• Pestgoutier

    Les cartographes comparent Pestgoutier à une toile d'araignée. Ils ne sont pas très loin de la réalité, plus proche même que ce qu'ils le pensent.

    En périphérie du quartier, sur la zone la plus étendue, on trouve simplement les maisons pauvres, les petites habitations où se serrent plusieurs familles, parfois de races différentes. Rien de tel que la détresse pour passer outre les différences.

    Plus on s'enfonce dans la "toile", plus les rues serons serrées, et plus le risque de tomber sur quelque coupe-jarret est élevé. Même la garnison de la ville évite le centre le plus dangereux, ce ramassis de brigands qui n'attendent que l'occasion de se trouver un marchand bien gras à détrousser.

    Fonds d'écran Fantasy et Science Fiction > Fonds d'écran Mort Wallpaper N°322041 par bawa - Hebus.com

    Historiquement, Pestgoutier était la zone de mise en quarantaine des pestiférés durant la grande épidémie des années 780. Le nom est resté.

    Depuis, la peste a quitté la ville, mais le quartier est resté synonyme de pauvreté. S'y sont regroupés tout ceux qui ne pouvaient pas se payer un logement à Dédal, ni, à plus forte raison, dans aucun autre quartier de la ville.

    Le rôle de "mise en quarantaine" est tout de même resté, mais seulement pour un seul établissement du quartier : la léproserie. En général, elles sont plutôt construites au bord des routes, à l'écart des villes... sur le continent. Mais l'île de Tintravel n'appartenant à personne, aucune des cités libre n'a souhaité se lancer dans la construction d'un établissement hors de ses murs. Celle-ci fut donc construite à Pestgouttier, cela semblait parfaitement logique au gouvernorat de Tintravel de l'époque.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :