer les grâces de beaucoup... Ces ailles sont amovible, et très musclé, puisqu'il s'en sert pour voler et pour attraper des objets. Tout en lui montre le grand guerrier, et peu de chose échappent à son regard acéré.

    http://www.artofmtg.com/wp-content/uploads/2014/09/Jeskai-Windscout-MtG-Artwork.jpg

     

    Caractère : Drian est un Aquilin peux bavard, téméraire et hargneux quand on le cherche trop. Il crois en la vérité, et dans les causes justes. Indépendant, ce n'est pas le genre à rechercher de la compagnie, bien que celle ci ne la gêne pas. Peu expressif, il est à la recherche d'honneurs et de gloire, qui lui permettrons de rester dans l'histoire quand viendra l'heure de sa mort. Se donner à fond dans action n'est pas pour lui déplaire, pourvu que ce ne soit pas une mauvaise chose. Essaye d'être juste et équitable, et de ne pas juger trop vite tout le monde. Mais il a été habitué très tôt à ce méfier, alors ce n'est pas une chose facile pour que de se confier à quelqu'un. Rancunier, Drian ne goute pas beaucoup à la moquerie . On va même dire qu'il déteste ça. Se contiens difficilement sur ce point. Perspicace, il est imprenable, vif rapide et fort. Une arme de prédilection ? Aucune, il les manie tous avec brio. Une préférence ? La lance . Silencieux dans ses vols et ses attaques, il est surtout rapide et vif.

    Il y a longtemps que Drian à renoncé au sien, mais il n'ira jamais jusqu'à les combattre, bien que celui ci le mette volontiers à mort. Dégouté à vie des faux semblants et des pleutres, il ne vaux mieux pas aller pleurer contre son épaule, au risque de se faire envoyer dans les fleurs sans douceur. Pleurer sur son sort lui est donc inconcevable, et il essaye de ne pas prêter trop d'attention à ces sentiments.

    Un code de l'honneur strict ? Oui et non. On va dire que Drian n'oublie jamais ses dettes, les rembourses et reste fidèle à ses idéaux.

    Ne reviens jamais sur ces décisions.

    Mais qu'est-il au juste ? Un roi, un  justicier, un banni, un Hors la loi ? Un peu de tout cela. 

     

    Profession exercée : Il n'en a pas vraiment d'établie.. Sauf si fugitif est une profession. Il aide ceux qui sont dans le besoin, tout en fuyant ses poursuivants. Il peux espionner, manier la charrue comme l'art de conseiller. C'est un polyvalent.

     

    Histoire et famille : Fils unique du Suur juht, et descendant d'une lignée pure, il a été formé au combat, aux lettres, aux arts. On dénota vite une passion pour les armes, et son père l'envoya chez les Frontaliers défendre le pays. Après de longue années d'apprentissage, il devint un Frontalier fidèle et strict, et surtout redouté. Les années passaient, et il aimais son poste. Rien n'aurais pu le dissuader de quitter ses camarades, sa cause.. Bien sur, comme tout jeune aquilin, il avais des amis, des ennemis. Un jour qu'il patrouillais tard la nuit, sur le mur de la forteresse, il entendit un bruit  le long de la paroi. Il déploya ces ailes, et piqua silencieusement dans la nuit. là, sa mémoire est flou. D'après lui, on lui aurais sauté dessus, et bloqué ses ailes. Il aurais chuté sans pouvoir ce retenir, puis le trou noir.

    On le retrouva le lendemain matin sur les terres Félines-Canines, auprès d'un corps Mustin, baignent dans son sang. Les enquêtes furent faites, et.. Tout concordais pour que ce soit l'aquilin qui est tué le Mustin. L'arme, le sang sur les ailes concordant avec celui du mort... Évidement le jeune aigle nia tout, d'autant plus que le Mustin étais le fils d'un duc réputé et connu. Traîné en justice, on eut pas le temps de comprendre ce qui se fut passé. L'affaire fut rondement mené, et Drian reconnu coupable. Personne ne lui vint en aide . Monstrueuse machination ? Sans doute mais par qui ? Condamné à mort par son propre peuple, Drian, affolé, réussit à s'enfuir en assommant ses gardiens et en usant de toute sa ruse.  Il vécut plus de deux ans chez les reptiliens, vivant caché de tous, chassant sa nourriture et survivant tant bien que mal. Des frontaliers furent lancés à sa poursuite clandestinement, et quelques mustins, en quête de vengeance, suivirent le mouvement.

    Il advint alors que son père mourut. Le règne des Rakchakta prenais ainsi fin. Mais l'affaire n'étais pas oublié pour autant. Des éliminatoires eurent lieu pour choisir le nouveau roi. Personne ne réussissait à remporter la palme, les conseillers, perdus, sentaient la guerre civile arriver. Ils lancèrent toute leurs troupes à la poursuite de Drian, qui fut finalement attrapé. Éperdus, les conseillers lui demandèrent à genoux de reprendre le rôle de son père, mais le jeune aquilin leur rit au bec, durement.

    "Vous m'avez chassés,me poursuivant  dans les sept royaume pour me tuer pour une félonie que je n'ai pas commise. Avant de s’abaisser à prendre pour roi un hors la loi, redressez donc vos codes stupides de l'honneur, qui fausses vos jugements ! " Et il repartis. Cette fois il s'arrêta au royaume Canin-Félin, un des seuls royaume où il soit la bienvenue, cherchant qui l'avais accusé, et pourquoi. Il mena son enquête avec passion et finalement trouva le principal responsable: Un mustin, Duc, et ennemi intime du Duc précédent, que l'Aquilin avais apparemment tué. Aidé de mercenaires avides, il avais fomenté cette petite mascarade, qui avais fort bien marché. Il avais soudoyés quelques Aqulins sournois, mais haut placés, qui l'avaient jugés sans aucune impartialité, mais avec assez de raffinerie pour que personne ne ce doute de rien.

    Le duc en question fut retrouvé noyé, dans la mer.

    Depuis il menne une vie de errance, principalement mené dans le royaume Canin- Félin. Il aide l'opprimé, vie de tout et de rien. Une dernière anecdote, qui fait qu'il est dans les bonnes grâces du roi:

    Un jour qu'il chassais silencieusement dans les branches d'une forêt, il repéra un long cortège de chasseurs. A leurs tête ? Sirius HavreBlanc. Curieux de voir ce roi en action, il les suivit de loin. Il advint que la proie, un énorme ours, réussit à coincer dans sa propre caverne le roi et trois chasseurs qui c'étaient séparés du groupe. L'ours étais un vieil animal, qui connaissait toute les ruse, et qui étais très fort. Il aurais sans doute tué le roi si Drian, avec tout son sang froid, ne c'était pas extirpé de sa cachette pour voler au secours du lion. Il lui planta une lance dans le dos, et lacéra ses épaules de ces serres pointues. Et c'est ainsi que Drian eut une place au Palais royal

     

     

     

    106
    Mardi 30 Octobre 2018 à 21:50

    Alorsalorsalors... Oui, on en revient au problème de l'univers trop vaste et complexe. Chez les aquilins

    "Il n'y a pas de noblesse dans leur peuple : on ne "nait" pas chef, on le devient. Il faut réaliser un certain nombre d'épreuves et rendre des service au peuple pour être accepté. (même si, avouons le, la tradition fait que le fils du précédent roi prend souvent la place de son père)"

    Parmi tout le royaume aquilin, pas un pour prendre la place de son père mort ? Si le fils est discrédité, la culture des aquilins les pousserait plutôt à se tourner vers d'autres personnes plus appréciée... Et puis, "lignée pure", "le règne des Rakchatka"... non, désolé, ça aurait fonctionné pour les autres royaumes mais pas chez les aquilins.

    Enfin...

    Aussi, la présence d'un mustin à la frontière aquilin/félinocanin ne surprend personne ? Pas comme si il vivaient sur une autre île à des centaines de kilomètres de là ? Et puis il voyage drôlement vite ton Drian, pour faire tout les royaume en moins de 27 ans de vie (alors qu'on sait qu'il en a passé une bonne partie chez les frontaliers).

    Puis dernier détail : Sirius n'est pas le roi, mais le prince. Là, il suffit de remplacer par "Roland" et c'est bon.

    Je sais, je suis consciente que c'est strict et démoralisant après avoir passé des heures à préparer une fiche. Et je suis aussi consciente que cet univers trop large et complexe n'aide pas, c'est ma faute. A petite échelle, ton histoire aurait tenu debout, même très bien. Mais là c'est vraiment... gros. arf

     

    107
    Mercredi 31 Octobre 2018 à 08:54

    J'avais bien tout lu sur les aquilins. Seulement comme c'est un peuple égalitaire, je me disait que le peuple, avide de terres et de paix, avais monté l'échelle trop haut dans les épreuves, en comparaison avec leur ancien roi qui étais bon et juste. Du coup les conseillers ce sont sentis embêtés quand personne n'a réussit les épreuves proposés. Quelque jour sans monarque et déjà leurs jours commençaient à s'assombrir. Ou quelque chose comme ça. Donc ils ont fait appel au fils disgracié de feu le roi. Je me disait que ça pourrais marcher, puisque cela s'est déjà vu dans certains pays, durant l'antiquité.

    De plus, un Mustin peux voyager non ? Et étant donné que c'est un fils de duc, il en avais encore plus de raison. Je n'ai pas dit grand chose pour me laisser de la place pour broder avec mon personnage, mais il n'est jamais dit que le corps est mort en territoire félinocanin. On l'a trouvé là bas. Son rival, malin, aurais très bien pu transporter un corps mort là bas afin de semer la confusion.

    Pour finir, je ne sait pas à quel âge peux débuter la formation des frontalier. Vu leur régime, je me disait que c'était un peu comme les Spartiates, formés quasiment dès leurs naissance. A ce moment là l'histoire aurais déjà été plus plausible ^^

     

    Bon du coup je refais ? Ça ne me dérange pas, t'inquiète

     

    108
    Mercredi 31 Octobre 2018 à 09:08

    Hum... Je vois, tu t'es beaucoup inspiré de la Grèce et de la Rome antique pour quelque chose que j'avais plus imaginé comme... comme le peuple des montagnes dans l'assassin royal pour donner un genre d'idée ! C'est vrai que vu comme ça, je comprends ton raisonnement.

    En fait dans les épreuves, ce n'était pas vraiment un éliminatoire, plutôt un genre de... "concours". Auquel il y aurait forcément un gagnant. Enfin, on peut imaginer effectivement que ce gagnant soit décevant... Mais c'est étonnant de la part d'un peuple globalement aussi fier de faire appel à un fils disgracié. Oui, à ce stade là vous pouvez m'envoyer des tomates pourries, j'en demande trop.

    Pour le corps, même comme ça, je n'arrive pas à imaginer. Réfère-toi à l'échelle : ton duc aurait transporté sur plus de 1000 kilomètres un corps en décomposition ? Sachant qu'à l'époque ils n'avaient ni train, ni avions, ni voitures ni internet. Les distances était un soucis majeur.

    C'est vraiment le problème de ma carte trop grande, je sais bien... Du coup voilà ce que je te propose : tu n'es pas obligée de tout recommencer, mais essaye de restreindre ton inscription à simplement Aximal (= royaume aquilin et royaume félino-canin). Je pense que c'est possible avec ton histoire en réduisant simplement l'échelle d'un cran, et que ça gagnera en crédibilité.

    Qu'en penses-tu ?

    (Au fait, je n'arrive pas à ouvrir ton image...)

    109
    Mercredi 31 Octobre 2018 à 10:49

    :)

    On devrais toujours noter ses sources d'inspiration ^^

    Jeskai Windscout - MtG Artwork

    Voilà l'image, et je refais l'histoire

    110
    Mercredi 31 Octobre 2018 à 11:16

    Ici, ce serait sans fin. sarcastic

    Désolé, mais ça ne fonctionne pas plus pour l'image...

    111
    Mercredi 31 Octobre 2018 à 11:16

     

    Histoire et famille : Fils unique du Suur juht, et descendant d'une lignée pure, il a été formé au combat, aux lettres, aux arts. On dénota vite une passion pour les armes, et son père l'envoya chez les Frontaliers défendre le pays, à l'âge de 15 ans. Pendant 5 ans il prouve sa valeur, travail et continue d'étudier. Son apprentissage finit,  il devint un Frontalier fidèle et strict, et surtout redouté. Bien sur, comme tout jeune aquilin, il a des amis, des ennemis.

    Un jour qu'il patrouillais tard la nuit, sur le mur de la forteresse, il entendit un bruit  le long de la paroi. Il déploya ces ailes, et piqua silencieusement dans la nuit. là, sa mémoire est flou. D'après lui, on lui aurais sauté dessus, et bloqué ses ailes. Il aurais chuté sans pouvoir ce retenir, puis le trou noir.

    On le retrouva le lendemain matin sur les terres Félines-Canines, auprès d'un corps Rodentien, baignent dans son sang. Les enquêtes furent faites, et.. Tout concordais pour que ce soit l'aquilin qui est tué le Rodentien. L'arme, le sang sur les ailes concordant avec celui du mort... Évidement le jeune aigle nia tout, d'autant plus que le Rodentien étais le fils d'un des chefs, connu, d'une Compagnie Libre . Traîné en justice, on eut pas le temps de comprendre ce qui se fut passé. L'affaire fut rondement mené, et Drian reconnu coupable. Personne ne lui vint en aide . Monstrueuse machination ? Sans doute mais par qui ? Condamné à mort par son propre peuple, Drian, affolé, réussit à s'enfuir en assommant ses gardiens et en usant de toute sa ruse. Les Aquilin réussirent à étouffer l'affaire. Le peuple ne devais pas être au courent. Il vécut plus de deux ans dans le royaume Félino-canin, vivant caché de tous, chassant sa nourriture et survivant tant bien que mal. Des frontaliers furent lancés à sa poursuite clandestinement. Quand à la compagnie livre à la quelle appartenais le défunt.. Elle est partie en chasse. Nul ne peux impunément assassiner un membre de leur "guilde" si on peux appeler cela ainsi.

    Il advint alors que son père mourut. Le règne des Rakchakta prenais ainsi fin. Mais l'affaire n'étais pas oublié pour autant. Des éliminatoires eurent lieu pour choisir le nouveau roi. Personne ne réussissait à remporter la palme, les conseillers, perdus, sentaient la guerre civile arriver. Ils lancèrent toute leurs troupes à la poursuite de Drian, qui fut finalement attrapé. Éperdus, les conseillers lui demandèrent à genoux de reprendre le rôle de son père. S'il acceptais, on le présenterais au peuple comme un héros, et on brulerais toute les preuves accablantes. Si non tout serait révélé au peuple qui, bien qu'ayant entendu de simples rumeurs, ne prêtais pas encore oreille à de tels ragots.

    Drian leur rit au bec :

    "Vous m'avez chassés,me poursuivant sans répit pour me tuer pour une félonie que je n'ai pas commise. Notre beau pays est tombé bien bas pour accepter à sa tête des conseillers tels que vous. Je ne suis pas pourri de l'intérieur, comme vous. Trouvez-vous quelqu'un d'autre pour baiser vos pieds, je ne reviendrais pas comme un serviteur, mais comme un prince. " Et il repartis, cherchant sans relâche qui l'avais accusé, et pourquoi. Il mena son enquête avec passion et finalement trouva le principal responsable: Un petit Condottiere, ennemi intime du mort, que l'Aquilin avais apparemment tué. Aidé de sa propre guilde, il avais fomenté cette petite mascarade, qui avais fort bien marché. Il avais soudoyés quelques Aqulins sournois, mais haut placés, qui l'avaient jugés sans aucune impartialité, mais avec assez de raffinerie pour que personne ne ce doute de rien.

    On retrouva le chef de la compagnie noyé dans la mer.

    Depuis il menne une vie de errance, principalement mené dans le royaume Canin- Félin. Il aide l'opprimé, vie de tout et de rien. Une dernière anecdote, qui fait qu'il est dans les bonnes grâces du roi:

    Un jour qu'il chassais silencieusement dans les branches d'une forêt, il repéra un long cortège de chasseurs. A leurs tête ? Sirius HavreBlanc. Curieux de voir ce roi en action, il les suivit de loin. Il advint que la proie, un énorme ours, réussit à coincer dans sa propre caverne le roi et trois chasseurs qui c'étaient séparés du groupe. L'ours étais un vieil animal, qui connaissait toute les ruse, et qui étais très fort. Il aurais sans doute tué le jeune chat si Drian, avec tout son sang froid, ne c'était pas extirpé de sa cachette pour voler au secours du lion. Il lui planta une lance dans le dos, et lacéra ses épaules de ces serres pointues. Et c'est ainsi que Drian eut une place au Palais royal.

    112
    Mercredi 31 Octobre 2018 à 11:19

    Rhaaa moi ça marche pourtant ! Bon j'essaye d'une autre manière ^^

    Jeskai Windscout - MtG Artwork

    Si elle ne marche toujours pas prend celle là, c'est globalement le même, la couleur en moins

    MTG Khans of Tarkir Sage-Eye Harrier Art

    113
    Mercredi 31 Octobre 2018 à 11:25

    C'est bon, les images fonctionnes !

    Et l'histoire aussi au passage. sarcastic

    Tu as voulu changer la fin avec l'anecdote sur le prince, mais tu as oublié de changer un "lion" en "chat". Je m'en charge en recopiant la fiche, ce n'est pas grave. Juste : c'est bien de Siruis qu'il s'agit, on est d'accord ?

    114
    Mercredi 31 Octobre 2018 à 11:31

    On est d'accord ! Cool, je suis pressé de Rp

    115
    Mercredi 31 Octobre 2018 à 11:36

    Tu connais le truc : tu peux commencer du moment que ton inscription est acceptée !

    116
    Mercredi 31 Octobre 2018 à 11:40
    Ha, et du coup, je peux enlever le nom de famille ? Comme il n'y a pas de noblesse officielle chez les aquilins, il n'y a pas de nom de famille non plus. Pas de "lignée royale" comme dans les autres cultures.
    117
    Mercredi 31 Octobre 2018 à 11:50

    Oui, bien sur, enlève enlève ^^ Du coup tu va le garder ton blog ou c'est pas décidé au fait ?

    118
    Mercredi 31 Octobre 2018 à 11:57

    Bah si il y a des nouvelles inscriptions (ne serait-ce que celle que tu viens de faire), ce serait cruel de le fermer juste derrière (sauf si le fun c'est vraiment faire des inscriptions pour faire des inscriptions... Mais alors j'ai raté quelque chose). sarcastic

    Du coup je ré-arrange un peu les textes d'accueil pour limiter les inscriptions à Axima (tant pis pour Sylta et Hadrian, ils continuerons de leur côté et on verra bien ce que ça donnera). Par la suite si on arrive à avancer et à étendre le jeu, tant mieux. Si ça retombe encore et qu'on arrive à rien, tant pis.

    119
    Mercredi 31 Octobre 2018 à 11:59

    Surtout ne perd pas espoir ^^

    120
    Mercredi 31 Octobre 2018 à 12:07

    Tyep... Et je vais vraiment devoir reprendre Siruis, parce que Legenduil ne donne toujours pas signe de vie. Enfin... Sauf si quelqu'un d'autre est intéressé ?

    121
    Mercredi 31 Octobre 2018 à 12:11

    Sans vouloir vexer qui que ce soit, je n'aime pas beaucoup son personnage.. Donc non.  Si non ce serais avec plaisir ^^

    122
    Mercredi 31 Octobre 2018 à 12:15

    Pas grave, je m'en charge. Au moins j'ai suivit tout ses RP depuis le début (même si ce n'était pas énorme de toute façon). ^^

    123
    Mercredi 31 Octobre 2018 à 12:20

    Bonne chance ^^

    124
    Mercredi 31 Octobre 2018 à 12:23

    Au fait, je me demandais : c'est lisible le nom des personnages dans la colonne à droite ? Je me suis rendu compte que ça dépendait des tailles d'écran...

    125
    Mercredi 31 Octobre 2018 à 15:45

    Très franchement, ils sont difficiles à voir, blanc sur blanc... Et puis je pense que pour ce blog tu devrais non pas les mettre dans l'ordre alphabétique mais par maison. C'est trop dérangeant si non

    126
    Mercredi 31 Octobre 2018 à 15:52

    Oui, c'est ça... Selon les ordis ils sont parfois en plein sur la cascade, et donc blanc sur fond blanc... J'ai essayé plusieurs couleurs, et pas le choix : je crois que je vais devoir changer le fond. Merci du coup !

    Pour l'ordre je séparais déjà par peuple, mais tu as raison je vais aussi faire une distinction avec les familles nobles et les personnages du peuple.

    127
    Mercredi 31 Octobre 2018 à 15:52

    Heureuse d'avoir pu te rendre service ^^

    128
    Mercredi 31 Octobre 2018 à 15:59

    Bon, là c'est moche mais c'est temporaire. Je cherche encore... sarcastic

    129
    Mercredi 31 Octobre 2018 à 16:03

    on y vois déjà mieux ^^

    130
    Lundi 17 Décembre 2018 à 15:22

    Ya t-il des aquilins de déjà crée étant susceptible de parler à un mercenaire ou ça sert à rien que j'invente un nouveau personnage ? 

    131
    Lundi 17 Décembre 2018 à 17:10

    Les seuls aquilins créés pour le moment sont de Wistala... tu comprendras toute seule. Sinon on avait dit qu'on essayait de centrer sur le royaume félino-canin pour l'instant, mais si c'est un aquilin loin de son royaume d'origine, rien n'empêche.

    132
    Lundi 17 Décembre 2018 à 17:13

    Je relis mes anciennes fiches. J'ai honte.

    Bleh.

    Je pense recréer Alya un de ces jours.

      • Lundi 17 Décembre 2018 à 17:29

        Y'a moyen, si tu as la motivation. Et pour éviter que tu ne te retrouve marginalisée à nouveau, je peux aussi faire d'autres personnages plus susceptibles d'être dans son entourage.

    133
    Lundi 17 Décembre 2018 à 17:28

    N'y a-t-il pas moyen de formé une histoire pour réduire le royaume afin de garder nos perso (Hadrian et Sylta!) Et les rapatrier vers les félins canin ? Cela lancerai également l'histoire aussi non ? 

    Enfin, oui je le ferais plutôt vivre chez les 4 pattes 

      • Lundi 17 Décembre 2018 à 17:31

        Hum... Elle est encore un peu novice, mais à l'occasion on pourrait les envoyer en mission ! Qu'en dis-tu ?

         

        Les 4 pattes ?

    134
    Lundi 17 Décembre 2018 à 17:44

    Non quand je parlais du duo du tonner (qui me fait très vaguement pensé, de très loin, a Arya et Clegane) c'était que je ne voulais pas les perdre dans ta réduction de territoire... Sinon je sais bien qu'elle n'est pas encore prête. 

    Les félins - canin. 

      • Lundi 17 Décembre 2018 à 17:51

        Ho, c'est clair que cette réduction ne visait pas à supprimer les personnages déjà inscrits ! Et lorsqu'on sera bien lancé sur Axima (si on y arrive...), on pourra élargir au besoin. En attendant, rien que dans les campagnes allentours, ils ont de quoi faire.

    135
    Lundi 17 Décembre 2018 à 17:53

    Génial ! 

    136
    Lundi 15 Avril 2019 à 11:37

    Prénom : Ynshi (Lone n’avait pas d’idée de nom du coup elle a frappé son clavier au pif)

    Nom 2 : //

    Surnom*: //

    Age : 18 ans

    Sexe : M

    Peuple : rodentien

    Apparence et image3 : jeune homme de taille moyenne, à l’allure toujours très droite, pas naturelle. Son visage est inexpressif et il parle de manière monotone. Même s’il s’entraîne à sa comprter suivant la norme. Ses oreilles tombent dans son dos, l’une d’entre elles a des bandages dessus qui sont cachés par un chapeau. Son pelage est gris et crème, ses yeux verts vifs (pourquoi pas).

    Caractère : Inexpressif, sans émotions. Enfant, il était docile, joueur et obéissant. Désormais, il n’a aucun sentiment.

    Observateur, il réfléchit toujours avant d’agir, car il n’a pas la peur, la colère, l’angoisse, tout ce qui mène aux gestes impulsifs. Silencieux, il ne parle jamais sauf si c’est une réponse à ses supérieurs. Efficace et obéit toujours aux ordres.

    Profession exercée : tueur à gages (fait partie d’un groupe criminel)

    Histoire et famille : Enfant d’une grande famille, Ynshi avait de très bonnes 7 premières années de sa vie. Ses parents l’aimaient, il avait des amis, etc. Un jour alors qu’il jouait à grimper des arbres avec des amis, il tomba d’un très grand arbre. Son cerveau reçut de grands dommages. Il perdit sa capacité d’avoir des émotions. L’une de ses oreilles était aussi cassée (mais c’est pas trop important, enfin, relativement).

    La tante d’Ynshi était médecin et avocat, et l’enfant fut envoyé chez elle pour qu’elle puisse essayer d’expliquer ce qui s’est passé dans son cerveau. La tante faisait des observations qu’elle notait. Ynshi était indifférent de tout. Il ne sentait rien.

    Cette tante tenait une position très influente pour un rodentien, donc elle avait de nombreux rivaux. L’un deux envoya un groupe de tueurs à gages la tuer et voler ses documents. La nuit, les assassins entrèrent dans la maison et tuèrent la tante. Ynshi, enfant de 9 ans, nétait pas du tout traumatisé. Il avait entendu un bruit, avait vu les meutriers, et se cacha derrière un placard à observer en silence de ses yeux verts vifs. L’un des meurtriers le repéra mais fut choqué par son calme étrange. Il eut peur que c’était un fantôme, quand un autre trouva le document avec toutes les observations.

    « Ne ressent pas la joie, la tristesse, la colère, la peur. »

    « Ressent de la douleur mais ne réagit pas. »

    « Indifférent aux autres. Parle de manière sérieuse et monotone que quand on lui pose une question. »

    Etc.

    Les tueurs à gage eurent l’idée d’élever Ynshi comme membre de leur gang, et après avoir présenté les documents à leur chef, eurent l’autorisation.

    Le jour suivant, Ynshi se réveilla dans la base des criminels. Il faut savoir qu’il était TRÈS facilement influençable. Il fut entraîné à tuer et devint un membre du groupe. Un meurtrier très efficace, qui tuait sans émotion.

    Réplique1 :

    Blason personnel2 :

    Dessin moauche

    137
    Lundi 15 Avril 2019 à 11:46

    Tu ne l'as pas spécifié, mais au vu de ton dessin je présume qu'il s'agit d'un lapin ? sarcastic

    Sinon c'est bon, tout se tient, je fais sa fiche.

    138
    Lundi 15 Avril 2019 à 12:22

    Oui.

    Merci !

    139
    Lundi 15 Avril 2019 à 13:43

    Prénom : Alya

    Nom 2 : //

    Surnom*: Chasseuse de lumière

    Age : 25

    Sexe : F

    Peuple : félin

    Apparence et image3 : Alya a l’air un peu croisée entre un chat et un lynx. Elle a une apparence assez banale et s’habille de manière vraiment banale à se fondre avec tout le monde. Taille moyenne (mais plus petite), oreilles touffues, yeux vifs. Le haut de son corps a un pelage écaille terne tandis que le bas est tacheté. 

    Caractère : On s’attend a un caractère de leader, mais non.

    Alya est une personne créative est désorganisée, qui improvise et qui a une petite tendance à procrastiner. Malgré tout, elle est très déterminée et quand elle se met à quelque chose, elle s’y met. Ce qui l’a lancée à vouloir changer le monde ? La détermination.

    Alya aime la solitude, lire, apprendre, elle est vive d’esprit et curieuse. Rêveuse, c’est sûre, et clairement utopiste, à croire au monde parfait, au monde meilleur, à la puissance du peuple. Son surnom Chasseuse de Lumière peut être à la fois admiratif (pour sa détermination) ou moqueur (car elle cherche l’utopie impossible).

    Depuis la mort de Martin, Alya ne parle que peu aux gens et a des difficultés à faire confiance, surtout à soi même. Elle évite d’avoir des relations avec les gens. Alya est assez impulsive, parfois violente et peu s’énerver lorsqu’elle est contredise. Parfois déprimée, et Alya n’est pas bonne niveau parole, elle réfléchit avant de parler lorsqu’elle est calme, plus par manque de confiance que par ruse.

    Profession exercée : Alya a fait passer des idéologies utopistes (qui ne sont pas les siennes, hein) menant à la création d’un groupe de gens, surtouts des adolescents et jeunes adultes. À savoir, Alya est plus figurehead que cheffe, elle n’a que lancé l’initiative. Les membres du groupe de se connaissent pas tous, ils se reconnaissent grâce à des codes, des signes de main, de tags sur les murs, etc. Pour certains, l’existence du groupe n’est qu’une légende urbaine.

    Histoire et famille : 

    Alya était l’enfant de campagne banal. Née de deux paysans qui ont eut trop d’enfants car ils passaient leur temps à faire des activités nocturnes sous la couverture, elle n’avait pas grand travail à faire car elle était maigre naturellement (donc ne pouvait pas aider les paysans à faire quoi que ce soit). En plus, c’était la benjamine de la famille. Alya se promenait donc un peu partout. Elle avait abandonné l’idée de chercher l’attention et passait son temps en solitaire. Petite fille créative, curieuse sur le monde (et mignonne comme la plupart des enfants).

     

    Un jour, vers ses 8 ans (elle ne connaissait pas sa date d’anniversaire car personne ne lui prêtait attention), elle fit la rencontre de Martin. Martin était le fils benjamin de nobles, qui était rêveur, distrait et préférait s’aventurer en dehors du château. Ils furent immédiatement amis, ayant de nombreux points communs. Martin apprit à lire et écrire à Alya, cette dernière lui apprit à être plus discret autour des adultes. Ils passaient leur journées ensemble. Un jour, Alya lut un livre qui parlait d’un monde idéal le communisme, une utopie. Le livre avait été déniché par Martin dont le père s’occupait de la censure des livres. Enchantée par le conte, elle et Martin se mirent immédiatement à faire des jeux de rôles à leur chaque rencontre, prenant le rôle des dirigeants de l’utopie. Elle ne savait pas que cette simple histoire changerait sa vie entière.

     

    Vers son adolescence, Alya fit connaissance avec la réalité du monde. Elle sut comment beaucoup vivaient en misère alors que d’autres vivaient dans le luxe. Pensant tous les jours à son utopie, une étrange détermination germa en elle. Alya et Martin se firent une promesse mutuelle: donner vie à cette utopie, peu importe le prix. Nombreux sont ceux qui se demandent pourquoi Alya a prit cette initiative, elle qui n’avait jamais travaillé dans les champs. La réponse: Martin lui avait montré les villes, elle avait beaucoup lut. Un trait de la jeune Alya qu’on ignore parfois est son coeur mou, cette compassion qu’elle eut lorsqu’elle vit les servants exploités, les mendiants en ville, qui avaient une vie non comparable à celle de même certains paysans. Avec d’autres adolescents, Alya et Martin formèrent un gang de délinquants ‘punk’ (je parle pas de la mode, mais le mode de vie). Ils commençaient à faire des trucs simples : taguer les maisons des riches, défendre certains pauvres qu’ils croisaient. Au fil du temps, ce que le gang faisait devenait plus sérieux. Des menaces laissées chez les riches, des cambriolages, une fois même un meurtre.

     

    L’idéologie de ce groupe qui laissait des traces de leurs buts enchanta de nombreuses personnes. Certaines même déchiffraient les messages tagués sur les murs et retrouvaient les réunions du groupe.

     

    Malgré tout, il faut savoir que le gang n’est pour certains qu’une légende à faire peur ou à inspirer les pauvres. On ne connait pas l’apparence de cette Alya ou de ce Martin ou de ce Jean Paul, quand ils traînent dans la rue ils n’ont l’air que de, Jeans Pauls quoi.

     

    C’était lorsqu’Alya avait une vingtaine d’années que l’évènement le plus choquant dans sa vie prit place. Le père de Martin avait appris de ce qu’il faisait, et lui avait fait des trucs pas très dignes d’un père (bon enfin, il s’occupait de la censure, donc si son fils fait répandre les idées d’un bouquin communiste censuré...). Martin, désespéré de se sauver la vie, dit qu’il arrêterait tout et capturerait Alya. Une nuit, lorsque celle ci buvait avec le reste du groupe dans une tente, Martin et des gardes apparurent. Alya comprit la trahison. Choquée et étourdie, elle donna un grand coup de lance à Martin avant de s’enfuir, presque en pleurs. Le reste de son groupe s’en était sortit sans trop de mal. Le lendemain, on voyait la mort ‘mystérieuse’ de Martin et 3 gardes dans les journaux.

    Était Alya amoureuse de Martin ? On ne sait pas, elle ne répond jamais quand on parle de son ami d’enfance. Ce qui est important est qu’elle n’eut plus jamais de relation proche avec quiconque.

    Réplique1 : « Quand on veut quelque chose, on n’attend pas que ça tombe de la lune. »

    Blason personnel2 : Son groupe utilise parfois des symboles, pour que les tags puissent être mieux reconnus, dont deux traits horizontaux avec un troisième qui les coupe perpendiculairement, un soleil avec une main à travers, etc.

    140
    Lundi 15 Avril 2019 à 16:59

    Bon, mis à part quelques mots qui me restent en travers de la gorge par rapport à l'époque (communisme, tag, punk...) et ton allusion aux journaux à la fin (la population était majoritairement analphabète, et le papier à un prix encore exorbitant, ce genre de presse n'existe pas vraiment. Pas encore.), l'histoire se tient. Et on en sait déjà plus que pour la première version ! Je peux modifier au moins ce dernier détail sur ta fiche définitive ?

    141
    Lundi 15 Avril 2019 à 18:16

    Communisme et punk ne sont que des expressions / comparaisons si tu veux.

    Quand aux journaux, on va dire que c’était une nouvelle apprise oralement.

    142
    Lundi 15 Avril 2019 à 18:31

    J'avais bien compris, c'est pour ça que je ne t'embête pas plus avec ça... Donc oki, je (re)fais sa fiche ! Et je réfléchis à un personnage pouvant potentiellement interagir avec tes deux récents inscrits...

    143
    Samedi 20 Avril 2019 à 22:24

    Coucou,

    Je me suis bien entraîné à décrire mes personnages en travaillant sur Adaerios et je me suis rendu compte que Sirius était très très peu développer alors je te demande si je peux améliorer mon inscription.

      • Samedi 20 Avril 2019 à 22:56

        Pas de soucis ! Tu as justes à refaire les parties souhaitées et à les poster sous sa fiche.

      • Samedi 20 Avril 2019 à 22:59

        Oki merci ^-^



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :