• Neuw

    Petit hameau à la prononciation imprécise bâtit au bord de la Gueule, non loin de Nräel (le trajet peut être fait à pied en moins d'une heure), et encore plus près de son moulin.

    Neuw

    On sait que l'activité principale est l'élevage de mouton et la culture des céréales. A quelques pas des maisons, l'orée du bois.

    Camppagne


  • Commentaires

    1
    Mercredi 21 Mars 2018 à 14:40

    Guidés par le fils du meunier, les rôdeurs atteignirent bientôt le hameau. Hadrian nota que la vie devait y être paisible, avec en outre la forêt à proximité. Pas une once de sorcellerie ne semblait flotter dans l'air.

    La martre les emmena vers une bâtisse toute en longueur d'où provenait des éclats de voix. Sa mère s'y trouvait, affirmait-il.

    2
    Jeudi 22 Mars 2018 à 06:44

    Sylta ne put retenir un sourire. Ce sourire que vous faites lorsque vous decouvrez un endroit qui vous plaît. 

    Elle ne se souciait plus vraiment de la maman folle, car de toute façon, Hadrian allait servir à bien plus que se qu'elle ne pourrait faire. Du coup, elle profitait de la balade mais se tenait prête à faire de nouveau attention à cette histoire. 

    3
    Mercredi 28 Mars 2018 à 20:56

    Hadrian suivit le fils du meunier jusqu'à la maison annoncée. La porte en était à demie ouverte et les voix s'en échappaient.

    Il mit pied à terre et fit signe à Sylta de l'imiter.

    - Ne t'en fais pas : si Hubert ne s'est pas moqué de nous, ton Echo ne devrait pas chercher à partir bien loin.

    4
    Jeudi 29 Mars 2018 à 18:11

    Sympa sauta à terre en tobbogan et flatta l'encolure de son poney avec moins de timidité. 

    - je n'en doute pas. Répondit elle en le suivant avec appréhension à l'intérieur de la maison. 

    Ce dont elle avait surtout peur n'était pas de voir son poney de l'autre côté du village, ça se voyait qu'il était bien dressé et qu'il n'allait pas bouger, mais c'était surtout de voir l'image d'une maman devenue folle comme le disait le fils du meunier. Enfin, elle suivit sans discuter Hadrian 

    5
    Jeudi 29 Mars 2018 à 20:03

    La pièce dans laquelle ils entrèrent était encombrée de quatre personnes. Un mustin à forte carrure était facilement identifiable comme étant le meunier, car il avait la même tête large et la même bavette blanche que son fils. On pouvait aussi remarquer dans l'assistance un furet au poil gris avec la même tâche noire en bout de queue qu'arborent d'ordinaire les hermines, une belette brune, et un autre mustin un peu entre le vison et le putois.

    Hadrian s'avança sans chercher à cacher sa présence, et toutes les têtes se tournèrent rapidement vers eux.

    - Rôdeurs... vous n'êtes pas les bienvenus ici... gronda l'espèce de vison-putois sans masquer son animosité.

    - Au contraire ! le coupa sèchement le furet.

    Puis, se tournant vers les deux nouveau arrivants :

    - Excusez-le, Robard n'a jamais été très à l'aise avec tout ce qui le dépasse... Nous sommes au contraire heureux et honorés d'accueillir des membres du... célèbre ordre des rôdeurs.

    6
    Vendredi 30 Mars 2018 à 11:14

    Sylta avait froncé les sourcils en entendant la remarque du mustin croisé. Avec son caractère plutôt bien trempé, elle faillit rétorquer. Bien que ça pouvait être illarent d'entendre une jeune hermine pas très haute répondre ainsi. Heureusement, un autre homme s'excusa. Elle resta donc muette en se faisant en fin de compte plutôt petite pour ne pas attiré une possible attention 

    7
    Mardi 17 Avril 2018 à 21:04

    - Et... Où se trouve la fameuse "ensorcelée" ?

    Hadrian avait appuyé sur ce dernier mot de façon à en faire ressortir l'ironie. Les mustins présents ne relevèrent pas.

    - Dans sa chambre, mais elle se repose. Sa crise est passée.

    Le rôdeur ne s'arrêta là. Il questionna à nouveau :

    - Sa "crise" ? Pourriez-vous me la décrire ?

    A nouveau, c'est le furet qui répondit.

    - La pauvre était prise de convulsions et voyait des choses improbables ne faisant pas partie de notre réalité. Assurément, c'était là l'effet d'une malédiction ou d'un sortilège noir.

    8
    Mardi 17 Avril 2018 à 21:17

    Alors les autres aussi la disait possédée ? Cela ne rassurant pas Sylta. Hadrian voulait vraiment la voir ? Elle avait peur, peur de ce qu'elle pourrait voir mais en même temps, s'était si excitant. Elle ne ratterait ça pour rien au monde. 

    La jeune hermine regarda son mentor avec appréhension. 

    9
    Samedi 21 Avril 2018 à 00:24

    - Je vois... serait-ce donc trop demander que de pouvoir la voir ?

    Le furet répondit avec précipitation devant l'air agacé d'Hadrian. On disait beaucoup de choses de ces rôdeur, mais ce qui ressortait toujours c'est qu'il valait mieux ne pas les contrarier.

    - Bien sûr que vous pouvez la voir... Ne la réveillez pas par contre, elle a enfin réussit à s'endormir.

    Le rôdeur continua simplement de le fixer d'un oeil noir jusqu'à ce qu'enfin le furet se rende compte qu'il fallait le mener à la pièce en question.

    Une porte fut donc ouverte, menant à une chambre modeste mais spacieuse. Une odeur d'humidité flottait dans l'air, mais c'était assez commun dans ces vieilles bâtisses en pierre.

    Comme promit, la femme dormait. D'ici, elle avait l'air sereine, et Hadrian ne chercha pas à l'éveiller. Le furet n'avait pas tord : il n'y avait rien à apprendre de plus ici.

    10
    Samedi 21 Avril 2018 à 21:47

    Sylta le suivit d'un peu plus loin. Elle réussi à observer la mustin en passant la tête dans l'encadrement de la serrure. D'un côté rassurée, elle fut cependant étrangement déçue. Ça aurait été tellement palpitant ! Mais vallait mieux qu'elle dorme. C'était mieux ainsi. 

    11
    Dimanche 22 Avril 2018 à 00:27

    Ils ressortirent de la pièce. Lorsque la porte fut refermée derrière eux, Hadrian reprit don interrogatoire.

    - Et c'est le seul cas dans la région ?

    - Ho, par Aurès, heureusement que oui ! Un maléfice je vous dit !

    Le rôdeur fit une petite moue mais ne chercha pas à le contredire.

    - Et y a-t-il eut un évènement particulier aujourd'hui ? Quelque chose qui sorte de l'ordinaire ? Je ne sais pas... le moindre petit détail qui pourrait expliquer un tel état ?

    - Non, intervint le fils du meunier qui était toujours là. En tout cas, pas que je sache. Comme d'habitude quoi : le moulin, les moutons... j'étais avec elle une bonne partie de la journée, mais pas quand ça a commencé.

    Hadrian remua les moustaches, signe qu'il réfléchissait.

    - Il pourrait tout simplement s'agir d'une maladie peu courante. Appelez donc l'herboriste le plus proche, il devrait...

    - Je SUIS l'herboriste le plus proche, le coupa le furet.

    Il regretta ses paroles au regard noir du rôdeur, mais poursuivit tout de même :

    - ... Et je n'ai encore jamais vu de cas similaire. Pour moi c'est assez clair : un malédiction lancée par une sorcière. Elle qui était si douce et si pieuse, ce sont des choses qui ne plaisent pas au Mal.

    Hadrian ne dit pas ce qu'il pensait de cette hypothèse, mais un simple regard sur son museau froncé en disait long sur ses pensées. Et il ne s'en cachait pas.

    12
    Dimanche 22 Avril 2018 à 09:05

    Sylta écoutait toujours. Pauvre petite hermine issue d'une famille de "marchands" elle n'avait pas grand savoir, pas grande leçon de vie ni d'expérience. S'était une sensation qu'elle détestait. Mais de ce fait, elle ne pouvait rien dire. 

    13
    Dimanche 22 Avril 2018 à 11:25

    Finalement, le vison-putois perdit patience en premier.

    - Rôdeur... soit tu as un sortilège tout près à sortir de ta besace pour libérer la malheureuse, soit tu t'en vas parce que tu ne peux rien faire. On ne combat pas la magie noire par la magie noire.

    Toute la salle retint son souffle. Hadrian fixait l'impertinent d'un air menaçant, les moustaches frémissantes.

    - Viens Sylta, nous n'avons plus rien à faire ici.

    Il n'avait même pas détaché son regard du mustin.

    14
    Dimanche 22 Avril 2018 à 12:02

    Sylta se trouva outré qu'on puisse parler ainsi à Hadrian, à un rôdeur en général. Elle fusilla du regard le mustin, son petit caractère bien trempé remonta aussi vite qu'il s'était caché en arrivant. 

    - Incapable. Fit-elle, les traits durcis dans un chuchotement. Elle ne comprenait pas pourquoi le statue d'Hadrian était si redouté et pourquoi est ce qu'on ne voulait pas de lui plus longtemps.

    - Abruti. Continua t-elle en suivant Hadrian. Puis elle sortit en se retenant de leur cracher au sol. Faisant un dernier mouvement de queue, une sorte d'ondulation tendue, méprisante. 

    Enfin, quand elle se remit à poney, elle tourna la phrase de l'impoli dans sa tête. "On ne soigne pas la magie noire avec de la magie noire..." Se répétait-elle en son fort intérieur. Dévisageant Hadrian. Apparemment, il ne lui avait pas tout dit..  elle demandera explication. 

    15
    Dimanche 22 Avril 2018 à 12:12

    Hadrian referma la porte derrière lui en sortant. En enfourchant Cendre, il ruminait des pensées contradictoires. Il n'aurait pas dû laisser ce mustin bafouer aussi impunément l'image des rôdeur, mais qu'aurait-il pu faire ? Le menacer devant témoins ? Idéal pour s'enfoncer encore plus. Refuser de partir ? Et puis quoi encore... qu'ils se débrouillent donc avec leur "possédée", il n'allait pas perdre sa journée pour ces ingrats.

    Toujours en silence, il fit partir sa ponette au pas sur la route remontant vers Baldr. Si il avait sentit le regard appuyé de Sylta, il n'en montrait rien.

    16
    Dimanche 22 Avril 2018 à 12:16

    Sylta suivit avec son poney qu'elle adorait déjà. Écho était si calme et actif. C'était parfait. 

    Elle attendit patiemment de s'éloigner du village en se tenait à ses crains pour mieux tenir en selle. De toute façon, elle pouvait lâcher les rênes, il suivait tout seul. Même si elle ne le faisait pas. 

    Enfin, elle fit accélérer le pas à son poney pour revenir à hauteur d'Hadrian et le regarder .

    - Pourquoi est qu'il ne t'aimait pas ? Demanda t-elle. Cette question était la moins importante à ses yeux mais elle préférait sonder un peu avant l'état d'esprit de son mentor

    17
    Dimanche 22 Avril 2018 à 12:21

    Il restait de longues secondes silencieux, sans lui céder un regard. Finalement, alors qu'on pourrait se demander si il l'avait bien entendue, il répondit.

    - Les gens n'aiment pas ce qu'ils ne connaissent pas. Notre efficacité sur certaines mission tiens aussi de notre secret et de la crainte des gens. Nous ne devons pas les dissuader de nous détester ni même contredire leurs ragots sans queue ni tête.

    18
    Dimanche 22 Avril 2018 à 13:12

    Elle hocha la tête. S'était compréhensible. Mais maintenant qu'elle avait un peu de son attention, elle poursuivit

    - pourquoi a-t-il dit "On ne soigne pas de la magie noire avec de la magie noire" '

    19
    Dimanche 22 Avril 2018 à 13:28

    Une nouvelle fois, il prit son temps avant de répondre d'une voix atone.

    - Une croyance populaire idiote qui nous affuble de pouvoirs divers et que les plus pieux voient comme de la magie noire. Ça peut partir de choses toutes bêtes : prenons un rôdeur sortant soudainement de l'ombre sans que personne n'ait soupçonné sa présence auparavant... on pourra dire par la suite qu'il est apparu par magie. Et "magie" se transforme facilement en "sorcellerie" dans la bouche des gens. C'est simplement un manque de compréhension que nous continuons d'encourager.

    Il ajouta après un bref temps de pause :

    - Bien sûr, tout le monde ne nous voit pas de cette façon. Il s'agira surtout des habitants peu cultivés et assez isolés, comme dans ce petit hameaux de Neuw. Les nouvelles sont tellement déformées quand elles arrivent à eux... ce n'est pas vraiment de leur faute.

    20
    Dimanche 22 Avril 2018 à 13:54

    - Donc c'est faut... ? 

    Bon... Si ce n'était qu'une rumeur. De toute façon, elle ne croyait ni aux dieux, ni aux esprits et donc pas en la magie. Elle ne croyait que ce qu'elle voyait. 

    21
    Dimanche 22 Avril 2018 à 15:53

    - Bien sûr !

    Hadrian se rendait compte, un peu tard peut-être, que son apprentie avait tout à fait pu prendre au mot le mustin du hameau. Décidément, il était assez médiocre comme mentor. Mais il se rattraperait avec ce qui relevait plus de son domaine : la mise en pratique.

    22
    Dimanche 22 Avril 2018 à 16:20

    Bien... s'était tout. Elle ne dit plus rien et songea. Se trouvant encore fort inculte, elle se demanda ce qu'était vraiment la magie noire,  si elle était noire, y avait-il des sanctions si on l'utilisait ? Elle hésita à lui demander,  mais après tout, il était son mentor. 

     - c'est quoi la magie noire,  au juste ? 

    23
    Dimanche 22 Avril 2018 à 16:26

    Hadrian grommela dans ses moustaches avant de répondre, revêche :

    - Tu demanderas ça à un prêtre de village, il pourra t'en faire tout un exposé. En tout cas, tout ce que j'en sais, c'est qu'à chaque fois que j'ai eut affaire à de la "magie noire" on a toujours fini par découvrir une explication beaucoup plus terre à terre.

    24
    Dimanche 22 Avril 2018 à 18:15

    Un peu mouchée elle fit une rapide moue et répondit d'une manière un tantinet insolente. Mais rien de grave pour le coup 

    -J'irais le voir. 

    Puis elle reprit normalement 

    -C'est vrai ? Comment as-tu déjouer la mise en scène ? 

     

    25
    Dimanche 22 Avril 2018 à 19:36

    Cette fois il lui jeta un rapide regard sans sévérité. Elle avait du cran la petite, c'était une bonne chose.

    - En général, il ne s'agissait pas de mise en scène, plutôt d'une erreur d'interprétation. Et souvent un "coupable" était désigné, plus ou moins impliqué dans l'affaire. Comme je le disais : les gens n'aiment pas ce qu'ils ne connaissent pas, et ils ont peur de ce qu'ils ne comprennent pas.

    26
    Dimanche 22 Avril 2018 à 20:21

    - mais comment as-tu fais pour arriver au fin mot de cette histoire ? Insista t-elle comme une enfant voulant savoir la suite de l'histoire. 

    27
    Dimanche 22 Avril 2018 à 20:27

    Ses moustaches frémirent alors qu'il se replongeait dans d'anciennes enquêtes.

    - Prenons la fois où une noble, une petite Vicomte de Lofoten, avait été accusée de sorcellerie par la population. Son mari était mort depuis peu d'une maladie fulgurante alors qu'il se portait parfaitement bien la semaine précédente, suivit de près par son père. Etant la seule héritière, et peu appréciée des foules qui plus est, on décréta qu'elle avait pactisé avec de sombres entités pour causer la mort des seigneur du Vicomté et prendre leur place. Sans moi, elle aurait probablement terminé au bûcher... alors que les coupables étaient des champignons vénéneux ramassés par erreur et dont les deux hommes raffolaient. J'ai retrouvé les restes dans la cuisine du château, dernier endroit que serait allé fouillé ces adeptes de la "magie noire".

    28
    Dimanche 22 Avril 2018 à 20:45

    Ça pouvait parraitre peu, mais elle fut facinée par l'histoire. Hadrian en avait dans la tete ! 

    - c'est génial ! 

    Toute contente, elle se tint droite sur sa selle. Alors plus tard, elle allait lui ressembler. Sauver des vies ainsi. Ça ne pouvait l'encourager qu'à continuer dans cette voie.

    29
    Mercredi 25 Avril 2018 à 23:52

    - On peut dire ça comme ça.

    Il n'avait pas le même enthousiasme débordant que son apprentie. Mais il parlait déjà d'une voix plus neutre, moins sombre qu'en sortant de Neuw.

    (à ce propos, on devrait continuer dans la campagne. Ou directement les forêts si on veut aller plus vite, ça ne nous fera pas de mal.)

    30
    Jeudi 26 Avril 2018 à 07:35

    (je te suis, à toi l'honneur. Juste du coup tu me dis entre les deux.) 

    Sylta ne répondit rien et continuait à se tenir sur le pommeau de la selle pour rester dessus. 



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :